Accueil 

Rechercher

Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

A savoir

19 juin

« L’économie collaborative peut-elle contribuer en France à la croissance économique, à la réduction des dépenses publiques, et à la création d’emplois ? ». Communication de Mme Élisabeth GROSDHOMME, Fondatrice et directrice de Paradigmes et Caetera. En savoir plus : www.aibl.fr.

Résultats de la recherche

Romantisme





L’âge d’or du romantisme allemand

Aquarelles et dessins à l’époque de Goethe
Daniel Marchesseau, directeur du Musée de la Vie Romantique, nous conduit à travers le romantisme allemand et ses principaux protagonistes. Un florilège de dessins témoigne d’une création foisonnante de cette période si riche intellectuellement. Sont ainsi présentées 124 feuilles de qualité exceptionnelle signées de quelque soixante artistes.
dimanche 1er juin 2008 par Krista Leuck - réf. CARR366

William Blake, le génie visionnaire du Romantisme anglais

Visite de l’exposition au Petit Palais à Paris avec Catherine de Bourgoing
William Blake fut tout à la fois un peintre et un graveur exceptionnel, inventeur d’une nouvelle technique d’eau-forte, et un poète mystique. Ses motifs d’inspiration lui étaient dictés, disait-il, par des visions oniriques. En résulte une oeuvre éblouissante présentée à Paris pour la première fois depuis plus de soixante ans. En compagnie de Catherine de Bourgoing, nous suivons les grandes étapes de la vie de l’artiste, depuis ses premières années d’éveil jusqu’à son grand âge.
dimanche 14 juin 2009 par Krista Leuck - réf. CARR577

Byron et Shelley, deux "fils de la révolte" poètes de la liberté

Écrits romantiques et rebelles : le romantisme anglais et la Révolution française, avec Michel Paraire invité d’Anne Jouffroy
Michael Paraire présente son ouvrage Byron et Shelley, Écrits romantiques et rebelles. Lord George Gordon Byron (1788-1824) et Percy Bysshe Shelley (1792-1822), morts à un âge où nul ne devrait mourir, fauchés en pleine jeunesse, sont les deux grands poètes anglais de la liberté. Admirateurs de la Révolution française, contemporains des grandes batailles napoléoniennes, ces « fils de la révolte » ont porté à son plus haut degré l’exigence du combat contre l’oppression. Pourquoi une lecture conjointe, en miroir, des poèmes de Byron et de Shelley ? Quelle fut l’influence de la Révolution française sur ces deux poètes romantiques et lyriques mais aussi politiques et engagés ?
dimanche 11 décembre 2011 par Anne Jouffroy - réf. PAG947

Victor Hugo et Alphonse de Lamartine sont-ils des écrivains politiques ?

Michael Paraire les confronte dans son livre : Victor Hugo, Lamartine, Discours et Lettres, collection Les grands combats de la liberté
Hugo et Lamartine, les deux grands noms du romantisme français, étaient, aussi, des orateurs magnifiques, engagés et courageux. En une sorte d’histoire littéraire et politique comparée, Michael Paraire a choisi et rassemblé quelques discours et quelques lettres des deux auteurs qui témoignent de leurs engagements, de leur humanisme et de l’estime profonde qu’ils se portaient l’un à l’autre. Quel idéal politique, quels combats, quels exils rapprochaient, par-delà l’écriture et la littérature, ces hommes de conviction ?
dimanche 25 décembre 2011 par Anne Jouffroy - réf. PAG945

Théophile Gautier, un maître en tous les genres : avec Stéphane Guégan et Marc Fumaroli, de l’Académie française

Le biographe et l’académicien évoquent l’écrivain au micro d’Anne Jouffroy
À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier (30 août 1811-1872), Stéphane Guégan rend justice, dans son dernier livre, à ce prince de la République des Lettres, trop méconnu de nos jours. L’ouvrage intitulé Théophile Gautier est une fresque dont Marc Fumaroli, de l’Académie française et de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, salue l’ampleur à la mesure de la vie et de l’œuvre de ce géant du XIXe siècle, poète, romancier, auteur de livrets d’opéra et de ballets, journaliste et critique d’art de génie, grand voyageur et grand reporter : un maître en tous les genres.
dimanche 28 août 2011 par Anne Jouffroy - réf. PAG950

Point de vue : Byron et Shelley, deux "fils de la révolte" poètes de la liberté (18.12.2011)

Écrits romantiques et rebelles : le romantisme anglais et la Révolution française, avec Michel Paraire invité d’Anne Jouffroy
dimanche 18 décembre 2011 - réf.

Chateaubriand, Byron et Pouchkine face à Napoléon

de Jean-Paul Clément
Conférence de Jean-Paul Clément, directeur de la Maison de Chateaubriand, correspondant de l’Institut, présentée en séance publique, à l’Académie des sciences morales et politiques le lundi 27 juin 2005.
samedi 1er janvier 2005 - réf. es082

Échange épistolaire entre George Sand et Alfred de Musset

Mai 1834 : Alfred de Musset reçoit deux lettres de Venise
Écoutez la lecture de deux lettres qu’adressa George Sand à Alfred de Musset au cours de l’année 1834. Les deux légendes du romantisme français viennent de se séparer après une passion aussi brève que tumultueuse, dont ne subsistent, à travers l’écriture, qu’une estime, une affection et une mélancolie profondes. Alfred de Musset fut élu à l’Académie française en 1852.
lundi 30 août 2010 - réf. voi569

Les timbres : de La Rochelle à l’ADN, l’actualité mai-juin 2008

la chronique philatélique d’Alain Laugier
Plusieurs timbres en rapport avec l’actualité sont évoqués dans cette émission : La Rochelle, à cause du départ des colons vers le Canada, l’exposition sur l’expédition Lapérouse et celle sur le romantisme allemand, l’anniversaire de la première greffe du coeur et les nouveaux timbres évoquant l’ADN.
lundi 28 juillet 2008 - réf. CHR351

Charles Péguy : une humanité française

Sa biographie par l’historien Arnaud Teyssier
Dans une biographie remarquable parue aux éditions Perrin, l’historien Arnaud Teyssier nous révèle un Péguy souvent paradoxal, sûrement complexe, au carrefour du romantisme révolutionnaire et de la tradition de l’Etat selon Richelieu.
dimanche 12 octobre 2008 par Christophe Dickès - réf. HIST337

L’Essentiel avec... Jean-Marie Rouart, de l’Académie française

Entretien avec Jacques Paugam
Jean-Marie Rouart, écrivain, journaliste, se dit émerveillé devant la vie mais se présente aussi comme un homme qui, face aux souffrances de sa vie, a fait de la littérature son bouclier, y mêlant romantisme, humour et désespoir gai. Il a été élu à l’Académie française le 18 décembre 1997. Il répond ici aux sept questions essentielles que lui pose Jacques Paugam.
dimanche 24 janvier 2010 - réf. hab567

Chopin et la confrérie romantique de Paris

« Chopin et la note bleue », exposition du bicentenaire au Musée de la vie romantique à Paris
Soyez introduits dans l’atmosphère qui régnait à Paris autour du génie musical de Chopin dans les années 1831 à 1849 grâce à Solange Thierry, commissaire de l’exposition au Musée de la vie romantique et à Daniel Marchesseau, son directeur, les invités de Krista Leuck. L’exposition se tient jusqu’au 11 juillet 2010.
dimanche 6 juin 2010 par Krista Leuck - réf. CARR691

Jean-Marie Rouart, un moment essentiel de ma vie

Un extrait de L’essentiel avec... Jean-Marie Rouart, de l’Académie française. Entretien avec Jacques Paugam.
Jean-Marie Rouart n’aime pas évoquer sa "carrière" mais considère tout de même que la publication de son roman "La fuite en Pologne" fut l’un des moments essentiels de sa vie d’écrivain, lui qui a fait de la littérature son bouclier, y mêlant romantisme, humour et désespoir gai. Il a été élu à l’Académie française le 18 décembre 1997. Dans la série "l’Essentiel avec..." Jacques Paugam avait posé sept questions à son invité. Voici la réponse à la toute première.
dimanche 24 juillet 2011 - réf. hab635

Quand Goethe lisait Montesquieu, Schiller les écrits de Rousseau, Lessing le théâtre de Diderot...

Influence des lettres françaises sur les écrits des Romantiques allemands, avec Michael Paraire
La lecture comparée de Lessing (1729-1781), Goethe (1749-1832) et Schiller (1759-1805) montre à quel point, dans cette période, aucune réflexion ne pouvait plus s’élaborer en Europe hors de la connexion avec d’autres pensées. Goethe fut un lecteur enthousiaste de Montesquieu, Lessing de Voltaire et Diderot, Schiller un fervent partisan de Rousseau et de la Révolution française. Les lettres allemandes se sont nourries de leur dialogue avec les lettres françaises. Michael Paraire, directeur des Éditions de l’Épervier, Collection "Les écrivains engagés", présente son ouvrage Goethe, Schiller, Lessing, Écrits sur les Lumières et la philosophie de l’histoire. Il est l’invité d’Anne Jouffroy.
dimanche 23 octobre 2011 par Anne Jouffroy - réf. pag946

Dostoïevski

par Alain Besançon
Communication d’Alain Besançon prononcée en séance publique devant l’Académie des sciences morales et politiques le lundi 10 février 2003.
samedi 23 septembre 2006 - réf. es027

De la beauté avant toute chose

Canal Académie vous propose une semaine spéciale consacrée à la beauté ; un voyage au cœur de l’art et de l’esthétisme en compagnie d’académiciens des beaux-arts tels que Pierre Cardin, Vladimir Velickovic, Bernard Buffet, Pierre Rosenberg ou encore Claude Monet et Jean Lurçat...
lundi 3 septembre 2007 - réf. js030907_an01

Accueil du dimanche 8 juin

dimanche 8 juin 2008 - réf.

Redécouvrir Henri Bremond, de l’Académie française

Son Histoire du sentiment religieux présentée par Jean Duchesne
Henri Bremond est l’auteur d’une monumentale Histoire littéraire du sentiment religieux en France, qui fait, en 2008, l’objet d’une anthologie judicieusement choisie par Jean Duchesne, interviewé dans cette émission par Damien Le Guay. Découvrez ce prêtre écrivain, fin lettré, poète, élu à l’Académie française en 1923.
dimanche 2 novembre 2008 par Damien Le Guay - réf. PAG504

Les dessins d’Ingres – « Ombres permanentes »

Exposition au musée de la Vie romantique, à Paris, avec son directeur Daniel Marchesseau
Daniel Marchesseau, directeur du musée de la Vie romantique, à Paris, nous présente la subtile sélection de dessins du peintre Jean Auguste Dominique Ingres (1780-1867), parmi l’importante collection du musée Ingres de Montauban. Il avait été élu à l’Académie des beaux-arts le 25 juin 1825.
dimanche 14 décembre 2008 par Krista Leuck - réf. carr517

Philippe Beaussant : ses prédécesseurs sur le 36e fauteuil de l’Académie française

avec Mireille Pastoureau, directeur conservateur de la Bibliothèque de l’Institut
Le 23 octobre 2008, Philippe Beaussant a été reçu sous la Coupole au 36ème fauteuil de l’Académie française, occupé précédemment par Jean-François Deniau. Vingt-deuxième titulaire de ce fauteuil, il y fut précédé par des personnalités variées, évoquées ici par Mireille Pastoureau, qui a réuni des ouvrages et documents choisis dans le fonds de la Bibliothèque de l’Institut.
dimanche 8 mars 2009 - réf. HAB684

La Russie romantique  : Emmanuel Ducamp et Dominique Fernandez, de l’Académie française

La Russie romantique à l’époque de Pouchkine et Gogol, Chefs-d’œuvre en provenance de Moscou au Musée de la vie romantique à Paris
Dans cette émission consacrée à l’exposition à Paris La Russie romantique à l’époque de Pouchkine et Gogol : Chefs-d’œuvre de la galerie nationale Tretiakov, vous entendrez successivement Emmanuel Ducamp, spécialiste de l’architecture et des arts décoratifs russes, et l’écrivain académicien Dominique Fernandez, pour qui, comme on sait, les arts et les lettres de la Russie et de l’Italie ont peu de secrets !
dimanche 5 décembre 2010 par Marianne Durand-Lacaze - réf. CARR736

L’imaginaire musical de Franz Liszt : des oeuvres pour la postérité

Danièle Pistone, correspondant à l’Académie des beaux-arts, rend hommage à Franz Liszt
Danièle Pistone, musicologue reconnue, ne s’est pas fait prier pour rendre hommage à Franz Liszt, le plus européen des compositeurs du XIXe siècle, à l’occasion du bicentenaire de sa naissance (1811) ! Elle évoque l’imaginaire lisztien et sa réception, en retrait par rapport à celle de Chopin, au XXe siècle. Pourquoi le premier fut-il moins en faveur que le second ? Et pourtant son modernisme est indéniable... Liszt, le plus grand des musiciens romantiques, fut, aussi un précurseur. Serait-il le premier des compositeurs modernes ? Quel accueil le XXI° siècle lui réserve-t-il ?
dimanche 6 novembre 2011 par Anne Jouffroy - réf. CARR824

Littérature comparée et Beaux-Arts aux XIX° et XX° siècles : de fructueux échanges entre artistes et écrivains (10/11)

Écrire sur l’art, l’art d’écrire, avec Pierre Brunel et Marie-Hélène Girard
Si les artistes et les compositeurs ont beaucoup emprunté aux écrivains, la dette de ceux-ci n’est pas moins élevée : transpositions d’art, Salons, essais de critiques d’art disent assez que le musée imaginaire des littérateurs a presque l’importance de leur bibliothèque. Ecoutez Pierre Brunel et son invitée, Marie-Hélène Girard, évoquer la fascination de Théophile Gautier, Baudelaire et Proust pour Watteau, Goya et Vermeer.
dimanche 11 novembre 2012 par Anne Jouffroy - réf. RC558

Napoléon et les Arts  : la création à la gloire de l’Empire

Un panorama des arts sous Napoléon par Jean-Michel Leniaud, directeur de l’Ecole nationale des Chartes
Napoléon a choisi les arts comme vecteurs de communication du pouvoir. Architecture, peinture, sculpture et arts décoratifs entrent alors au service de la gloire de l’Empire. Jamais alliance aussi forte n’a été passée entre le pouvoir et le monde de la création. Jean-Michel Leniaud nous présente le projet de Napoléon pour les arts dans un magnifique ouvrage paru aux éditions Citadelles et Mazenod.
lundi 26 novembre 2012 par Laetitia de Witt - réf. PAG1131

Une icône de nativité, présentée par Alain Besançon, de l’Académie des sciences morales et politiques

L’icône reliquaire de Constantinople du XIIe siècle, un joyau du Musée du Louvre
Canal Académie poursuit sa série sur les nativités, par une représentation originale, une icône-reliquaire de Constantinople du XIIe siècle selon la description du Louvre. Alain Besançon, de l’Académie des sciences morales et politiques, nous décrypte la scène. Spécialiste de l’iconoclasme, l’académicien nous offre une exploration de l’image et de son interdiction dans l’histoire de l’art à travers toutes les civilisations.
dimanche 23 décembre 2012 par Krista Leuck - réf. CARR921

Napoléon et l’Europe

Par Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques
Communication de Jean Tulard prononcée en séance publique devant l’Académie des sciences morales et politiques le lundi 9 février 2004.
samedi 1er janvier 2005 - réf. es042

Sainte-Beuve, 200 ans après

par Michel Crépu
Rédacteur en chef de la "Revue des Deux Mondes", Michel Crépu revient, dans son ouvrage, sur le personnage de "Sainte-Beuve".
samedi 1er janvier 2005 - réf. hist028

Brigitte Engerer et Laurence Equilbey : collaboration musicale autour du Requiem allemand de Brahms

Un extrait du Requiem allemand de Brahms par deux membres correspondants de l’Académie des beaux-arts
Écoutez un extrait du Requiem allemand de Brahms enregistré par le choeur Accentus, dirigé par Laurence Equilbey, et accompagné au piano par Brigitte Engerer, toutes deux membres correspondants de l’Académie des beaux-arts. Depuis la réalisation de cet enregistrement Brigitte Engerer nous a quitté en 2012.
dimanche 14 novembre 2010 - réf. CARR727

Pilule, sexe, ADN : 3 révolutions qui ont bouleversé la famille (1/3)

Par Evelyne Sullerot
Comment, à travers la révolution contraceptive, sexuelle et génétique la structure familiale a-t-elle évolué depuis les années 1945 jusqu’à nos jours ? Réponses avec Evelyne Sullerot, correspondante de l’Académie des sciences morales et politiques et co-fondatrice du Mouvement français pour le planning familial en 1956. Premier volet d’une émission qui en comporte trois.
jeudi 22 juin 2006 - réf. PAG114

L’impatiente de Freud

Par Quentin Debray
Dans cette émission, retrouvez les détails de la vie romancée de Sigmund Freud, lors de son séjour parisien. Son auteur, le psychiatre Quentin Debray, défend son ouvrage face à son interlocuteur Jean-François Allilaire, correspondant à l’Académie nationale de médecine.
vendredi 15 décembre 2006 - réf. COL205

Sainte-Beuve, la fin du purgatoire

portrait au travers des discours de l’Académie, par David Gaillardon
Injustement oublié depuis quelques décennies, Sainte-Beuve sort enfin du purgatoire où on l’avait confiné. Chercheurs et éditeurs lui redonnent même une étonnante actualité... Portrait d’un célèbre critique littéraire au travers des discours académiques, dresssé par David Gaillardon.
dimanche 21 janvier 2007 par David Gaillardon - réf. HAB222

Les logiques totalitaires en Europe

avec l’historien Stéphane Courtois, invité de Christophe Dickès
Fruit d’un colloque, "Les logiques totalitaires en Europe" qui vient de paraître aux Editions du Rocher constitue le quatrième et dernier volet consacré au phénomène politique le plus meurtrier de l’histoire de l’humanité. Stéphane Courtois, qui fut l’organisateur et le directeur de ce colloque, nous présente ici les conclusions de cet ouvrage indispensable à toute personne souhaitant comprendre ce phénomène.
jeudi 11 janvier 2007 par Christophe Dickès - réf. HIST220

Le peintre arménien Aivazovsky au musée de la Marine

Entretien avec Jean-Noël Gard et Chahen Khatchatourian
Découvrez l’oeuvre du peintre Aivazovsky, talentueux et prolifique artiste de la mer du XIXème siècle, hautement apprécié dans le monde russe et encore trop méconnu en France. Cet artiste arménien est exposé au printemps 2007 au Musée national de la Marine.
dimanche 1er avril 2007 - réf. CARR228

Elisabeth Vigée Le Brun, souvenirs d’une grande dame de la peinture

Avec Geneviève Haroche-Bouzinac
Une nouvelle édition des Souvenirs de Madame Vigée Le Brun (1755-1842) sort chez Honoré Champion. Pour parler du portraitiste préféré de la reine Marie-Antoinette, David Gaillardon reçoit Geneviève Haroche-Bouzinac, spécialiste du genre épistolaire.
dimanche 1er mars 2009 par David Gaillardon - réf. PAG550

La revue Cause Commune

Pour une réflexion éclairée sur l’actualité
La revue "Cause Commune" est une nouvelle revue dans laquelle s’invitent professeurs et étudiants pour débattre de l’actualité. Notre invité, Pierre Dupuis, directeur de la rédaction, évoque la ligne éditoriale de ce nouveau concept : proposer aux jeunes citoyens de réfléchir sur l’actualité à partir des oeuvres majeures de l’esprit.
dimanche 7 octobre 2007 - réf. PAG302

Mme de Staël et le Groupe de Coppet

Avec François Rosset
Une aventure intellectuelle intense et marginalisée par les circonstances de l’histoire : tel est le Groupe de Coppet qui réunit des personnalités éminentes françaises en Suisse, sous l’impulsion de Mme de Staël.
dimanche 18 mai 2008 - réf. PAR316

Mai 68 : l’événement Janus

Enfin un regard d’historien : Jean-François Sirinelli
Éminent spécialiste de l’histoire de France du XXe siècle, Jean-François Sirinelli, auteur chez Fayard de « Mai 68, événement Janus » offre au cours de cette émission un regard d’historien sur une période encore controversée. Retour lucide sur l’événement, en ce quarantième anniversaire.
dimanche 25 mai 2008 par Christophe Dickès - réf. HIST333

Accueil du mercredi 28 mai

mercredi 28 mai 2008 - réf.

lundi 2 juin 08

lundi 2 juin 2008 - réf.

Message n°65

Mardi 3 juin 2008
Programme spécial "Etats-Unis"
mardi 3 juin 2008 - réf.

Notre sélection du 4 au 10 août

vendredi 4 juillet 2008 - réf.

Message n°73

Mardi 29 juillet 2008
Cette semaine, l’art est à l’honneur sur Canal Académie : peinture, gravure, sculpture, musique, laissez-vous tenter !
mardi 29 juillet 2008 - réf.

Qui furent vraiment les Vikings ?

Les Vikings : histoire, mythes, dictionnaire, avec Régis Boyer, professeur émérite de langues et littérature scandinaves à la Sorbonne
Les Vikings, dont l’Occident chrétien a connu les incursions à partir du VIIIe siècle, héritèrent d’une réputation de barbares païens d’une cruauté inouïe. Qui furent vraiment les Vikings ? Des pillards, des commerçants, des mercenaires ? Régis Boyer, professeur émérite de langues et littérature scandinaves à l’université de Paris IV-Sorbonne, démêle le faux du vrai, le mythe de la réalité, et propose une lecture plus nuancée de la société scandinave.
dimanche 30 novembre 2008 par Marianne Durand-Lacaze - réf. PAG522

Fontenelle par Hélène Carrère d’Encausse

quand le Régent demandait une enquête sous l’égide de l’Académie des sciences
Entre 1716 et 1718, Le Régent fait mener sous l’égide de l’Académie des sciences, une vaste enquête dans le royaume. A l’occasion de la publication de cette enquête, une journée d’études inter-académique a été organisée à l’Institut, le 10 décembre 2008. Hélène Carrère d’Encausse, Secrétaire perpétuel de l’Académie française, a rappelé le rôle de Fontenelle (1657-1757), de l’Académie française, dans l’évolution des esprits durant le XVIIIème siècle.
dimanche 1er mars 2009 - réf. col536

Jardin d’Italie, voyageurs français à la découverte de l’art de vivre

Un livre de Giovanni Dotoli, de l’Université de Bari
Cette émission vous entraîne en Italie, pays où l’art de vivre a fasciné bon nombre d’écrivains et de voyageurs européens, avec pour guide Giovanni Dotoli et son livre Jardin d’Italie préfacé par Yves Bonnefoy, lui aussi amoureux de l’Italie. Dotoli explique les causes de cette fascination : lieu mythique, nostalgie du paradis perdu, autre rapport au temps, à la musique, à la beauté... et même à la gastronomie !
dimanche 3 mai 2009 - réf. PAG601

Les Fées de Wagner au Châtelet : une découverte enthousiasmante pour Pierre-Jean Rémy, wagnérien dans l’âme

Une interview de Pierre-Jean Rémy, de l’Académie française
Le Théâtre du Châtelet présente en création française, un opéra de jeunesse de Wagner, Les Fées : une programmation audacieuse car l’œuvre jugée mineure n’a été montée qu’une seule fois, en 1888. Peu connue, peu entendue, elle est exhumée de l’oubli par une mise en scène astucieuse d’Emilio Sagi, servie par une distribution brillante. Dans cet entretien, le lendemain de la générale, Pierre-Jean Rémy dont on connaît la passion du théâtre et de l’opéra, wagnérien depuis l’adolescence, livre à Canal Académie ses impressions et critiques.
vendredi 27 mars 2009 par Marianne Durand-Lacaze - réf. CARR560

Accueil du samedi 20 juin 2009

samedi 20 juin 2009 - réf.

Notre sélection du 20 au 26 juillet

lundi 20 juillet 2009 - réf.

Ecrivains français en Italie (4) : Chateaubriand, de l’Académie française

Avec Giovanni Dotoli, professeur de langue et de littérature françaises à l’université de Bari
Quelle relation le grand écrivain François-René de Chateaubriand entretenait-il avec l’Italie ? Fut-il uniquement sensible à la décadence romaine ? Réponses avec Giovanni Dotoli, professeur de langues et de littérature française à l’université de Bari qui offre ici des extraits du Voyage en Italie.
dimanche 9 août 2009 - réf. HAB531

Une histoire des haines d’écrivains

La chronique des femmes écrivains de Jean Mauduit
Cette histoire des haines d’écrivains -parmi lesquels des académiciens !- dûe à Anne Boquel et Etienne Kern, est ici présentée par notre chroniqueur littéraire Jean Mauduit qui avoue avoir pris un plaisir jubilatoire à la lecture de tant de méchancetés servies par le talent ! Quelques exemples piquants de grands noms et de leurs petits travers à déguster sans modération...
dimanche 4 octobre 2009 - réf. chr569