EDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,

Comment expliquer qu’en totale contradiction avec les usages de l’époque, trois épouses de princes italiens aient été exécutées publiquement sur ordre de leur mari entre 1391 et 1425 pour cause d’adultère ? Tel est le point de départ de l’enquête historique qu’Élisabeth Crouzet-Pavan, correspondante de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, a mené conjointement avec Jean-Claude Maire Vigueur et que les éditions Albin Michel ont publié en mars dernier (1).

Pour les auteurs, ces exécutions ont avant tout des motifs et une signification politiques. Comme l’exprime Elisabeth Crouzet-Pavan dans l’entretien qu’elle nous a accordé, “ces trois femmes sont accusées d’avoir trahi les liens du mariage, mais elles sont surtout coupables d'avoir tenté de prendre une part active aux affaires politiques et culturelles de leur temps. En les faisant périr, leurs maris réaffirment symboliquement leur pouvoir de princes.

En enquêtant sur le funeste destin de ces aristocrates décapitées, les auteurs apportent un nouveau point de vue sur les tensions politiques, sociales et culturelles qui ont caractérisé, en Italie, le passage du Moyen Âge à la Renaissance, alors que, dans les cours princières, les femmes acquièrent une influence grandissante par rapport à celle qu’elles exerçaient dans les régimes communaux de la période précédente.

C’est pourquoi, en complément de cet entretien inédit, nous vous proposons une série d’émissions consacrées à cette époque charnière de l’histoire européenne. Vous y découvrirez notamment des éclairages de Martin Aurell, Olivier Bosc, Robert Kopp, Jacques Paviot, Francis Rapp, Nicolas Sainte-Fare Garnot et Michel Zink.

Bonne écoute !

Jean-Robert PITTE
Président de Canal Académie

(1) Décapitées. Trois femmes dans l’Italie de la Renaissance, par Élisabeth Crouzet-Pavan et Jean-Claude Maire Vigueur, Albin Michel, 430 p., 24 euros.

Le Gros plan de la semaine

Décapitées : trois crimes politiques dans l’Italie de la Renaissance



« On ne niera pas que l’Italie de la première Renaissance offre une étonnante galerie de seigneurs violents, de victimes malmenées, de crimes affreux et de destinées funestes. Il est toutefois bien difficile de penser que trois des hommes parmi les plus puissants de l’Italie du Nord aient choisi, en moins de quatre décennies, de faire exécuter leur épouse et en même temps de rendre publique leur infortune. Comment ne pas s’étonner puisque l’adultère n’était normalement pas puni par la mort dans l’Italie des XIVe et XVe siècles ? Tels sont les premiers éléments qui sont à l’origine de notre enquête, une enquête quasi policière menée dans les sources manuscrites du temps, pour essayer de comprendre ce qui avait pu se répéter à trois reprises d’une manière aussi dramatique. Trois femmes mises à mort, trois exécutions qui avaient fait l’objet d’une certaine publicité, trois affaires qui rompaient avec toutes les règles du jeu matrimonial, social, politique, trois “cold cases” en quelque sorte, pour filer la métaphore du roman policier… »
Extrait de l’introduction de Décapitées. Trois femmes dans l’Italie de la Renaissance, par Élisabeth Crouzet-Pavan et Jean-Claude Maire Vigueur, Albin Michel, 430 p., 24 euros.

Mises en ligne cette semaine

Ecoutez actuellement

22 juin

Vous écoutez Canal Académie en qualité HD
volume
Depuis 09:13:30
" La Civilisation de la Renaissance en Italie "de Jacob Burckhardt : un saisissant tableau du Quattrocento
Préfacé par Robert Kopp, correspondant de l'Académie des sciences morales et politiques

Prochainement :

Commence à 09:52:34
Maximilien d'Autriche : entre Moyen-Âge et Renaissance
avec Francis Rapp, de l'Académie des inscriptions et belles lettres, invité de Christophe Dickès

Retrouvez sur le Club cette semaine

Décapitées : une enquête (historique) dans l’Italie de la première renaissance Entretien avec Élisabeth Crouzet-Pavan, correspondante de l’Académie des inscriptions et belles-lettres.
“L’École pratique des hautes études (1868-2018) : l’érudition dans le débat public et ses rapports avec l’opinion.” Communication de M. Hubert Bost, président de l’École pratique des hautes études (EPHE)
Physiologie du goût, de Jean Anthelme Brillat-Savarin par Jean-Robert Pitte, secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences morales et politiques.

“Retracer l’histoire de la biosphère: une entreprise à plusieurs sciences”, par Bruno David.

Académiciens et Invités des académies

Pour chaque sujet Canal Académie vous propose un article à lire
et une émission à écouter.

François Ier : « Du roi guerrier au roi mécène » Entretien avec Olivier Bosc, commissaire général de l’exposition « Le Siècle de François Ier » au Domaine de Chantilly.
Les Primitifs italiens - La collection du musée d’Altenbourg Sienne - Florence : du XIIIe au XVe siècles, avec Nicolas Sainte-Fare Garnot
Jacques Paviot : L’idée de croisade à la fin du Moyen Âge Une communication prononcée à l’Académie des inscriptions et belles-lettres
“L’École pratique des hautes études (1868-2018) : l’érudition dans le débat public et ses rapports avec l’opinion.” Communication de M. Hubert Bost, président de l’École pratique des hautes études (EPHE)
Maximilien d’Autriche : entre Moyen-Âge et Renaissance avec Francis Rapp, de l’Académie des inscriptions et belles lettres, invité de Christophe Dickès
La renaissance des XII et XIIIe siècles : la chevalerie et la culture (1/2) L’auteur, primé par l’Académie des inscriptions et belles-lettres, est l’invité de Christophe Dickès
La renaissance des XII e et XIIIe siècles : la chevalerie et la culture (2/2) Martin Aurell, lauréat de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, est l’invité de Christophe Dickès
" La Civilisation de la Renaissance en Italie "de Jacob Burckhardt : un saisissant tableau du Quattrocento Préfacé par Robert Kopp, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques
Moyen Âge et Renaissance dans les leçons inaugurales du Collège de France Un ouvrage sous la direction de Pierre Toubert et de Michel Zink, membres de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
« Clemenceau et Monet » Communication de Mme Sylvie Patin, spécialiste de la peinture impressionniste, conservateur général au Musée d’Orsay et correspondante de l’Académie des beaux-arts.
Les Rouart, de l’impressionnisme au réalisme magique Entretien avec Dominique Bona, de l’Académie française
« Villa Flora » : les trésors de la collection Arthur-Hedy Hahnloser-Bühler exposés au musée Marmottan Monet Entretien avec Marianne Mathieu, adjointe au directeur du Musée Marmottan et co-commissaire de l’exposition.
L’Art et l’enfant : six siècles de représentation de l’enfant au Musée Marmottan Monet Entretien avec Marianne Mathieu et Dominique Lobstein, co-commissaires de l’exposition
Claude Monet à Giverny, la demeure d’un impressionniste de génie Visite en compagnie d’Hugues Gall, membre de l’Académie des beaux-arts
Visite au musée Marmottan Monet Avec Jacques Taddei, de l’Académie des beaux-arts
Fauves et Expressionnistes au musée Marmottan Monet Une exposition rare présentée par Jacques Taddei, de l’Académie des beaux-arts et Gerhard Finck, commissaire de l’exposition
Les trésors intimes de Claude Monet : toiles et dessins conservées par le peintre au fil du temps L’intégralité de la collection du musée Marmottan Monet exposée pour la première fois
Claude Monet : impressions, réflexions et expressions. 2011, une "année Monet" Avec Jean Cortot, membre de l’Académie des beaux-arts, et Pascal Bonafoux
Souvenirs de famille : Berthe Morisot, une femme peintre exceptionnelle Evocation en compagnie de Jean-Marie Rouart, de l’Académie française

Le fil info au jour le jour

Académie des beaux-arts

6 juin

« Le Louvre Abou Dabi, premier musée universel du 21e siècle » Communication de Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre, à 16h30.

Inscriptions dans la limite des places disponibles

Académie des beaux-arts

6ème édition du Prix de Gravure Mario Avati - Académie des beaux-arts. Inscriptions et dépôt des dossiers en ligne jusqu’au 13 juillet inclus. En savoir plus

Académie des inscriptions et (...)

25 mai

“Reine d’Égypte, déesse de Nubie. Le destin du temple de Tiyi à Sedeinga (Soudan).” Communication de M. Claude Rilly, directeur de la Mission archéologique française de Sedeinga, sous le patronage de M. Nicolas Grimal. En savoir plus : www.aibl.fr.

Académie des inscriptions et (...)

25 mai

“L’oeuvre de Pierre Courcelle : héritage et débats”. Journée d’étude placée sous le patronage de l’Académie des inscriptions et belles-lettres. En savoir plus : www.aibl.fr.

Académie des sciences morales (...)

28 mai

Journée d’études “Les peuples et les élites dans la démocratie contemporaine”. Dans le cadre de l’enquête internationale “La démocratie dans l’adversité”, dont les résultats doivent être publiés aux Éditions du Cerf en 2019, une journée d’études réunira le 28 mai de 9h30 à 13h30 et de 15h30 à 18h30 des chercheurs européens et américains en grande salle des séances de l’Institut. Interviendront à la séance du matin Vincent Coussedière (“Les élites et le peuple : dépasser le divorce, renouer l’alliance, pour que vive la démocratie”), Patrick Deneen (“The War of All against All”), Gladden Pappin (“The Return of Machiavelli’s Two Humors”) et Gaëlle Demelemestre (“L’éducation du citoyen en démocratie”). Au cours de la séance de l’après-midi se succéderont les communications d’Adrian Vermeule (“Conformity to the Wishes of the Dominant Power : O.W. Holmes’s Theory of Politics”), de Giulio De Ligio (“Sur la ‘responsabilité totale’ des gouvernants”), de Julius Krein (“Kojève’s End of History : The Collapse of Elite Authority”) et Olivier Rey (“La trahison des élites”). La conférence d’ouverture sera assurée par Chantal Delsol, qui coordonne cette enquête. En savoir plus : www.asmp.fr.

Académie des beaux-arts
Académie des beaux-arts
Académie des inscriptions
Académie des inscriptions
Académie des sciences