Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

L’Egypte, l’eau et l’avenir

Avec Ghislain de Marsily et Thierry Ruf
Les ressources en eau de l’Egypte : échange sur le Nil, fleuve mythique, entre deux chercheurs passionnés par l’eau, bien sûr, mais surtout par ceux qui en vivent.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Marine Digabel
Référence : ECL229
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/ecl229.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida1218-L-Egypte-l-eau-et-l-avenir.html
Date de mise en ligne : 27 décembre 2006


Ghislain de Marsily (à gauche) est membre de l’Académie des sciences et hydrologue à l’Université Pierre et Marie Curie. Thierry Ruf est agro-économiste à l’Institut de recherche pour le développment (IRD).
Ghislain de Marsily (à gauche) est membre de l’Académie des sciences et hydrologue à l’Université Pierre et Marie Curie. Thierry Ruf est agro-économiste à l’Institut de recherche pour le développment (IRD).

Spectaculaire par sa longueur (presque 6700km), le Nil l’a longtemps été par ses crues, désormais régulées par de grands aménagements. A fleuve exceptionnel, barrage exceptionnel : celui d’Assouan est décrit comme l’un des plus grands du monde. Thierry Ruf revient en détail sur le bilan de ce barrage et sur ses origines.

Comment le Nil a façonné l’Egypte

De tout temps, ce fleuve a joué un rôle crucial en Egypte. La fertile vallée du Nil a vu éclore une agriculture florissante, quoique le mythe de paysans riches mérite d’être nuancé.

De par son importance, le fleuve a largement contribué à la formation de l’Egypte actuelle : non seulement une grande majorité de la population vit au bord du Nil, mais la gestion de l’eau a toujours été au coeur de l’organisation sociale et politique du pays.

Une ressource de plus en plus précieuse

Aujourd’hui, l’Egypte compte 75 millions d’habitants ; une population qui a doublé depuis le début des années 1970. Malgré une amélioration des rendements agricoles, il est désormais nécessaire d’importer pour nourrir la population.

Mais le Nil, ce n’est pas que l’Egypte : les pays en amont, également en forte croissance démographique, réclament eux aussi leur part. Ces enjeux, que l’on retrouve ailleurs sur la planète, nécessitent plus que jamais une concertation internationale.

Pour aller plus loin :

- Trente émissions sur l’Egypte, retrouvez le sommaire de notre thématique spéciale Egypte !

- Ghislain de Marsily de l’Académie des sciences
- Thierry Ruf
- l’Institut de recherche pour le développement (IRD)






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires