Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les pathologies de la mémoire

Avec Francis Eustache, docteur en neuropsychologie, lauréat de la Fondation NRJ 2007

Pourquoi gardez-vous en mémoire une anecdote lointaine alors que vous ne savez plus ce que vous mangé hier midi ? Comment les amnésiques peuvent-ils encore savoir conduire ? Quelles zones du cerveaux sont touchées par la maladie d’Alzheimer ? Réponses en compagnie de Francis Eustache, lauréat avec sa confrère Béatrice Desgranges du prix de la fondation NRJ 2007 pour leurs travaux sur les troubles de la mémoire.


Bookmark and Share


Cinq systèmes de mémoire sont le plus souvent retenus par une grande partie des chercheurs en neuropsychologie :

- la mémoire procédurale : elle correspond à la mémoire des habitudes. Il s’agit d’un apprentissage difficile qui s’est automatisé (tel que conduire, ou jouer d’un instrument de musique).

- mémoires perceptives : mêlant les cinq sens, elles nous aident à reconnaître un décor, un visage une odeur, des sonorités… avec lesquels nous avons été une première fois en contact. Ces mémoires ont pour caractéristiques de fonctionner à l’insu des individus.

- mémoire de travail : elle permet de gérer les situations présentes : prendre un numéro de téléphone et le garder en tête quelques secondes ou une conversation sur le moment. elle est également appelée mémoire à court terme - de l’instant (jusqu’à quelques dizaines de secondes) par opposition à la mémoire à long terme qui fait appel à différentes sortes de mémoire, qui nous permettent de maintenir des informations plus longues.

- mémoire déclarative
* sémantique : mémoire des mots, des concepts, des connaissances sur le monde et de certaines connaissances sur soi
* épisodique : mémoire des souvenirs, mémoire autobiographique


Localisation

L’hippocampe a un rôle d’aiguilleur : lorsqu’il est lésé, il est responsable en partie de graves troubles tels que les amnésies et la maladie d’Alzheimer. L’hippocampe et l’amygdale trient les informations (à jeter/ à conserver). Les régions préfrontales ont un rôle d'encodage(récupération des informations).

Les informations sont stockées dans de vastes régions, impliquant une partie du cortex cérébral (régions composées de substance grise qui entourent l’ensemble du cerveau). Ces régions sont assez proches des régions d’intégrations sensorielles.

Quant à l'hippocampe de nouveau, il renforce les connexions entre les différentes régions du cerveau, pour faire en sorte qu’un souvenir soit restituer au mieux (couleurs, bruits, odeurs).



Les pathologies :
Francis Eustache travaille sur les syndromes(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires