Un autre regard sur la catastrophe de la Montagne Pelée

Jean-Paul Poirier éclaire d’un jour nouveau l’explosion volcanique qui, le 8 mai 1902 causa la mort de 29.000 personnes à la Martinique.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Le 8 mai 1902, la charmante ville de Saint-Pierre, centre commercial de la Martinique, fut détruite intégralement par l’explosion du volcan de la Montagne Pelée. Si le déroulement de cette catastrophe, causée par le phénomène de nuée ardente encore inconnu à l’époque, est désormais bien renseigné, dans un récent ouvrage (La catastrophe de la Montagne Pelée, L’Harmattan, 2017) Jean-Paul Poirier pose sur celui-ci un autre regard. Grâce à des sources inédites, il dévoile en effet la façon dont l’événement fut perçu dans la presse parisienne avant de restituer les débats scientifiques et les controverses sur la responsabilité des autorités qui l’ont inévitablement suivi. De la sorte, il éclaire d’un jour nouveau l’évolution de notre rapport aux catastrophes naturelles.





© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires