Accueil 

Mots-clés

Thèmes

Autres groupes de mots-clés

Histoire médiévale


Articles

 Les Templiers (1/2) : création et essor du premier ordre religieux-militaire créé en Occident

Les Templiers (1/2) : création et essor du premier ordre religieux-militaire créé en Occident

avec l’historienne médiéviste Nicole Bériou, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
Les templiers, hommes de Dieu et hommes des champs de batailles, incarnent la violence sacrée, la guerre sainte et la croisade. La reconnaissance de l’ordre du Temple, à Troyes en 1129, et l’appui spectaculaire que lui a apporté saint Bernard en écrivant son Éloge de la nouvelle chevalerie lui a permis de servir de modèle à tous les ordres religieux-militaires. Écoutez Nicole Bériou évoquer l’origine et les singularités de cette nouvelle forme de vie religieuse.

dimanche 29 juillet 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

 Charles le Téméraire : la chute du "Turc de l'Occident", par Philippe Contamine (6/6)

Charles le Téméraire : la chute du "Turc de l’Occident", par Philippe Contamine (6/6)

Dernière émission de la série "Les grands Ducs de Bourgogne", par Philippe Contamine, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et l’historien Bertrand Schnerb
Depuis le début du XVe siècle, la puissance bourguignonne avait suscité l’inquiétude. La progression de cette puissance, et la violence étatique du Téméraire, firent naître la peur. Cette peur, qui coalisa ses ennemis, est-elle, seule, à l’origine de la dislocation de l’État bourguignon ? Le duc Charles avait-il le sens dynastique ? Quel avenir pour la Bourgogne ? Écoutez les historiens médiévistes Philippe Contamine, de l’Académie des inscriptions et belles lettres, et Bertrand Schnerb.

dimanche 1er juillet 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

L'Apogée de Charles le Téméraire : quatrième et dernier duc de Bourgogne (5/6), par Philippe Contamine

L’Apogée de Charles le Téméraire : quatrième et dernier duc de Bourgogne (5/6), par Philippe Contamine

Cinquième émission de la série sur "Les grands Ducs de Bourgogne", par Philippe Contamine, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et l’historien Bertrand Schnerb
Charles de Bourgogne dit « Le Téméraire » rêvait d’égaler Alexandre le Grand. « Une moitié d’Europe, a dit Commynes, n’eüt su le contenter ». Unique héritier de la puissance bourguignonne il s’attacha à agrandir les conquêtes territoriales de ses prédécesseurs et à réformer l’État bourguignon. Dans cette première émission sur Charles le Téméraire, Philippe Contamine, de l’Académie des inscriptions et belles lettres, et Bertrand Schnerb évoquent la personnalité tourmentée et complexe du prince le plus considérable de son temps, ses affrontements avec Louis XI et ses grandes réformes.

dimanche 24 juin 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Bande dessinée et histoire : de Jeanne d'Arc à la Guerre de Corée...

Bande dessinée et histoire : de Jeanne d’Arc à la Guerre de Corée...

Une émission avec Fabrice Hadjadj, Jean-François Cellier et Olivier Grenson, animée par Christophe Dickès
Christophe Dickès reçoit le philosophe Fabrice Hadjadj (Prix Montherlant-Académie des beaux arts en 2009), Jean-François Cellier, respectivement scénariste et dessinateur de Jeanne la Pucelle (Éditions Soleil), et Olivier Grenson, auteur de La douceur de l’enfer (Le Lombard). Au travers de ces deux œuvres remarquables, l’histoire se trouve au carrefour de la pensée religieuse et de la philosophie, de la recherche et de l’accomplissement de soi.

dimanche 17 juin 2012 - Emission proposée par : Christophe Dickès

Jean-Christophe Rufin : <i>Le Grand Coeur</i>, aventure et nostalgie

Jean-Christophe Rufin : Le Grand Coeur, aventure et nostalgie

Un hommage intime à Jacques Coeur, le favori disgrâcié
Jean-Christophe Rufin, de l’Académie française, présente son dernier ouvrage Le Grand Cœur : un roman d’aventure, une biographie précise, des confessions mélancoliques. « Pendant mon enfance à Bourges, il fut celui qui me montrait la voie, qui témoignait de la puissance des rêves et de l’existence d’un ailleurs de raffinement et de soleil : son nom était Jacques Cœur. »

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Philippe le Bon, duc fastueux et prince de la Toison d'Or, par Philippe Contamine (4/6)

Philippe le Bon, duc fastueux et prince de la Toison d’Or, par Philippe Contamine (4/6)

Quatrième émission de la série sur "Les grands Ducs de Bourgogne", par Philippe Contamine, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et l’historien Bertrand Schnerb
La cour de Philippe le Bon fut la cour la plus brillante de l’Europe du XVe siècle. Fêtes et cérémonies, véritable instrument de propagande politique, renforçaient le prestige de la Maison de Bourgogne. L’hôtel ducal fut un cadre privilégié, mais pas exclusif, pour le développement d’une culture de cour. Qu’est-ce qu’une culture de cour ? Quel fut le rayonnement culturel de la cour de Bourgogne ? Philippe Contamine, de l’Académie des inscriptions et belles lettres, et Bertrand Schnerb évoquent les fastes du duché de Bourgogne et leur postérité à la cour de France

dimanche 13 mai 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Philippe le Bon (1419-1467) : le duc du Juste Milieu (3/6), par Philippe Contamine

Philippe le Bon (1419-1467) : le duc du Juste Milieu (3/6), par Philippe Contamine

Troisième portrait de la série "les Grands Ducs de Bourgogne", par Philippe Contamine, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et l’historien Bertrand Schnerb
Philippe le Bon, duc de Bourgogne de 1419 à 1467, serait-il le « duc du juste milieu » ? Comment concilia-t-il, à la fois, sa volonté de jouer un rôle prépondérant en France et son ambition de créer un État proprement bourguignon ? Philippe Contamine et Bertrand Schnerb ont observé attentivement les entreprises politiques de ce prince dans ce qu’il est convenu d’appeler les « Pays-Bas bourguignons ». Troisième émission de notre série consacrée aux Grands Ducs d’Occident.

dimanche 29 avril 2012

Jean sans Peur (1371-1419) : le prince de la Guerre civile (2/6) par Philippe Contamine

Jean sans Peur (1371-1419) : le prince de la Guerre civile (2/6) par Philippe Contamine

Deuxième portrait de la série "les Grands Ducs de Bourgogne", par Philippe Contamine, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et l’historien Bernard Schnerb
Traître à la nation, prince tyrannicide, Jean sans Peur, deuxième duc de Bourgogne de la dynastie des Valois est entré dans l’Histoire avec une sombre réputation. Philippe Contamine, de l’Institut de France, et Bertrand Schnerb dessinent un portrait circonstancié de ce personnage, assassiné à Montereau, et du rôle qu’il joua dans les affaires politiques du royaume de France à l’époque du « roi fou » Charles VI.

dimanche 22 avril 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Sous la direction d'André Vauchez : <i>Prophètes et prophétisme</i> d'hier à aujourd'hui ….

Sous la direction d’André Vauchez : Prophètes et prophétisme d’hier à aujourd’hui ….

L’historien médiéviste, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, est l’invité de Damien Le Guay
En ces temps incertains où nous ne savons plus « à quels saints nous vouer », les prophètes (plutôt de malheur) sont de retour. Pourquoi ? Avant tout pour vivre « une crise de l’avenir sans précédent » et une actuelle fascination pour « la séduction du désastre » -les peurs atomiques et écologiques. N’oublions pas les replis identitaires et les « délires incantatoires du new age » selon l’expression d’André Vauchez. L’historien de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, ancien directeur de l’Ecole française de Rome, spécialiste de la spiritualité médiévale – et auteur, en particulier d’une superbe biographie de François d’Assise (2009) – vient de rassembler autour de lui différents spécialistes pour faire une histoire du prophétisme dans l’espace judéo-chrétien. Ce recul historique nous permet de mieux comprendre ce que nous vivons et d’avoir une vue de longue durée sur ces phénomènes étranges.

dimanche 15 avril 2012 - Emission proposée par : Damien Le Guay

La renaissance des XII e et XIIIe siècles : la chevalerie et la culture (2/2)

La renaissance des XII e et XIIIe siècles : la chevalerie et la culture (2/2)

Martin Aurell, lauréat de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, est l’invité de Christophe Dickès
La renaissance n’a pas eu lieu au XVIe siècle mais bien aux XIIe et XIIIe siècle si l’on en croit Martin Aurell (Prix Bordin 2008 de l’Académie des inscriptions et belles-lettres). Avec son étude sur le savoir et la conduite de l’aristocratie à l’époque médiévale, il décrit l’imprégnation littéraire des milieux chevaleresques. Son livre "Le Chevalier lettre" constitue une monographie admirablement bien documentée sur la culture en un temps que l’on a trop souvent considéré comme un âge obscur. Cette seconde émission consacrée au sujet décrit l’incidence du renouveau culturel sur les mœurs et la société médiévale.

dimanche 1er avril 2012 - Emission proposée par : Christophe Dickès

Philippe le Hardi (1363-1404) : fondateur de l'État bourguignon (1/6), par Philippe Contamine

Philippe le Hardi (1363-1404) : fondateur de l’État bourguignon (1/6), par Philippe Contamine

Premier portrait d’une série sur les Grands Ducs de Bourgogne, par Philippe Contamine, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et l’historien Bertrand Schnerb
Entre le milieu de XIVe et la fin du XVe siècle, les quatre ducs de Bourgogne de la Maison de Valois, Philippe le Hardi (1363-1404), Jean sans Peur (1404-1419), Philippe le Bon (1419-1467) et Charles le Téméraire (1467-1477) rassemblent sous leur autorité un vaste ensemble territorial et forgent un État original, qui paraîtra, au mitan du XVe siècle, mettre en péril le royaume de France. Philippe le Hardi, prince du sang des lys, duc de Bourgogne depuis 1364, comte de Flandre en 1384, construit l’État burgundo-flamand, gouverne la France pour le roi fou et impose sa politique à l’Europe. Philippe Contamine, membre de l’Institut, et Bertrand Schnerb, évoquent cet homme d’État fastueux, fondateur de la « puissance bourguignonne ». Trois autres portraits seront proposés dans d’autres émissions.

dimanche 1er avril 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Philippe Contamine : Gaston Fébus et son <i>Livre de la chasse</i>

Philippe Contamine : Gaston Fébus et son Livre de la chasse

avec le médiéviste de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, et Marie-Hélène Tesnière, de la Bibliothèque nationale de France
Dans la galerie des princes du XIVe siècle, Gaston III (1331-1391), comte de Foix et vicomte de Béarn, a une place singulière. Il choisit de se faire appeler « Fébus », c’est à dire « Soleil », et organise sa légende. Les récits, très admiratifs, de son ami Froissart, poète et historien, laissent deviner un prince tout à la fois solaire et ténébreux. Mais Gaston Fébus doit surtout sa renommée à son extraordinaire Livre de la Chasse. Philippe Contamine et Marie-Hélène Tesnière évoquent le destin tragique de ce seigneur d’exception -pieux mais homicide- passionné de poésie, de science, et grand chasseur devant l’Éternel.

dimanche 18 mars 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Les trois derniers siècles de Byzance : décadence ou rayonnement ?

Les trois derniers siècles de Byzance : décadence ou rayonnement ?

avec Cécile Morrisson, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
La parution du 3è tome du "Monde Byzantin", sous la direction d’Angeliki Laiou et de Cécile Morrisson, nous offre le plaisir de recevoir cette dernière, byzantiniste, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Spécialiste des monnaies byzantines et donc de l’histoire économique de l’Antiquité tardive et du Moyen-âge, après avoir évoqué la haute figure de Paul Lemerle, elle explique comment les trois derniers siècles de Byzance, Etat pourtant en décadence, furent une période de fécondité intellectuelle et culturelle.

dimanche 4 mars 2012 - Emission proposée par : Hélène Renard

L'académie platonicienne fondée à Florence par Marsile Ficin, traducteur des penseurs grecs

L’académie platonicienne fondée à Florence par Marsile Ficin, traducteur des penseurs grecs

avec Pierre Magnard, philosophe, historien de l’humanisme de la Renaissance, lauréat de l’Académie française
Marsile Ficin (1433-1499), fondateur d’une "Académie platonicienne" à Florence au XV ème siècle, nous est ici présenté par le philosophe et historien de la Renaissance, Pierre Magnard dont l’ouvrage "Questions à l’humanisme" avait reçu le Grand Prix de philosophie de l’Académie française. Il explique pourquoi Ficin, traducteur des oeuvres majeures de l’Antiquité, a voulu fonder une Académie qui fut un lieu de vie, un véritable foyer spirtuel.

dimanche 12 février 2012 - Emission proposée par : Hélène Renard

Beatus Rhenanus et la Bibliothèque Humaniste de Sélestat : <i>"unique et irremplaçable"</i>

Beatus Rhenanus et la Bibliothèque Humaniste de Sélestat : "unique et irremplaçable"

La chronique Sites et Monuments de Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts
Le 26 mai 2011 fut un grand jour pour la ville de Sélestat en Alsace : la Bibliothèque Humaniste, celle du savant Beatus Rhenanus, est officiellement inscrite par l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture, au registre de " Mémoire du monde ". Robert Werner dresse ici le portrait de Beatus Rhenanus, figure maîtresse de l’humanisme rhénan, et rappelle le rayonnement culturel de la ville de Sélestat, carrefour européen.

dimanche 12 février 2012

<i>Jeanne d'Arc, Histoire et Dictionnaire</i>, de Philippe Contamine, de l'Académie des inscriptions et belles lettres, Olivier Bouzy et Xavier Hélary

Jeanne d’Arc, Histoire et Dictionnaire, de Philippe Contamine, de l’Académie des inscriptions et belles lettres, Olivier Bouzy et Xavier Hélary

Une vision « globalissante » du « phénomène Jeanne d’Arc »
La destinée de Jeanne d’Arc (1412-1431) est simple, sublime mais aussi étrange. Philippe Contamine et Xavier Hélary évoquent Jeanne-d’Arc, Histoire et Dictionnaire, le livre qui réunit l’ensemble des connaissances disponibles sur ce personnage mystérieux. Le profond renouvellement, depuis une génération, de l’historiographie pour la fin du Moyen-Age permet de mieux appréhender cette figure singulière. L’histoire de Jeanne-d’Arc n’est pas close.

dimanche 12 février 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

La renaissance des XII et XIIIe siècles : la chevalerie et la culture (1/2)

La renaissance des XII et XIIIe siècles : la chevalerie et la culture (1/2)

L’auteur, primé par l’Académie des inscriptions et belles-lettres, est l’invité de Christophe Dickès
La renaissance n’a pas eu lieu au XVIe siècle mais bien aux XIIe et XIIIe siècle si l’on en croit Martin Aurell (Prix Bordin 2008 de l’Académie des inscriptions et des belles-lettres). Avec son étude sur le savoir et la conduite de l’aristocratie à l’époque médiévale, il décrit l’imprégnation littéraire des milieux chevaleresques. Son livre Le Chevalier lettré constitue une monographie admirablement bien documentée sur la culture en un temps que l’on a trop souvent considéré comme un âge obscur.

dimanche 5 février 2012 - Emission proposée par : Christophe Dickès

Les Borgia : Alexandre VI, pape, roi et mécène (2/3 )

Les Borgia : Alexandre VI, pape, roi et mécène (2/3 )

L’enquête historique menée par Guy Le Thiec, invité d’Anne Jouffroy
Guy Le Thiec, historien moderniste, auteur de l’ouvrage Les Borgia, enquête historique évoque le second pape Borgia, Alexandre VI (1492- 1503) -celui dont l’histoire et la littérature retinrent surtout la légende sulfureuse. Le cardinal Rodrigue Borgia, héritier du clan familial, devait, pour maintenir sa puissance personnelle et celle de ses enfants, briguer à son tour la plus haute charge de l’État pontifical. Les onze années de son pontificat munificent annoncèrent la Rome de Jules II et Léon X, l’une des capitales intellectuelles de l’Europe humaniste. Comment Rodrigue devint-il Alexandre ? Pape, roi, mécène, Alexandre VI ne fut-il pas, avant tout, un prince de la Renaissance ?

dimanche 15 janvier 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

 Séance solennelle de rentrée 2011 de l'Académie des inscriptions et belles-lettres

Séance solennelle de rentrée 2011 de l’Académie des inscriptions et belles-lettres

Discours d’André Vauchez, Palmarès des prix par Jean-Pierre Mahé, allocutions de Michel Zink , Jacques Jouanna, Jean-Louis Ferrary, et Philippe Contamine.
Retransmission de l’intégralité de la séance de rentrée solennelle 2011 de l’Académie des inscriptions et belles lettres. Vous pourrez écouter, dans l’ordre et successivement, le président André Vauchez rendre hommage aux membres disparus, cette année, de l ’Académie des inscriptions et belles lettres, puis évoquer les Académiciens nouvellement élus et les travaux de l’Académie durant l’année 2011 ; Jean-Pierre Mahé lire le Palmarès de 2011 ; Michel Zink, Secrétaire perpétuel de l’Académie, prononcer son allocution d’accueil et lire le discours de Jacques Jouanna sur « Athènes et la démocratie » ; Jean-louis Ferrary présenter « Rome et la République » ; Philippe Contamine discourir sur « La France médiévale et l’idée monarchique ».

dimanche 4 décembre 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Métiers et chantiers des bâtisseurs du Moyen-Âge

Métiers et chantiers des bâtisseurs du Moyen-Âge

Avec l’archéologue et historien Philippe Bernardi, invité de Christophe Dickès
Lauréat du prix Provins 2011, l’archéologue et historien Philippe Bernardi est l’auteur d’un livre consacré au monde foisonnant des bâtisseurs au Moyen-Âge : Bâtir au Moyen-Âge paru chez CNRS éditions. Éloignée des poncifs ésotériques ou d’une vision obscurantiste, son œuvre décrit les chantiers et les métiers du monde médiéval. Un voyage extraordinaire pour tous les passionnés de ce monde méconnu.

dimanche 27 novembre 2011 - Emission proposée par : Christophe Dickès

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8