Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

« Tacite, ses vérités sont les nôtres »

Par Xavier Darcos, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Dans son livre « Tacite, ses vérités sont les nôtres », Xavier Darcos replace le cours de la vie de Tacite dans un monde de folie meurtrière, où l’on « descend l’histoire en corbillard ». Rencontre avec Elizabeth Antébi.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Elizabeth Antébi
Référence : PAG251
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag251.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida1647-Tacite-ses-verites-sont-les-notres.html
Date de mise en ligne : 27 mai 2007

Chez Tacite, c’est l’expression serrée, « poignante » disait Sainte-Beuve, qui purifie en quelque sorte crimes et passions et permet l’œil froid de l’historien.

Xavier Darcos, homme politique et membre de l’Académie des sciences morales et politique

Xavier Darcos replace le cours de la vie de Tacite dans un monde de folie meurtrière, où l’on « descend l’histoire en corbillard » : il naît en 57 (à Vaison) sous Néron, deux ans après l’empoisonnement de Britannicus, deux ans avant l’assassinat d’Agrippine par son fils, il a 7 ans au moment de l’incendie de Rome ; il a 12 ans quand les 3 empereurs (Galba, Othon, Vitellius) suivants s’entretuent. Il en a 22 au moment de l’éruption du Vésuve. Il fait tout de même carrière sous toutes sortes d’empereurs épouvantables, avant de devenir sénateur sous Nerva et de publier à cette date (97-98) son premier ouvrage transmis, La vie d’Agricola. Il navigue entre les gouttes, privilégiant une voie « entre résistance stérile et servilité déshonorante », avec une arme : la plume ! Est-ce de lui-même que parle Xavier Darcos quand il écrit : « Au martyre, il préféra un engagement mesuré » ? Ou met en garde : « Qui ne sait pas l’histoire d’autrui, ne sait rien de soi non plus . » Peut-on parler de « tentation de Tacite » ?

Bibliographie :

En savoir plus sur :
Xavier Darcos, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Né à Limoges, Agrégé de l’Université, Docteur en Etudes latines de l’Université de Bordeaux, Docteur ès Lettres et Sciences Humaines, Xavier Darcos a toujours eu le sens de l’histoire : c’est en 1968, à l’âge de 21 ans, qu’il devient enseignant à Périgueux, puis à la khâgne du lycée Montaigne à Bordeaux ; il « monte » enfin à Paris pour enseigner à Louis-le Grand (1987-1992). Dès cette époque, en 1989, il est nommé adjoint au maire de Périgueux. La politique se profile à l’horizon. Huit ans plus tard, en 1997, Xavier Darcos est élu maire de Périgueux, ville qui a le mot Fides dans sa devise (il est en même temps professeur de littérature comparée à l’université Paris-IV) et l’année suivante, sénateur de Dordogne. Il a été nommé, en mai 2007, Ministre de l’Education nationale dans le gouvernement de M. Fillon, sous la présidence de Nicolas Sarkozy.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires