Accueil 

Mots-clés

Thèmes

Autres groupes de mots-clés

Monde


Articles

Marianne Bastid-Bruguière : la Chine, le climat, l'eau et l'environnement

Marianne Bastid-Bruguière : la Chine, le climat, l’eau et l’environnement

"Nouvelles de la Chine", le rendez-vous régulier de la sinologue de l’Académie des sciences morales et politiques
Avec une population qui a franchi en 2011 la barre des 1 milliard 340 millions d’individus, et ¼ du total de CO2 libéré dans l’atmosphère, les autorités chinoises prennent très au sérieux les conséquences du réchauffement sur leur économie. Le réchauffement climatique peut-il freiner la croissance économique chinoise ? Ecoutez les réflexions de l’académicienne et sinologue Marianne Bastid-Bruguière pour son rendez-vous « Nouvelles de la Chine » sur notre radio.

dimanche 18 mars 2012 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

Le vin ? une géographie liquide ! par Erik Orsenna, de l'Académie française

Le vin ? une géographie liquide ! par Erik Orsenna, de l’Académie française

et les interventions de Bernard Pivot et du sénateur Roland Courteau, au colloque "Pourquoi aimer le vin ?" organisé par Jean-Robert Pitte, de l’Académie des sciences morales et politiques
Jean-Robert Pitte est à la fois membre de l’Académie des sciences morales et politiques, président de la Société de géographie et président de l’Académie du vin de France qui compte parmi ses membres, Erick Orsenna et Bernard Pivot. Pas étonnant donc que les amis se soient retrouvés, avec plus de 200 personnes et d’autres grands noms de l’oenologie, au symposium "Pourquoi aimer le vin ?".

dimanche 18 mars 2012 - Emission proposée par : Hélène Renard

Le régime Poutine

Le régime Poutine

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques
Les Russes lui ont donné six années de plus. Vladimir Poutine gouvernait déjà depuis douze ans (huit ans comme président, quatre comme premier ministre) ; il sera aux commandes jusqu’en 2018. Et il n’exclut pas de se représenter – ce que la Constitution autorise. Sera-t-il au pouvoir pendant vingt-quatre ans ? A la fin de ce nouveau mandat, il aura déjà égalé le record de Léonide Brejnev qui gouverna la Russie soviétique de 1964 jusqu’à son décès en 1982. A l’Ouest, la comparaison amuse. En Russie, elle rassure : Poutine a été « réélu » - pas exactement puisqu’il n’était que le chef du gouvernement – parce qu’il incarne la stabilité sans le communisme, et la sécurité, sans les comités de quartier et la police secrète. En apparence du moins.

vendredi 16 mars 2012

Tibère ou le long règne de l'immobilisme

Tibère ou le long règne de l’immobilisme

L’auteur d’une récente biographie de l’empereur, Emmanuel Lyasse, est l’invité de Christophe Dickès
Tibère n’est pas resté dans la postérité comme le prototype du bon prince. Dans l’ombre d’Auguste, il laisse l’image d’un tyran sanguinaire. Sans le juger ni le réhabiliter, l’historien Emmanuel Lyasse lui consacre une belle biographie.

dimanche 11 mars 2012 - Emission proposée par : Christophe Dickès

<i>Les trois droites</i> de René Rémond, de l'Académie française, et leur pertinence aujourd'hui

Les trois droites de René Rémond, de l’Académie française, et leur pertinence aujourd’hui

Entretien avec l’historien Michel Winock par Damien Le Guay
En 1954, un jeune historien, René Rémond, 35 ans, publie un livre qui fait évènement et deviendra un classique : La droite en France. Ce livre (influencé par Albert Thibaudet) sera réédité en 1963 et en 1968 pour devenir, dans une refonte, en 1982 : Les droites en France. Damien Le Guay a invité Michel Winock, historien de l’histoire contemporaine de la France et de ses courants intellectuels, professeur émérite à Sciences-po Paris, et auteur de La droite, hier et aujourd’hui (tempus, 2012) de nous dire en quoi le livre de René Rémond fit date, s’il reste pertinent et pourquoi, selon lui, il est possible d’ajouter une quatrième droite – qu’il nomme « droite national-populiste ».

dimanche 11 mars 2012 - Emission proposée par : Damien Le Guay

Le régime Poutine

Le régime Poutine

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques
Les Russes lui ont donné six années de plus. Vladimir Poutine gouvernait déjà depuis douze ans (huit ans comme président, quatre comme premier ministre) ; il sera aux commandes jusqu’en 2018. Et il n’exclut pas de se représenter – ce que la Constitution autorise. Sera-t-il au pouvoir pendant vingt-quatre ans ? A la fin de ce nouveau mandat, il aura déjà égalé le record de Léonide Brejnev qui gouverna la Russie soviétique de 1964 jusqu’à son décès en 1982. A l’Ouest, la comparaison amuse. En Russie, elle rassure : Poutine a été « réélu » - pas exactement puisqu’il n’était que le chef du gouvernement – parce qu’il incarne la stabilité sans le communisme, et la sécurité, sans les comités de quartier et la police secrète. En apparence du moins.

dimanche 11 mars 2012

Le Japon dans les arts : <i> ofuda, </i> estampes et armures samouraï

Le Japon dans les arts : ofuda, estampes et armures samouraï

Le regard de Jean-Noël Robert, philologue de la civilisation japonaise, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
La haute connaissance du Bouddhisme, de la langue et de la civilisation japonaises de Jean-Noël Robert nous guide pour évoquer les ofuda, les estampes et les armures samouraï. Trois exemples pour découvrir une vision de l’art à la fois différente et proche de la culture occidentale, présentés au micro de Marianne Durand-Lacaze, par l’orientaliste Jean-Noël Robert, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, professeur au Collège de France, pour une entrée passionnante dans les arts du Japon par les mots, la civilisation et la religion, loin de l’histoire de l’art habituelle, et pour servir les arts avec savante noblesse.

dimanche 11 mars 2012 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

Le festival Poiesis dans la petite ville italienne de Fabriano

Le festival Poiesis dans la petite ville italienne de Fabriano

Quand la poésie s’ouvre à la diversité artistique et culturelle...
Le festival Poiesis va fêter sa cinquième édition (les 24,25,26 et 27 mai 2012) à Fabriano, ville médiévale située dans la Région des Marches, en Italie. C’est grâce à l’initiative de Francesca Merloni, fondatrice et directeur artistique, que ce merveilleux festival rayonne autour de la Poésie, l’Art, la Musique et le Cinéma. Le Printemps des poètes nous invite chaque année à nous baigner dans une ambiance poétique et cette année y souffle un vent de poésie venu d’Italie... Virginia Crespeau reçoit Carla Arigoni, présidente du comité culturel de la mairie du Ier arrondissement de Paris et Francesca Merloni pour évoquer le festival .

dimanche 4 mars 2012 - Emission proposée par : Virginia Crespeau

L'eau, ressource naturelle : allons-nous en manquer ? quelle sécurité hydrique ?

L’eau, ressource naturelle : allons-nous en manquer ? quelle sécurité hydrique ?

par Bernard Barraqué , directeur de recherche au CNRS, une communication de l’Académie des sciences morales et politiques
Allons-nous manquer d’eau ? Se battra-t-on pour l’eau au XXI ème siècle comme on s’est battu pour le pétrole ou pour l’or ? Telles sont quelques unes des questions abordées par Bernard Barraqué, directeur de recherche au CNRS dans la communication qu’il a donnée devant les membres de l’Académie des sciences morales et politiques réunis en séance le lundi 30 janvier 2012.

dimanche 4 mars 2012

Regards de scientifiques sur les OGM dans les médicaments et dans notre alimentation

Regards de scientifiques sur les OGM dans les médicaments et dans notre alimentation

avec Joël Guillemain de l’Académie de pharmacie et Louis-Marie Houdebine directeur de chercheur honoraire à l’INRA
Le saviez-vous ? Depuis 30 ans, certains médicaments sont issus d’OGM : c’est le cas de l’insuline, de l’hormone de croissance, de diverses protéines et de certains vaccins. S’ils sont utilisés régulièrement dans ce domaine sans trop de difficultés, en revanche, le sujet reste assez polémique sur les questions de sécurité alimentaires pour les plantes génétiquement modifiées. Le pharmacologue Joël Guillemain et Louis-Marie Houdebine, directeur de recherche honoraire à l’INRA, fondateur d’une entreprise de biotechnologies, s’expliquent sur ces points dans cette émission Eclairage.

vendredi 2 mars 2012

L'Académie des sciences et technologies de l'île Maurice : « Nous avons besoin de science et de sagesse »

L’Académie des sciences et technologies de l’île Maurice : « Nous avons besoin de science et de sagesse »

Avec Michael Atchia, membre fondateur de l’Académie
L’Académie des sciences et technologies de l’île Maurice a ouvert ses portes en 2007. Calquée en partie sur le fonctionnement des Académies des sciences européennes et notamment l’Académie des sciences en France, elle a valeur de conseil pour les décideurs politiques et économiques. Rencontre avec Michael Atchia, un des membres fondateurs, qui rappelle la nécessité pour une population de posséder un minimum de connaissances scientifiques pour mieux comprendre les enjeux environnementaux de demain.

dimanche 26 février 2012

La mort de la République de Weimar : un événement charnière du nazisme

La mort de la République de Weimar : un événement charnière du nazisme

De l’Etat de droit à l’Etat de non-droit, avec Johann Chapoutot, lauréat de l’Académie française, invité de Christophe Dickès
Prix Eugène-Colas de l’Académie Française, Le meurtre de Weimar de Johann Chapoutot raconte l’histoire d’un fait divers -l’assassinat d’un ouvrier communiste par des SA l’été 1932- comme il y en eut tant en cette période de troubles politiques en Allemagne. Pourtant l’auteur fait de l’événement un moment charnière qui se termine par la disparition de l’Etat de droit.

dimanche 19 février 2012

Vive la dévaluation !

Vive la dévaluation !

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
« Le Talon d’Achille de l’Europe, c’est sa compétitivité », dit l’Anglais David Cameron. Il en veut pour preuve que pour un euro investi en Europe, on en investit cinq fois plus aux Etats-Unis. Ce n’est pas pour autant qu’il approuve les politiques choisies par les Européens pour redresser leur compétitivité. « Folie ! », dit-il notamment du projet de taxation des transactions financières voulu par Nicolas Sarkozy. « Nous avons beaucoup de Français à Londres, a-t-il ironisé devant Valérie Pécresse, notre ministre du Budget, nous en aurons encore plus ! » Mais derrière ces propos grinçants, il y a autre chose et ce n’est pas de transactions financières qu’il s’agit mais de commerce tout court.

mercredi 15 février 2012

Profession : ethnomusicologue <i>"Un mode de vie plus qu'un métier"</i> pour Sylvie Le Bomin

Profession : ethnomusicologue "Un mode de vie plus qu’un métier" pour Sylvie Le Bomin

Rencontre avec l’ethnomusicologue au Muséum national d’Histoire naturelle
L’ethnomusicologie est une science humaine qui étudie les rapports entre la musique et la société. Sylvie Le Bomin, docteur en ethnomusicologie, maître de conférences au Muséum national d’Histoire naturelle, évoque pour Canal académie cette profession qui reste méconnue. Spécialiste des musiques africaines, elle travaille aujourd’hui avec des populations gabonaises et étudie la place de la musique dans les populations pygmées et bantoues. Cette émission fait partie d’une série établie par le partenariat Canal Académie-Museum national d’Histoire naturelle.

dimanche 12 février 2012

Pierre Gadonneix : les ressources mondiales en énergie

Pierre Gadonneix : les ressources mondiales en énergie

Une communication donnée à l’Académie des sciences morales et politiques lundi 23 janvier 2012
Président du Conseil Mondial de l’Energie, Pierre Gadonneix dresse ici une vision globale des grands enjeux mondiaux des ressources énergétiques, soulignant combien il importe qu’un consensus s’établisse au niveau international. Dans l’avenir proche, la consommation d’énergie ne fera que croître, engendrant des préoccupations et des inégalités. Une politique mondiale définissant les priorités permettrait d’apporter des réponses à condition de les mettre en oeuvre.

dimanche 12 février 2012 - Emission proposée par : Hélène Renard

Le coût de l'égalité

Le coût de l’égalité

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival, de l’Académie des sciences morales et politiques
« L’égalité seule est leur idole », disait Chateaubriand des Français. François Hollande s’est emparé de l’idole. « C’est pour l’égalité que nous devons agir », répète-t-il. « Depuis dix ans, l’égalité recule partout ! » Cela plaît peut-être, mais c’est faux. C’est même l’inverse qui est vrai : l’inégalité des revenus n’a cessé de reculer par rapport à la croissance de l’économie depuis vingt ans. Alors que la croissance moyenne était de 1,7% par an, l’inégalité mesurée en écart des revenus disponibles entre les riches et les pauvres est restée stable. Des données iconoclastes présentées devant l’académie des sciences morales et politiques par un normalien, agrégé d’histoire et d’économie, Christian Morrisson, ancien professeur d’économie à Paris 1, ancien directeur du laboratoire d’économie politique à l’Ecole normale et expert en traitement des statistiques de l’OCDE dont il a été chef de division.

mardi 7 février 2012

L'impact des émotions dans la société et la politique, par Jean Baechler, de l'Académie des sciences morales et politiques (1/3)

L’impact des émotions dans la société et la politique, par Jean Baechler, de l’Académie des sciences morales et politiques (1/3)

Colloque "Émotions et santé, émotions et société". Introduction de Bérénice Tournafond et communication de Jean Baechler
Il existe une corrélation entre ce que nous ressentons au contact de la société et notre équilibre physique et psychique. Notre comportement est largement conditionné par nos émotions mais ce domaine reste encore bien mystérieux. La biologie, la médecine, la philosophie, la sociologie et le droit sont des disciplines susceptibles d’aider à mieux l’approcher. Bérénice Tournafond, organisatrice du colloque, brosse ici les enjeux d’une meilleure compréhension de nos émotions.
Jean Baechler, philosophe, président de l’Académie des sciences morales et politiques pour 2011, dresse l’impact des émotions sur la société et réciproquement.

dimanche 5 février 2012

Prélèvements sociaux, TVA, charges patronales... La chronique "Finances" de Jacques de Larosière

Prélèvements sociaux, TVA, charges patronales... La chronique "Finances" de Jacques de Larosière

De l’Académie des sciences morales et politiques, il commente quelques unes des mesures pour stimuler la compétitivité
Jacques de Larosière revient sur quelques-unes des mesures annoncées par le Président de la République (dimanche 29 janvier 2012) pour relancer la compétitivité française, notamment la TVA sociale. Il expose d’abord les faits qui justifient ces mesures -déficit, coût de la main-d’oeuvre, charges patronales- puis en analyse la portée. Ecoutez le point de vue de Jacques de Larosière, ancien gouverneur de la Banque de France, ancien président du FMI, membre de l’Académie des sciences morales et politiques.

mercredi 1er février 2012 - Emission proposée par : Hélène Renard

Nos soldats assassinés

Nos soldats assassinés

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Désarmés. Nos soldats l’étaient, le 20 janvier, dans leur camp de la Kapisa, en Afghanistan. Ils partageaient un moment de détente avec ceux de l’armée afghane qu’ils étaient chargés de former – et avec qui ils vivaient quasiment jour et nuit. Un traître a surgi, fusil d’assaut à la main. Trente cartouches. Quinze hommes sont tombés, quatre tués sur le coup (les adjudants chefs Denis Estin et Fabrice Willm, le brigadier chef Geoffrey Baumela, du 93e régiment d’artillerie de montagne, le sergent chef Svilen Simeonov, du 2e régiment étranger de génie), un cinquième était entre la vie et la mort, sept autres gravement blessés. Cet assassinat collectif avait été soigneusement prémédité – un vendredi, jour de prière en pays d’islam où l’on est moins sur ses gardes, et six jours avant la venue à Paris du président Karzaï pour y signer un traité franco-afghan.

mardi 31 janvier 2012

Europe : l'horizon pourrait bien s'éclaircir

Europe : l’horizon pourrait bien s’éclaircir

La chronique de Jean-Dominique Giuliani sur l’Union européenne
Dans la crise, l’Union européenne a révélé beaucoup de ses imperfections, à commencer par une vraie cacophonie de déclarations et une insoutenable lenteur à décider. Surprise par l’ampleur du défi, elle a commis aussi quelques erreurs qui ont inquiété jusqu’aux investisseurs. Mais force est de reconnaître que, désormais, toutes ses institutions sont mobilisées pour surmonter la défiance.

lundi 30 janvier 2012

... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 |...