Accueil 

Rechercher

Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

A savoir

“L’art des origines”.

Le dernier numéro de la Lettre de l’Académie vous propose une incursion dans un domaine aussi passionnant que mystérieux : l’art des origines. L’évocation de l’art paléolithique par des préhistoriens célèbres s’enrichit du point de vue d’artistes, compositeurs et penseurs contemporains sur l’émergence du phénomène esthétique. En savoir plus : www.academie-des-beaux-arts.fr.

Résultats de la recherche

Leymarie






Les Cinq minutes de Clio avec Michel Leymarie

Le sympathique questionnaire historique de Christophe Dickès
Christophe Dickès propose à Michel Leymarie, invité de l’émission Un Jour dans l’Histoire, un petit questionnaire personnalisé sur son histoire personnelle et notre histoire de France, ses lectures et ses personnages préférés, ses goûts et ses envies d’ailleurs. L’invité de notre émission ’’Un Jour dans l’Histoire’’ se livre à un bref questionnaire portant sur ses goûts et ses expériences personnelles.
dimanche 20 janvier 2008 - réf. CLI207

Albert Thibaudet, "L’outsider du dedans"

avec Michel Leymarie
Prix Drouyn de Lhuys (remis par l’Académie des Sciences Morales et Politiques) pour sa biographie politique "Albert Thibaudet, l’outsider du dedans", Michel Leymarie nous présente ce personnage fascinant de l’histoire de la Troisième République, à la croisée des grandes disciplines : la littérature, l’histoire et la philosophie.
dimanche 3 juin 2007 par Christophe Dickès - réf. HIST248

L’Action française : quelle fut l’influence politique et culturelle de ce mouvement monarchiste ?

Avec les historiens Georges-Henri Soutou, de l’Académie des sciences morales et politiques, Michel Leymarie et Olivier Dard
Depuis quelques années, l’université redécouvre l’influence de l’Action française, mouvement d’essence monarchiste et nationaliste, pôle incontournable de la vie politique française de la fin du XIXe siècle et de la première moitié du XXe qui rayonna bien au-delà de nos frontières. Trois historiens, l’académicien Georges-Henri Soutou, Olivier Dard et Michel Leymarie, décrivent ici cette influence, soulignant sa complexité. Une occasion d’évoquer trois de ses principales figures, Charles Maurras, Léon Daudet, Jacques Bainville, et de se pencher sur l’approche des travaux universitaires aujourd’hui renouvelés.
dimanche 20 juin 2010 par Christophe Dickès - réf. hist606

Maurice Barrès (1862-1923) : plus de 25 historiens s’emparent de cette figure complexe

Qualifié "Prince de la jeunesse", il ne saurait être réduit à quelques clichés politiques !
Elu à l’Académie française en 1906, Maurice Barrès fait aujourd’hui partie de ces auteurs qui marquèrent l’histoire intellectuelle et politique de la France et de la IIIe République. En mai 2010, plusieurs historiens et professeurs de Lettres se réunirent en colloque à Metz afin d’évoquer son œuvre politique et littéraire et son influence que l’on ne peut cantonner à l’hexagone. Deux d’entre eux, Olivier Dard et Michel Leymarie, nous présente les actes de ce colloque publiés chez Peter Lang.
dimanche 18 septembre 2011 par Christophe Dickès - réf. HIST668

Balthus, moments partagés

par Arnaud d’Hauterives, Secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts
"Arnaud, à tout de suite, c’est moins triste" disait Balthus à son ami Arnaud d’Hauterives, en guise de l’habituel "au revoir". Anecdotes et souvenirs dressent le portrait d’un Balthus séducteur, à la stature imposante, "un terrien" , "un homme simple" aimant jouer la comédie et faire marcher ses amis : une image éloignée du personnage parfois mondain qu’il a incarné, le succès international venu.
dimanche 17 février 2008 par Marianne Durand-Lacaze - réf. CARR321

Point de vue : Maurice Barrès (1862-1923) : plus de 25 historiens s’emparent de cette figure complexe ( 21.09.2011)

Qualifié "Prince de la jeunesse", il ne saurait être réduit à quelques clichés politiques !
mercredi 21 septembre 2011 - réf.