Les textes fondateurs de la loi de 1905

par Yves Bruley
Textes choisis et présentés par Yves Bruley, chargé de mission pour l’organisation de la Commémoration de la loi de 1905 par l’Académie des sciences morales et politiques. Ce recueil a été initié par Dominique de Villepin, à l’époque ministre de l’Intérieur.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : PDM021
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pdm021.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida1020-Les-textes-fondateurs-de-la-loi-de-1905.html
Date de mise en ligne : 27 septembre 2006

Introduits par l’historien Jean-Michel Gaillard, biographe de Jules Ferry, choisis et présentés par Yves Bruley, ces textes fondateurs de la loi de séparation des églises et de l’Etat sont puisés à quatre sources comme l’explique l’invité de Canal Académie, Yves Bruley :
- les débats parlementaires
- les circulaires aux préfets
- les archives inédites
- les articles de presse de l’époque et les mémoires des grands acteurs de cette loi : Aristide Briand, Jean Jaurès, Emile Combes, Joseph Caillaux, Georges Clémenceau, Anatole France, Maurice Barrès, etc.

C’était il y a un siècle, l’une des plus grandes batailles idéologiques et politiques de l’histoire de France. Elle se concluait par un vote exemplaire : la loi de séparation qui mettait un terme à la guerre séculaire entre deux France ; elle ouvrait la voie de la laïcité qui, comme toute grande idée française, tend à l’universel et marque déjà de son empreinte la construction européenne.

L’ouvrage, en format poche "collection Tempus" publié par les éditions Perrin, permet à tout un chacun d’avoir accès à ces textes fondateurs.

Yves Bruley donne ici les détails de l’organisation de cet ouvrage :
- la première partie est consacrée au rapport entre liberté et laïcité, couvrant la période de la Révolution à la fin du XIX ème siècle. Elle fait comprendre la position des catholiques libéraux, celle du pape, celle de Gambetta et de Jules Ferry.
- La deuxième partie montre la République en marche vers la Séparation, de la loi de 1901 sur les congrégation aux prises de position d’Emile Combes et de la République anticléricale.
- La troisième partie relate la séparation à partir du moment où elle fut décidée. Les réactions furent vives au Vatican autant qu’à Paris.
- La quatrième partie rappelle les discussions à la Chambre, les discours fameux d’Aristide Briand, de Georges Clémenceau et de bien d’autres ténors.
- La cinquième partie entre dans les détails des modalités d’application de la loi de séparation
- La sixème partie évoque la fameuse crise des inventaires, le nouveau régime des cultes et les difficiles conséquences de cette loi avant de trouver l’équilibre républicain.

La présentation par Dominique de Villepin rappelle que le principe de laïcité, durement acquis, doit demeurer.

La postface est dûe à André Damien, membre de l’Institut.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires