EDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,



Voici quelques semaines, Amin Maalouf, de l’Académie française, a publié un ouvrage dont le titre ne laisse aucun doute quant à ses inquiétudes devant le spectacle du monde tel qu’il va : Le naufrage des civilisations (1). Ce livre, mêlant souvenirs et réflexions, est celui d’un spectateur engagé qui, depuis plus un demi-siècle, observe et parcourt la planète avec le sentiment croissant que, par une série de dérives, fortuites ou volontaires, l’humanité se trouve aujourd’hui au bord du désastre.



Comme il l’explique dans l’entretien qu’il nous a accordé, le récit s’enracine dans sa propre expérience. Né à Beyrouth “dans les bras d’une civilisation mourante”, Amin Maalouf pointe la catastrophe que représente pour l’humanité entière l’effondrement du Levant cosmopolite dans lequel “les vieilles cultures de l’Orient méditerranéen fréquentaient celles, plus jeunes, de l’Occident”. Il y voit le point de départ d’une dépression collective, dont une conception tribale de l’identité et la sacralisation de l’individualisme sont des manifestations plus conjointes qu’antagonistes.



“C’est à partir de ma terre natale que les ténèbres ont commencé à se répandre sur le monde”, estime douloureusement Amin Maalouf. C’est pourquoi, afin de prolonger sa réflexion, nous vous proposons cette semaine une série d’émissions consacrées à cette région du monde si sensible en espérant qu’elles contribueront à nourrir le désir de sursaut qui anime l’auteur.



Bonne écoute !



Xavier DARCOS



Chancelier de l’Institut de France



(1) Le naufrage des civilisations,

par Amin Maalouf, Éditions Grasset, mars  2019, 332 p. 22 €.


Le grand entretien de la semaine

Exigence de lucidité



« En agitant, comme je le fais dans ce livre, le spectre d’un naufrage imminent, n’ai-je pas pris le risque de désespérer ceux qui me liraient ? Mon intention n’était sûrement pas de prêcher le découragement, mais il est du devoir de chacun, dans les circonstances si graves que nous traversons en ce siècle, de demeurer lucide, sincère et digne de confiance. Quand, pour calmer les frayeurs de ses contemporains, on choisit de nier la réalité des périls et de sous-estimer la férocité du monde, on court le risque d’être très vite démenti par les faits. Si les routes de l’avenir sont semées d’embûches, la pire conduite serait d’avancer les yeux fermés en marmonnant que tout ira bien. »



Amin Maalouf dans Le naufrage des civilisations,
Éditions Grasset, mars 2019, 332 p. 22 €.

volume

Écoute en direct

volume
En cours :
Depuis 05:33:56
Amin Maalouf : Les désorientés, le roman d'un personnage qui lui ressemble
L'académicien explique son choix du thème de l'exil : "Ce qui est important c'est de rester ouvert à la vie"

Prochainement :

Commence à 05:53:52
L'Europe vue du monde arabo-musulman
Communication d'Antoine Sfeir prononcée en séance publique devant l'Académie des sciences morales et politiques le lundi 1er mars 2004.

Émissions de la semaine

Conjurer le naufrage des civilisations Affinités électives Entretien avec l’écrivain Amin Maalouf, de l’Académie française
Une poche d’air dans un circuit d’eau : modèles mathématiques et simulation numérique A tout prix par Charles Demay, ingénieur-chercheur en mathématiques appliquées, lauréat du prix Paul Caseau 2018
Installation de Muriel Mayette-Holtz à l’Académie des beaux-arts Académie des beaux-arts La comédienne et metteur en scène a été installée par son confrère Hugues R. Gall.
La Complainte de Rutebeuf A voix lue Lecture par Robert Werner

L'adaptation de la science au 21e siècle proposée par l’Union Européenne

Évaluation par les pairs : une nécessité et des problèmes

Épisciences : une plateforme pluridisciplinaire et exemplaire

Le Conseil européen de la Recherche

Science et communication : Open

Magazine de la semaine

Chaque semaine, Canal Académie vous propose une sélection issue de ses archives pour prolonger le grand entretien

Des pharaons à Youssef Chahine : l’Egypte au cinéma avec Jean Tulard, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Thaïs, la courtisane égyptienne devenue sainte Un opéra de Jules Massenet, de l’Académie des beaux-arts
Le Liban francophone La chronique de Geneviève Guicheney, Correspondant de l’Institut
L’écrivain libanais de langue française, Amin Maalouf, entre à l’Académie française Retransmission intégrale de la cérémonie sous la Coupole du jeudi 14 juin 2012
L’Europe vue du monde arabo-musulman Communication d’Antoine Sfeir prononcée en séance publique devant l’Académie des sciences morales et politiques le lundi 1er mars 2004.
Remous et convoitises autour du Canal de Suez L’histoire de sa construction, de 1859 à 1956.
L’essentiel avec... Amin Maalouf L’académicien évoque des moments essentiels de sa vie
La présence française en Egypte, 1914-1936 avec Delphine Gérard-Plasmans
Amin Maalouf : Les désorientés, le roman d’un personnage qui lui ressemble L’académicien explique son choix du thème de l’exil : "Ce qui est important c’est de rester ouvert à la vie"
Parcours d’un Egyptien entre diplomatie, droit et démocratie : Boutros Boutros Ghali Entretien avec l’ancien Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies