Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Laurent Alvaro et The Fly Opera

The Fly, opéra d’Howard Shore en création mondiale à Paris au Théâtre du Châtelet
Laurent Alvaro, baryton de la scène lyrique française et internationale, est le seul interprète français du prestigieux casting de The Fly, l’opéra mis en scène par David Cronenberg, adaptation de son célèbre film de 1986. L’opéra est co-produit par le Théâtre du Châtelet et par le Los Angeles Opera. Laurent Alvaro, qui double Daniel Okulitch incarne le rôle de Seth Brundle. Il assure au Châtelet une des représentations entre le 2 et le 13 juillet et fait partie du casting retenu pour les représentations de The Fly à l’opéra de Los Angeles en septembre 2008. En répétition le 3 juin dernier, Laurent Alvaro s’exprime sur cette œuvre nouvelle, présentée en création mondiale au Théâtre du Châtelet et sur son travail.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : CARR380
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/carr380.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida3114-Laurent-Alvaro-et-The-Fly-Opera.html
Date de mise en ligne : 6 juillet 2008


Lever de rideau sur une répétition de The Fly

Manufacture des Œillets, lieu de répétition pour le Théâtre du Châtelet, 3 juin 2008
Manufacture des Œillets, lieu de répétition pour le Théâtre du Châtelet, 3 juin 2008
© Canal Académie

Le 3 juin 2008 à la manufacture des Œillets d’Ivry, une ambiance sereine règne sur le plateau de répétition du Théâtre du Châtelet. Sur la scène, réplique à l’identique de celle du Châtelet à Paris, dans ses dimensions en tout cas, le décor est déjà planté. Deux machines, deux télépodes, s’ouvrent comme d’étranges auto-claves. Un clavier d’ordinateur long comme un piano est l’objet de toutes les commandes de l’expérience. Des papiers, des détritus jonchent le sol du laboratoire de Seth Brundle à l’image du film lorsque le scientifique a déjà opéré sa métamorphose et que le sol de son appartement-laboratoire s’est transformé en un tapis d’immondices.
La mouche, Brundle-mouche, a pris corps. Décomposition, désordre ont envahi l’espace, entre la vie et la mort, seul l’amour qui le lie à Veronica peut l’aider. Le baryton Daniel Okulich, qui interprète le personnage de Seth Brundle, comprend l’inéluctable mutation qui opère en lui. La perte de son enveloppe charnelle passe par une lente dégradation physique, perte de ses ongles, de ses doigts... Il chante s’appuyant sur des cannes, il simule la démarche d’un homme-mouche, courbé, ramassé sur lui-même mais la voix est puissante. Un peu plus tard, Daniel Okulich, la soprano Ruxandra Donose et le ténor David Curry répètent le début de la scène finale de l’acte II quand Sathis, le "boss" de Veronica et de surcroît son ancien amant, se rend pour la première fois chez Brundle. Comment entrer sur scène ?

David Henry Hwang, Howard Shore et David Cronenberg lors des répétitions de l’opéra <i>The Fly</i>, juin 2008
David Henry Hwang, Howard Shore et David Cronenberg lors des répétitions de l’opéra The Fly, juin 2008
© Marie-Noëlle Robert- Théâtre du Châtelet

David Cronenberg, Howard Shore, leurs assistants et Placido Domingo sont présents ce jour-là en répétition avec l’ensemble de la distribution sur le plateau. L’ambiance posée reflète la complicité et l’amitié qui unit les trois personnalités réunies pour cette création lyrique. La curiosité des premiers essais est manifeste chez tous. L’équipe cherche des solutions, quelques échanges rapides et la répétition reprend. Les télépodes pivotent sur eux-mêmes, David Cronenberg décide de changer leur emplacement, Placido Domingo précise aux chanteurs comment entrer sur scène à ce moment précis.

Placido Domingo, répétitions de l'opéra <i>The Fly</i>, juin 2008
Placido Domingo, répétitions de l’opéra The Fly, juin 2008
© Marie-Noëlle Robert- Théâtre du Châtelet

La musique s’impose comme le guide suprême. Même si le piano ne peut donner la couleur de l’orchestre, on entend l’intensité dramatique des thèmes musicaux. Le chant, en particulier, la duo "I’m dying... help me !" entre Brundle-Fly et Veronica commence. Entre satisfaction et "perfection oblige !", l’accord se fait naturellement entre Howard Shore, Placido Domingo qui assure la direction artistique, et David Cronenberg. Howard Shore et Placido Domingo cherchent l’équilibre entre les voix et l’orchestre -qui n’est pas là, mais il va s’en dire que la partition est dans les têtes. Entendre le maestro Placido Domingo chantonner cet opéra pour indiquer la mesure à reprendre en répétition mais surtout, voir avec quelle attention prévenante il dirigeait les chanteurs, ont été autant de petites cerises sur le gâteau de cette matinée. Une répétition entre égaux où les égos, ce jour- là, étaient restés dans les coulisses.

Laurent Alvaro, Manufacture des Œillets, lieu de répétition pour le Théâtre du Châtelet, 3 juin 2008
Laurent Alvaro, Manufacture des Œillets, lieu de répétition pour le Théâtre du Châtelet, 3 juin 2008
© Canal Académie

Laurent Alvaro a été choisi par Jean-Luc Choplin, le directeur du Châtelet et Placido Domingo, directeur du Los Angeles Opera, pour faire partie de ce casting. L’ interview a été réalisée le jour de la répétition de la musique d’Howard Shore, du livret de David Henry Hwang, des décors de Dante Ferretti, des costumes et en particulier de celui qu’il portera pour son rôle de Brundle-Fly, créé par Denise Cronenberg.
Parmi tous les rôles qu’il a déjà interprétés, comment situer celui-là, vocalement, artistiquement ? En plus de sa voix, Laurent Alvaro est aussi reconnu pour son talent de comédien dans les rôles du répertoire vocal qu’il a jusqu’à présent travaillés. Il évoque l’interprétation magistrale de l’acteur Jeff Goldblum en 1986, dans le rôle du Dr. Seth Brundle, dans le film devenu culte de David Cronenberg, The Fly. On comprend, en l’écoutant, les performances attendues sur ce nouvel opéra, le travail et le talent qu’une telle œuvre réclame. Souhaitons-lui que cette métamorphose en Brundle-Fly fasse mouche dans sa carrière déjà brillante de baryton.

Le 11 juillet 2008, Laurent Alvaro interprète le rôle de Seth Brundle dans l’opéra The Fly, au Théâtre du Châtelet.

- Théâtre du Châtelet

Pour en savoir plus

Sur Laurent Alvaro

Laurent Alvaro est loin de s’enfermer dans un registre particulier de la musique : écriture, direction d’orchestre, baryton, chef de chœur et enseignant. La palette de son répertoire est plutôt large, de l’opéra au récital, allant de la musique ancienne et baroque, en passant par l’opéra comique, l’opérette et le théâtre musical, le jazz, la chanson française et américaine jusqu’à des créations contemporaines et l’improvisation. Doté d’une riche formation musicale, il débute dans ses premiers rôles de baryton à l’Opéra national de Lyon en 1995. Il en compte aujourd’hui plus d’une quarantaine. Il a été Dancaïre dans Carmen, Ramiro dans L’Heure espagnole, Ned Keene dans Peter Grimes de Britten, Albert dans Werther de Massenet, Coquenard dans Véronique de Messager. Il chante en France comme à l’étranger, à Amsterdam, Londres ou au Festival de Ravenne. Depuis 1999, il est régulièrement invité par le Théâtre du Châtelet où il a chanté en 2008 dans Véronique de Messager et dans Pâdmavatî de Roussel.

Il est souvent l’invité au Châtelet des Leçons de musique de Jean-François Zygel qui dit de lui qu’il est un chanteur « ... à la voix d’airain et à l’âme délicate ».

- Laurent Alvaro

Sur Howard Shore

- Howard Shore a composé la musique de plusieurs des films de David Cronenberg. Une longue amitié de plus de trente ans les unit. Dès 1986, Howard Shore a pensé que le film ferait un excellent sujet d’opéra. Pour Cronenberg, comme pour lui, il s’agit d’une création à part entière, éloignée du film. Leur collaboration depuis une trentaine d’années, leur permet de signer la représentation de leur premier opéra en commun dont la création mondiale se déroule au Châtelet du 2 au 13 juillet 2008.

Écoutez l’interview d’Howard Shore à Canal Académie par Christophe Mirambeau et les réactions du compositeur devant quelques magnifiques documents appartenant à la Bibliothèque de l’Institut, parmi lesquels une partition autographe du Sacre du Printemps de Stravinsky.
- Howard Shore, Oscar Winner and Opera Composer
- The Fly et Jean-Antoine Lepesant

- Site officiel d’Howard Shore






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires