L’université d’entreprise Orange Campus, un outil de dialogue avant tout

Avec Bertrand Collomb, membre de l’Académie des sciences morales et politiques (3/4)
Comment Orange, entreprise du CAC 40, qui emploie 170 000 salariés dans 35 pays, dont 105 000 en France, préserve et développe, les liens entre ses équipes de "managers" ? Le Groupe sous la direction de Stéphane Richard a su créer de la cohérence au niveau collectif avec son université d’entreprise Orange Campus. L’objectif fondamental est de "remettre l’humain au cœur de l’entreprise." Une nouvelle émission de notre série "Les Universités d’entreprises par ceux qui président à leur destinée".


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : PDM603
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pdm603.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 26 mai 2013

Canal Académie poursuit sa série sur le thème des universités d’entreprise avec trois invités : Bertrand Collomb, membre de l’Académie des sciences morales et politiques, Marie-Bernard Delom, directrice de l’université d’entreprise Orange Campus et Annick Renaud Coulon, experte des universités d’entreprise qui mène cette interview.

Marie Bernard Delom, directrice des Cadres Dirigeants et du Développement Managérial est interviewée par Annick Renaud Coulon. Bertrand Collomb, présent à chacun des volets de cette série d’émissions, apporte son regard de grand capitaine d’industrie en tant qu’ancien PDG du groupe Lafarge.


L’opérateur « historique » des télécommunications en France, France Télécom, est devenu France Télécom-Orange le 1er janvier 1988. France Télécom-Orange a été privatisée en 2005 sous le nom d’Orange. Son secteur est la téléphonie mobile, fixe, l’internet et les réseaux pour les particuliers et les entreprises. Le Groupe emploie 170 000 salariés dans 35 pays, dont 104 000 en France. Il sert 230 millions de clients au 30 mars 2013. Parmi ses salariés, 5 000 d’entre eux travaillent sur le domaine de l’innovation. Au moment de sa privatisation, l’entreprise a connu de profonds changements, outre les incroyables évolutions technologiques, celles des statuts de ses personnels, celui de son nom France Télécom qui deviendra France Télécom-Orange et en 2012 la ligne fixe France Télécom se transforme sous le nom de la ligne fixe Orange. Au moment de ces restructurations, le passage à son internationalisation s’est déroulé dans un contexte concurrentiel qui connaissait d’importantes tensions. Toutes ces bouleversements ne se sont pas faits sans heurts. Orange a connu une crise sociale largement relayée par la presse, analysée en interne comme un besoin profond de changements et d’accompagnement des personnes.

Pour mieux accompagner ces changements fondamentaux, le PDG Stéphane Richard décide en 2010 de créer Orange Campus pour fonder une culture managériale nouvelle et adaptée. Selon Marie-Bernard Delom, « Stéphane Richard dès son arrivée en 2010, avec son comité exécutif, ont ressenti, la nécessité de remettre les managers au cœur de la stratégie du Groupe. Il fallait que les hommes et les femmes de l’entreprise deviennent acteurs du changement plutôt que de le subir, - ce qui avait provoqué cette crise. »

L’entreprise tente dès lors de concilier performance économique et progrès social : « développer le dialogue au sein du Groupe » et « accroître ses performances business ». Le projet d’entreprise « Conquêtes 2015 », lancé en 2010 avec 2000 salariés dans 27 pays, entend répondre aux nouveaux objectifs dont le principal est de faire préférer les services d’Orange à ses clients. Ainsi, Orange Campus est un levier opérationnel de « Conquêtes 2015 » qui permet de concilier qualité sociale et performance économique.

Marie-Bernard Delom présente les quatre axes du cadre stratégique de ce projet :

- Le développement des hommes et des femmes du Groupe,
- Le développement des réseaux du futur, colonne vertébrale du monde numérique.
- Le développement de l’offre et de la meilleure expérience client.
- Le développement du Groupe à l’international, déjà entamé mais qui doit s’amplifier jusqu’en 2015.

Annick-Renaud Coulon, Canal Académie, janvier 2013
Annick-Renaud Coulon, Canal Académie, janvier 2013
© MDL/Canal Académie

Elle précise : « Pour développer l’ensemble des collaborateurs, l’employeur Orange a défini un document intitulé « nouveau contrat social » adapté au contexte français. Ce document décrit l’engagement pris vis-à-vis des hommes et des femmes du Groupe ainsi qu’un certain nombre de grandes actions pour leur permettre de se développer. Orange Campus a pour but d’aider les managers au quotidien, et selon les étapes de leur développement à se former. » Pour Bertrand Collomb, la spécificité de l’université d’entreprise est de dégager une pratique et une volonté commune. Il note que « malgré ces difficultés, Orange s’est révélée être une magnifique réussite. Sa direction a remarquablement réagi. »

La mission d’Orange Campus est de créer une communauté de managers, de les accompagner dans leurs responsabilités au quotidien, de soutenir l’exécutif de l’entreprise, de mobiliser les managers pour accompagner les transformations. Orange Campus a déjà accueilli 10 000 managers sur les 20 000 que compte le Groupe depuis sa création.

Marie-Bernard Delom ajoute : « Orange Campus s’adresse uniquement aux managers mais à tous les managers. Nous sommes assez fiers d’avoir comme participants aux programmes, les managers d’équipes (74 %), les managers de managers, et les top managers c’est-à-dire les 1200 exécutifs et leaders. Je ne propose pas de programmes techniques, ou programmes métiers. » Point d’élitisme sous la formule affirme cependant la directrice d’Orange Campus qui envisage à terme d’élargir cette cible à des salariés et à des partenaires externes dans les 5 ans à venir : « nous n’aurons jamais vocation à former des personnes qui ne sont pas exposées à des situations managériales. La taille de l’entreprise implique que déjà 20 000 managers, c’est déjà un beau défi. Cependant, nous accueillons déjà des experts et des chefs de projet qui ont des problématiques de management transverse au quotidien. »

Marie-Bernard Delom, directrice d'Orange campus
Marie-Bernard Delom, directrice d’Orange campus
© Marianne Durand-Lacaze/ Canal Académie

Bertrand Collomb ajoute : « Je crois que c’est très important de ne pas considérer que l’avenir d’une entreprise, n’est décidée que par une élite de cadres supérieurs. C’est un peu l’illusion que l’on peut avoir ou que les médias peuvent avoir. Ils se concentrent souvent uniquement sur le patron ou la petite équipe qui se regroupe autour de lui. C’est totalement faux. Une stratégie mal exécutée échoue aussi bien qu’une mauvaise stratégie. La capacité de faire vient du tréfonds de l’entreprise. L’université d’entreprise est aussi un outil de dialogue. On a des retours. Voilà des choses que les gens ne comprennent pas. Une communication dans les deux sens, essentielle dans les grandes entreprises actuellement. C’est les 20 000 collaborateurs qui sont la cible, je suis très content d’entendre cela et pas seulement quelques uns. Ceux qui sont loin du sommet ont besoin d’être proches et informés de ce qui se passe au sommet. »

En 2011 l’entreprise a investi dans un site de 6000 mètres carrés près de son siège social, puis en a ouvert d’autres en Pologne, en espagne et plus récemment au Sénégal. « Pour les 13 000 managers en France, Orange Campus représente une sorte « de vaisseau amiral », d’autant plus que l’Île–de-France accueille 6200 managers. Il n’y a pas une semaine sans que viennent à Orange Campus 2 ou 3 membres de l’exécutif corporate. Ils ont ainsi des retours de ces collaborateurs qu’ils n’auraient pas l’occasion de rencontrer par ailleurs. En 2012, 20 000 personnes sont venues à Orange Campus, en moyenne 2 jours. Des chiffres importants ! 38 personnes travaillent à temps plein à Orange Campus pour un budget de 7 millions d’euros. »

Marie-Bernard Delom, Bertrand Collomb, Annick-Renaud Coulon, (de gauche à droite), Canal Académie, janvier 2013
Marie-Bernard Delom, Bertrand Collomb, Annick-Renaud Coulon, (de gauche à droite), Canal Académie, janvier 2013
© Marianne Durand-Lacaze/ Canal Académie

Pour en savoir plus

- Cette émission s’inscrit dans une série consacrée aux universités d’entreprise : "Les Universités d’entreprises par ceux qui président à leur destinée". L’émission que vous venez d’entendre a été parrainée par le groupe Orange.
Elle a été réalisée et produite par Canal Académie en 2013

- Orange

- Fondation Orange

- Les autres émissions de la série Les Universités d’entreprise :

- L’université d’entreprise
- L’université d’entreprise Mérieux Université

- Bertrand Collomb sur le site de l’Académie des sciences morales et politiques
- Annick Renaud-Coulon, expert mondial des corporate universities, auteur de la première étude mondiale sur le sujet, présidente du Club Européen des Universités d’entreprise, Chairman de GlobalCCU, the Global Council of Corporate Universities, membre de l’Advisory Board du CLO Summit India
- Global CCU
- Marie-Bernard Delom, Directrice des Cadres Dirigeants et du Développement Managérial chez Orange.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires