Des taux d’intérêt nuls voire négatifs peuvent-ils favoriser le financement de l’économie ?

Dans cette nouvelle chronique, Jacques de Larosière, ancien gouverneur de la Banque de France et membre de l’Académie des sciences morales et politiques s’interroge sur l’incongruité que représente les taux d’intérêt nuls voire négatifs durables tels que ceux que l’on connaît actuellement.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : cef128
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/cef128.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 18 juillet 2018





© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires