Accueil 

Mots-clés

Thèmes

Autres groupes de mots-clés

Langues, lettres, philosophie


Articles

Philosophie des sciences : une philosophie de la Nature ?

Philosophie des sciences : une philosophie de la Nature ?

par Bertrand Saint-Sernin, de l’Académie des sciences morales et politiques
Après avoir étudié, dans une première chronique, les rapports entre nature et artifice, être revenu, dans sa deuxième intervention, sur la notion de causalité et avoir évoqué, dernièrement, les relations entre la biosphère et la technosphère, Bertrand Saint-Sernin, de l’Académie des sciences morales et politiques, tente de répondre aujourd’hui à une question intrinsèque à la philosophie de sciences depuis ses origines : à quelles conditions celle-ci peut-elle prendre la forme d’une philosophie de la nature ?

dimanche 1er juillet 2012

Science-Fiction par Michel Pébereau : <i>Les enfers virtuels</i>, de Iain M. Banks

Science-Fiction par Michel Pébereau : Les enfers virtuels, de Iain M. Banks

La face cachée des univers virtuels ...
Les enfers virtuels, divisé en deux tomes, fait partie du cycle de la Culture de Iain M. Banks. Dans ce sixième roman de cette collection, l’auteur nous emmène dans des univers virtuels informatiques qui sont de véritables enfers virtuels où leurs ressortissants supposés criminels y subissent des tortures atroces...

dimanche 1er juillet 2012

Malheureux malotru

Malheureux malotru

Mot pour mot, la rubrique de Jean Pruvost
Mon mot est une anagramme de tumoral et ne peut pas faire plaisir… Assurément, ce sont sept lettres qui forgent un mot qui commence « mal », c’est le cas de le dire, avec « malotru ». Le malotru est aujourd’hui une personne grossière, sans éducation, un goujat, un rustre, un butor (étymologiquement, un butor est un « bœuf d’eau », un échassier assez vilain dont le cri évoque le meuglement d’un taureau…), en principe, il n’a donc rien de séduisant. Et en remuant toutes ses lettres, cela s’aggrave, il donne l’adjectif construit sur le mot tumeur, tumoral.

dimanche 1er juillet 2012 - Emission proposée par : Jean Pruvost

 Le stade de football : <i>« le nom propre d'un culte à mystères »</i>

Le stade de football : « le nom propre d’un culte à mystères »

Jean-François Pradeau, professeur de philosophie ancienne et amateur de football, décrypte les rites des tribunes et des supporters
Dans l’Antiquité déjà, les stades étaient remplis de "supporters". Notre invité, Jean-François Pradeau, professeur de philosophie antique à l’université de Lyon, spécialiste notamment de Platon, s’interroge : « Qui sont-ils, ces supporters ? De pauvres gens qui viennent soulager leur misère sociale et leur violence barbare dans les gradins ? Des bêtes ? Des damnés ? ». Son ouvrage Dans les tribunes (aux Editions Belles-Lettres) tente un rapprochement entre ce qui se passe aujourd’hui dans un stade et ce qui se passait dans les lieux de culte à mystères.

dimanche 24 juin 2012

Jean-Marie Lustiger par Henri Tincq : cardinal et juif à la fois (2/2)

Jean-Marie Lustiger par Henri Tincq : cardinal et juif à la fois (2/2)

Seconde partie de l’entretien avec Damien Le Guay
Longtemps responsable des informations religieuses au journal Le Monde, Henri Tincq vient de publier la première biographie de Jean-Marie Lustiger (mort le 5 août 2007). Il revient sur les moments essentiels de sa vie de cet homme qui disait de lui-même : « je suis une provocation vivante ». Né juif le 17 septembre 1926, converti et baptisé à Orléans en 1940, il deviendra prêtre catholique en 1954, aumônier de la Sorbonne jusqu’en 1969, date où il assumera la charge de curé de la paroisse Sainte-Jeanne-de-Chantal à Paris, puis, en 1979, celle d’archevêque d’Orléans et en 1981 celle, encore plus lourde, d’archevêque de Paris et ce pendant 24 ans. Créé Cardinal en 1983, il sera élu à l’Académie française le 15 juin 1995. Tout dans sa vie est improbable. Et pourtant, sa vie et son œuvre marquent durablement le catholicisme à Paris et en France.

dimanche 24 juin 2012 - Emission proposée par : Damien Le Guay

Jamais sans mon latin...

Jamais sans mon latin...

avec Rémi Brague, de l’Académie des sciences morales et politiques et Cécilia Suzzoni, présidente de l’« Association le Latin dans les Littératures Européennes » (ALLE)
Alors que les lycéens se penchent sur l’épreuve de baccalauréat de latin (le 21 juin 2012), nos invités, l’académicien Rémi Brague et Cécilia Suzzoni, viennent nous parler de l’effacement progressif de l’enseignement de la langue latine dont ils rappellent l’aspect fondamental pour la culture française. La parution de l’ouvrage collectif Sans le Latin ..., sous la direction de Cécilia Suzzoni et Hubert Aupetit, nous donne l’occasion de recevoir cette dernière, professeur de lettres et de grec ancien en classe préparatoire littéraire et présidente de l’association ALLE, ainsi que le philosophe Rémi Brague, préfacier de ce livre, membre de l’Académie des sciences morales et politiques depuis 2009 et auteur de Europe, la voie romaine.

dimanche 17 juin 2012 - Emission proposée par : Hélène Renard

Marc Fumaroli : Les métaphores ? de minuscules chefs d'oeuvre de la langue française !

Marc Fumaroli : Les métaphores ? de minuscules chefs d’oeuvre de la langue française !

L’écrivain, de l’Académie française, présente son Livre des métaphores
Écoutez ici Marc Fumaroli, de l’Académie française et de l’Académie des inscriptions et belles lettres, au sujet de son ouvrage intitulé Le Livre des métaphores, Essai sur la mémoire de la langue française. Qu’est-ce qu’une métaphore ? Quelle gymnastique d’esprit résume-t-elle au sens propre et au sens figuré ? Qu’est-ce qu’elle n’est pas ? Faut-il réhabiliter les métaphores ? L’académicien plaide pour que ces "trouvailles poétiques" ne s’effacent jamais de notre mémoire !

dimanche 17 juin 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Jean-Marie Lustiger par Henri Tincq : enfance, tragédies et conversion (1/2)

Jean-Marie Lustiger par Henri Tincq : enfance, tragédies et conversion (1/2)

Le journaliste évoque la figure du "cardinal prophète", élu à l’Académie française. Entretien avec Damien Le Guay
Longtemps responsable des informations religieuses au journal Le Monde, Henri Tincq vient de publier la première biographie de Jean-Marie Lustiger (mort le 5 août 2007). Avec Jean-Marie Lustiger, le cardinal prophète aux éditions Grasset, Henri Tincq revient dans cette émission sur les moments essentiels de la vie de cet homme qui disait de lui-même : « Je suis une provocation vivante ».

dimanche 17 juin 2012 - Emission proposée par : Damien Le Guay

L'astrophysicien Trinh Xuan Thuan, lauréat du Prix mondial Del Duca, reçoit le prix Louis Pauwels 2012

L’astrophysicien Trinh Xuan Thuan, lauréat du Prix mondial Del Duca, reçoit le prix Louis Pauwels 2012

Reportage à la Société des Gens de Lettres pour le prix Louis Pauwels décerné à ce "recueilleur de lumière" pour son ouvrage "Le Cosmos et le Lotus"
Ecoutez la retransmission de la remise du Prix Louis Pauwels 2012 à l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan, également lauréat du grand prix mondial Simone et Cino Del Duca, remis par l’Institut de France. L’écrivain Louis Pauwels était membre de l’Académie des beaux-arts. Vous entendrez ici, avec plaisir, le comédien Jean Piat donner lecture d’extraits du livre de Louis Pauwels L’apprentissage de la sérénité dans lequel il donne d’utiles conseils aux lecteurs que nous sommes tous !

dimanche 17 juin 2012 - Emission proposée par : Virginia Crespeau

Trempé comme une soupe

Trempé comme une soupe

Mot pour mot, la rubrique de Jean Pruvost
Prévoir un parapluie, voilà ce qu’il faut pour éviter d’être trempé comme une soupe, un aliment liquide bien agréable en hiver parce qu’il nous réchauffe. L’expression est très parlante, quoi de plus liquide en effet qu’une soupe ! Pourtant, en 1680, le Dictionnaire françois de Richelet nous offre, entre les articles soupçonneux et soupente, les mots soupe et soupé, des définitions qui peuvent pour le moins nous étonner quant au sens qu’on leur donne. Mais avec notre chroniqueur lexicologue Jean Pruvost, tout nous étonne toujours !

dimanche 17 juin 2012 - Emission proposée par : Jean Pruvost

L'écrivain libanais de langue française, Amin Maalouf, entre à l'Académie française

L’écrivain libanais de langue française, Amin Maalouf, entre à l’Académie française

Retransmission intégrale de la cérémonie sous la Coupole du jeudi 14 juin 2012
Le jeudi 14 juin 2012, était reçu sous la Coupole un écrivain célèbre, romancier et essayiste, de nationalité libanaise et française, Amin Maalouf, élu le 23 juin 2011. Il a prononcé, comme le veut l’usage, l’éloge de son prédécesseur sur le fauteuil 29 : Claude Levi-Strauss, et il a été reçu par le discours de Jean-Christophe Rufin. Entrez, grâce à Canal Académie, sous la Coupole de l’Institut de France.

jeudi 14 juin 2012 - Emission proposée par : Hélène Renard

Amin Maalouf : « <i>Pour aller résolument vers l'autre, il faut avoir les bras ouverts et la tête haute</i> »

Amin Maalouf : « Pour aller résolument vers l’autre, il faut avoir les bras ouverts et la tête haute »

Jean Roulet a relu l’essai "Les identités meurtrières" du nouveau membre de l’Académie française
Et si, par delà les conflits d’intérêt, toutes les violences qui ensanglantent notre planète n’étaient déclenchées ou en tous cas entretenues que par des conflits d’identités ? Telle est la thèse d’Amin Maalouf dans les Identités meurtrières, essai publié en 1998 (disponible en Livre de poche). Elle n’a jamais été aussi évidente qu’à l’heure où, en 2012, l’Académie française accueille dans ses rangs le grand romancier franco-libanais.

dimanche 10 juin 2012 - Emission proposée par : Jean ROULET

Aimer la France, quelle drôle d'idée !

Aimer la France, quelle drôle d’idée !

La chronique sur la francophonie d’Axel Maugey
N’en déplaise aux champions du déclin, la France détient toutes les ressources nécessaires pour tirer parti d’une économie mondialiste plutôt que de l’appréhender recroquevillée sur elle-même. Pendant qu’une partie de nos élites tournent en rond, cent jeunes Français débarquent chaque mois à Shanghai et trois écoles du nord de la France (Supinfocom, Supinfogame et l’Institut supérieur du design (ISD)) spécialisées dans la création numérique, s’installent à Bombay...

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Axel Maugey

Oreille aux aguets : la Fondation Orange et le soutien au handicap visuel, auditif, sensoriel

Oreille aux aguets : la Fondation Orange et le soutien au handicap visuel, auditif, sensoriel

La chronique qui prend les mots à rebrousse plume, avec Jeanne Bordeau et Olivier Desarthe
Rendez-vous avec la Fondation Orange, dans cette émission, animée par notre tandem qui garde toujours l’oreille aux aguets : Jeanne Bordeau, directrice et fondatrice de l’Institut de la Qualité de l’Expression et Olivier Desarthe. L’occasion de découvrir les différents champs d’intervention de cette Fondation d’entreprise qui œuvre pour la qualité de l’expression autour de la cause du handicap sensoriel.

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Oliver Desarthe

<i>Le passé chinois du point de vue de la philosophie politique</i>, par Jean François Billeter, sinologue

Le passé chinois du point de vue de la philosophie politique, par Jean François Billeter, sinologue

Retransmission de la séance du 21 mai 2012 à l’Académie des sciences morales et politiques
Où en sont les études chinoises ? La sinologie, qui est une science jeune, se heurtant aux profondes transformations de la société chinoise, peut-elle encore s’exercer avec des conditions de recherche sereines ? Quelle place les sinologues accordent-ils à l’histoire de la Chine ? Telles sont quelques unes des questions abordées par Jean-François Billeter, professeur émérite de l’Université de Genève, qui a tenu la première chaire d’études chinoises lors de sa création à Genève en 1993. Correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques, il a donné sa communication devant les académiciens réunis en séance le lundi 21 mai 2012. Entrez grâce à Canal Académie dans la salle des séances. Vous entendrez d’abord la présidente pour l’année 2012, Marianne Bastid-Bruguière, qui présente en le résumant le parcours de Jean-François Billeter.

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Hélène Renard

Jean-Jacques Rousseau dans son assiette...

Jean-Jacques Rousseau dans son assiette...

Les plaisirs de la table au temps des Lumières, une exposition à l’abbaye de Chaalis (Oise)
Approchons-nous de Rousseau, le philosophe, par le plaisir des sens, c’est-à-dire la gourmandise. Rousseau, adepte du "bio" avant l’heure ? Mais oui ! Jean-Marc Vasseur, responsable du service culturel de l’Institut de France à l’Abbaye de Chaalis, présente son livre Jean-Jacques Rousseau dans son assiette, Les plaisirs de la table au temps des Lumières. Et si Jean-Jacques Rousseau et les cuisiniers des Lumières nous invitaient à table ?

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Jean-Christophe Rufin : <i>Le Grand Coeur</i>, aventure et nostalgie

Jean-Christophe Rufin : Le Grand Coeur, aventure et nostalgie

Un hommage intime à Jacques Coeur, le favori disgrâcié
Jean-Christophe Rufin, de l’Académie française, présente son dernier ouvrage Le Grand Cœur : un roman d’aventure, une biographie précise, des confessions mélancoliques. « Pendant mon enfance à Bourges, il fut celui qui me montrait la voie, qui témoignait de la puissance des rêves et de l’existence d’un ailleurs de raffinement et de soleil : son nom était Jacques Cœur. »

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Dans mon for intérieur ou extérieur ?

Dans mon for intérieur ou extérieur ?

Mot pour mot, la rubrique de Jean Pruvost
Dans mon for intérieur, voilà un joli piège pour un élève qui trouverait logique d’écrire for, f o r t, en imaginant que notre pensée intime se cache au fond de nous-mêmes, comme dans une forteresse. Mais ce t final n’a pas lieu d’être, parce que le mot for représente tout simplement l’abréviation du latin forum, la place publique, et comme le forum était un lieu de jugement, le forum devenu en français le for, a aussi désigné un tribunal, puis un jugement. Jean Pruvost, comme dans toutes ses chroniques, excelle à nous conter l’histoire des mots !

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Jean Pruvost

EELV, EELV, vous avez dit EELV ?

EELV, EELV, vous avez dit EELV ?

La chronique « Faut-il le dire ? » de Pierre Bénard
Pierre Bénard ayant lu, au début du mois de mai, qu’EELV souhaitait participer au prochain gouvernement, il s’est d’abord interrogé. Le conseil fédéral d’EELV, apprit-il, s’était réuni à huis clos. Ce qui était bien clos pour lui (qui ne suit pas d’assez près la politique), bien fermé et bien hermétique, c’était la signification d’un sigle, qui, d’ailleurs, faute de points, ne s’avouait pas comme tel : EELV.

dimanche 27 mai 2012 - Emission proposée par : Pierre BENARD

Eric-Emmanuel Schmitt : en quête de la sagesse immémoriale de la Chine

Eric-Emmanuel Schmitt : en quête de la sagesse immémoriale de la Chine

Interview sur son roman : Les dix enfants que madame Ming n’a jamais eus
Dans son roman Les dix enfants que madame Ming n’a jamais eus, Eric-Emmanuel Schmitt nous mène à la rencontre de Madame Ming, fascinante "Dame pipi", qui va conter au narrateur la vie poétique et imaginaire de ses dix enfants, aux quatre coins de l’Empire du Milieu. Sixième volet du cycle de l’Invisible, après Oscar et la dame rose et Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, à la fois récit métaphorique et hymne à la liberté de création, l’incroyable histoire de Madame Ming nous entraîne dans la Chine d’hier et d’aujourd’hui, éclairée par la sagesse immémoriale de Confucius.

dimanche 27 mai 2012 - Emission proposée par : Virginia Crespeau

... | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 |...