Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Comment aborder le marché chinois ?

avec Bertrand Collomb membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Bertrand Collomb, ancien président de Lafarge, n°1 mondial des matériaux de construction répond aux questions suivantes : Comment aborder le marché chinois ? Quelles sont nos forces, nos atouts et nos faiblesses ?


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : ECL087
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/ecl087.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida736-Comment-aborder-le-marche-chinois.html
Date de mise en ligne : 11 mai 2006


Bertrand Collomb, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Bertrand Collomb, membre de l’Académie des sciences morales et politiques

Le marché chinois donne tout à la fois un sentiment de peur (délocalisation) et de convoitise (appât du gain). Voici l’analyse et le témoignage de Bertrand Collomb, grande figure du monde industriel qui nous fait part de ses réflexions sur la Chine et son essor.

« La Chine, contrairement à l’Inde, a mis l’accent sur les constructions et les infrastructures. Ainsi, le marché chinois du ciment représente 40% du marché mondial. »

Avec son entreprise implantée dans plusieurs régions chinoises, Bertrand Collomb connaît très bien les caractéristiques économiques de ce pays.
« La Chine est un grand paradoxe où co-existent un plein essor et un sous-développement. Le contraste est énorme entre la Chine côtière et celle de l’intérieur, même si aujourd’hui, ces différences s’estompent avec le développement de villes de l’ouest chinois. »

La Chine rurale
La Chine rurale

Le marché chinois est ininterrompu mais très anarchique. Le modèle chinois est très différent de celui du Japon dans la mesure où la Chine est le royaume de l’individualisme. Cette caractéristique lui donne de l’avance sur ses concurrents d’extrême orient.

Son taux de croissance est très élevé ( entre 7 et 9% en moyenne !), mais la rentabilité pour les entreprises est difficile et longue à obtenir.

La Chine moderne, Shangaï
La Chine moderne, Shangaï

Dans cette émission, Bertrand Collomb nous fait également part de son expérience dans le domaine de passation de marchés avec la Chine, des négociations fastidieuses où rien n’est jamais acquis selon lui.

À propos de Bertrand Collomb

Carrière :

Parallèlement à ses fonctions administratives, Bertrand Collomb assure des charges d’enseignement et de recherche. Il entre en 1975 chez Lafarge, et devient moins de quinze années plus tard, le Président-directeur général entre1989 et 2007. Chez Lafarge, il poursuit l’œuvre de mondialisation de ses prédécesseurs, tout en conservant les valeurs de "management participatif" qui ont toujours caractérisé le groupe.

Bertrand Collomb est également administrateur de Total, de Vivendi Universal, d’Unilever et d’ATCO (société canadienne). Il est membre du Conseil de surveillance d’Allianz.

- Retrouvez la biographie complète de Bertrand Collomb, membre de l’Académie des sciences morales et politiques


Bibliographie :

1972 - Optimal Economic Stabilization Policy, Socio-Economic Planning Sciences, en collaboration avec A. Charnes
1984 - Creative management in mature, capital intensive industries, en collaboration evec J.-P. Poussard (Cambridge, Ballinger)
1999 - Contribution à l’ouvrage collectif Organization and managing for global success (John Wiley & Sons)
2000 - Contribution à l’ouvrage collectif, Les 35 heures, une approche critique (Économica, Paris).


- Retrouvez notre sommaire consacré à la semaine spéciale sur les voyages aux quatre coins du monde.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires