Les princes ne méritent pas… Quelques vers de Jean de Meung

Lecture par Robert Werner


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine quelques vers issus de la suite que le poète Jean de Meung (v. 1240 - v.1305) a donné au Roman de la Rose. Traduit par Paul Eluard, cet extrait démontre combien ce poète prolifique et lucide peut être considéré comme un précurseur de l’humanisme.





© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires