Rechercher

Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

A savoir

25 octobre – 27 novembre

Exposition Une odyssée sibérienne de Claudine Doury, lauréate en 2017 du Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière en partenariat avec l’Académie des beaux-arts. Plus d’informations

Profondeur et complexité de la révolution abolitionniste

Profondeur et complexité de la révolution abolitionniste

« En me gardant de résumer votre livre qui dépeint cette révolution, qui en montre la profondeur et la complexité, devant un public qui connaît vos ouvrages et les apprécie, je conclurai simplement mon propos en soulignant que le mérite à nos yeux de votre dernier livre tient à deux éléments : l’importance morale et historique du sujet, la finesse et la force de votre analyse. L’importance du sujet : la révolution abolitionniste s’inscrit comme une part constitutive dans ce que Tocqueville appelait le mouvement démocratique qui domine l’histoire mondiale depuis trois siècles. Il en est une des parties comme en sont d’autres parties la généralisation du suffrage, l’émancipation des femmes, la redistribution politique des revenus. La finesse et la force de l’analyse, se complétant et se renforçant toujours, sont des prouesses car il n’y avait pas de sujet plus difficile. Un sujet dans lequel se mêlent l’hétérogénéité des peuples et l’homogénéité de leurs aspirations, les relations entre colonies et métropoles, la complémentarité du commerce maritime et des productions continentales, la diversité des climats et des agricultures, les évolutions et les luttes au sein des régimes politiques, la rivalité des puissances, la radicalité des idées et la lenteur des réformes, la force de l’idéal et la prudence de l’action. » Extrait du discours prononcé par Jean-Claude Casanova, membre de l’Académie des sciences morales et politiques, lors de la remise du Prix François Guizot-Institut de France à Olivier Grenouilleau pour son livre La révolution abolitionniste, (Editions Gallimard, février 2017, 504 p). L’ensemble des discours peut être consulté sur www.guizot.com