Accueil 

Mots-clés

Académie des sciences morales et politiques

Autres groupes de mots-clés

François d’ORCIVAL


Articles

Vive la dévaluation !

Vive la dévaluation !

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
« Le Talon d’Achille de l’Europe, c’est sa compétitivité », dit l’Anglais David Cameron. Il en veut pour preuve que pour un euro investi en Europe, on en investit cinq fois plus aux Etats-Unis. Ce n’est pas pour autant qu’il approuve les politiques choisies par les Européens pour redresser leur compétitivité. « Folie ! », dit-il notamment du projet de taxation des transactions financières voulu par Nicolas Sarkozy. « Nous avons beaucoup de Français à Londres, a-t-il ironisé devant Valérie Pécresse, notre ministre du Budget, nous en aurons encore plus ! » Mais derrière ces propos grinçants, il y a autre chose et ce n’est pas de transactions financières qu’il s’agit mais de commerce tout court.

mercredi 15 février 2012

Le coût de l'égalité

Le coût de l’égalité

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival, de l’Académie des sciences morales et politiques
« L’égalité seule est leur idole », disait Chateaubriand des Français. François Hollande s’est emparé de l’idole. « C’est pour l’égalité que nous devons agir », répète-t-il. « Depuis dix ans, l’égalité recule partout ! » Cela plaît peut-être, mais c’est faux. C’est même l’inverse qui est vrai : l’inégalité des revenus n’a cessé de reculer par rapport à la croissance de l’économie depuis vingt ans. Alors que la croissance moyenne était de 1,7% par an, l’inégalité mesurée en écart des revenus disponibles entre les riches et les pauvres est restée stable. Des données iconoclastes présentées devant l’académie des sciences morales et politiques par un normalien, agrégé d’histoire et d’économie, Christian Morrisson, ancien professeur d’économie à Paris 1, ancien directeur du laboratoire d’économie politique à l’Ecole normale et expert en traitement des statistiques de l’OCDE dont il a été chef de division.

mardi 7 février 2012

Nos soldats assassinés

Nos soldats assassinés

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Désarmés. Nos soldats l’étaient, le 20 janvier, dans leur camp de la Kapisa, en Afghanistan. Ils partageaient un moment de détente avec ceux de l’armée afghane qu’ils étaient chargés de former – et avec qui ils vivaient quasiment jour et nuit. Un traître a surgi, fusil d’assaut à la main. Trente cartouches. Quinze hommes sont tombés, quatre tués sur le coup (les adjudants chefs Denis Estin et Fabrice Willm, le brigadier chef Geoffrey Baumela, du 93e régiment d’artillerie de montagne, le sergent chef Svilen Simeonov, du 2e régiment étranger de génie), un cinquième était entre la vie et la mort, sept autres gravement blessés. Cet assassinat collectif avait été soigneusement prémédité – un vendredi, jour de prière en pays d’islam où l’on est moins sur ses gardes, et six jours avant la venue à Paris du président Karzaï pour y signer un traité franco-afghan.

mardi 31 janvier 2012

Le quartier des enfants perdus

Le quartier des enfants perdus

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Députés UMP qui avez voté une disposition supplémentaire pour éviter que se reproduise un drame comme celui du Chambon-sur-Lignon où la jeune Agnès, treize ans, fut violée et immolée par un garçon à peine plus âgé et récidiviste, vous avez trahi Victor Hugo et de Gaulle en obéissant à « d’obscures pulsions vengeresses ». Jean-Pierre Chevènement, Julien Dray, Ségolène Royal, Jack Lang, qui avez, vous aussi, appelé à la sanction des « sauvageons », vous faites « honte » à la gauche de Jaurès.

mercredi 25 janvier 2012

« Capitalisme » syndical

« Capitalisme » syndical

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Les marins de la CGT pleuraient sur les quais du Havre quand ils ont vu partir le France qu’ils avaient coulé. Les syndicalistes de la CFDT vont-ils pleurer sur les quais de Calais en laissant partir les ferries de SeaFrance qu’ils auront conduits à la liquidation ? Il n’y eut pas de sauvetage pour le France ; Valéry Giscard d’Estaing l’estima hors de prix. Il y a eu une tentative de sauvetage de SeaFrance quand Nicolas Sarkozy a pris les syndicalistes de CFDT Maritime au mot en leur disant : Vous voulez reprendre vos bateaux à votre compte ? Banco ! Vous avez 11 millions et il vous en faut 50 pour votre projet de coopérative ? Vos salariés pourront compléter avec le supplément de leurs indemnités.

dimanche 22 janvier 2012

Le tic tac iranien

Le tic tac iranien

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Les Iraniens sont de plus en plus nerveux. Ils procèdent à des tirs de missiles ; font envahir l’ambassade de Grande-Bretagne par leurs miliciens ; et menacent même de fermer le détroit d’Ormuz. Là, ce serait le casus belli. Sur ordre de la Maison Blanche, la marine américaine a aussitôt fait savoir que les bâtiments de la Ve flotte feraient respecter « la liberté de navigation dans le détroit » (il en serait de même des navires français basés à Abou Dhabi). C’est en effet par cette voie que transite le quart du pétrole mondial, notamment celui d’Arabie. Autant dire que la marine iranienne aurait été coulée avant même d’avoir tenté de bloquer le détroit.

mardi 10 janvier 2012

Affaires internationales : Retour sur quelques évènements de 2011

Affaires internationales : Retour sur quelques évènements de 2011

Avec Thierry de Montbrial et François d’Orcival, de l’Académie des sciences morales et politiques
Thierry de Montbrial et François d’Orcival, membres de l’Académie des sciences morales et politiques, se sont retrouvés le mercredi 21 décembre 2011 pour un tour d’horizon de l’année écoulée. Quelle année ! Celle du « printemps arabe », des renversements de régimes en Tunisie et en Egypte, de la guerre en Libye et de la chute du clan Kadhafi, des émeutes en Syrie, celle aussi de la crise des dettes souveraines devenue la crise de la zone euro, celle enfin du blocage institutionnel aux Etats-Unis entre le président et le Congrès, sans omettre la naissance d’une opposition en Russie.

mardi 27 décembre 2011

 Le timbre de la justice

Le timbre de la justice

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Nos magistrats aussi regardent l’Allemagne. Leurs homologues d’outre Rhin sont plus nombreux et mieux payés qu’eux ; leurs institutions judiciaires fonctionnent mieux, avec des crédits plus élevés. Comment faire aussi bien ? La question n’est pas posée par des syndicats de magistrats – mais à l’UMP. Elle l’a été lors d’une convention organisée par la fédération des métiers du droit et de la justice présidée par Bernard Monassier, première étude notariale française, et animée par Jean-Paul Garraud, secrétaire national de l’UMP pour la justice.

mardi 27 décembre 2011

La démocratie du tsar

La démocratie du tsar

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Les Russes voient loin. « On ne veut pas de Poutine jusqu’en 2050 », disait la pancarte brandie par l’un des manifestants qui défilaient, la semaine dernière, en longs cortèges dans les rues de Moscou. Jusqu’en 2050 ? Poutine aurait 98 ans…Il est aux commandes depuis douze ans, huit ans comme président, quatre comme premier ministre. Le 4 mars prochain, il sera à nouveau candidat à la présidence de la Russie, mais pour un mandat porté de quatre à six ans et qui pourra être renouvelé. Et c’est Dmitri Medvedev, le président actuel, qui deviendra chef du gouvernement. Un va et vient au sommet du pouvoir, voulu par le tsar Poutine, comme gage de stabilité.

mercredi 21 décembre 2011

L'hiver arabe

L’hiver arabe

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Cela ressemble à une vague. Elle a d’abord battu les terres tunisiennes, puis marocaines et maintenant égyptiennes. Cette vague électorale est issue de la succession de révoltes populaires qui ont emporté les régimes en place et de la réforme institutionnelle voulue par le roi du Maroc pour éviter une contagion. Organisées à la représentation proportionnelle, ces élections libres ont débouché sur des majorités d’élus qui, au nom du droit et de la justice, se revendiquent islamistes, Frères musulmans en Egypte et formations analogues ailleurs. Leur radicalisme varie d’un pays à l’autre, la plupart se réclamant du « modèle turc », comme si l’influence ottomane s’imposait à nouveau sur la rive sud de la Méditerranée.

mercredi 14 décembre 2011

L'étoile de l'honneur

L’étoile de l’honneur

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Dans la cour chargée de gloire des Invalides, le président de la République remet le grand cordon de Grand Croix de la Légion d’honneur à un soldat à béret vert courbé sous le poids des saisons. A travers Hélie de Saint Marc, ainsi décoré le 28 novembre par Nicolas Sarkozy, la République refermait les cicatrices laissées dans les armées par les tragédies de 1940, de l’Indochine et de l’Algérie. Elle leur rendait ce que le gouverneur militaire de Paris, le général Bruno Dary, a appelé ce jour-là « l’étoile de l’honneur ». Et pas seulement un hommage. Elle élevait à la plus haute dignité de la Légion d’honneur un soldat de 89 ans qui incarna entre sa vingtième et sa quarantième année les moments les plus douloureux de notre histoire : la déportation, l’humiliation, la prison.

mardi 6 décembre 2011

François d'Orcival : <i>L'Elysée fantôme</i> ou les années noires du palais présidentiel

François d’Orcival : L’Elysée fantôme ou les années noires du palais présidentiel

L’Académicien raconte l’Elysée durant l’Occupation... Invité de Christophe Dickès
Resté vide pendant l’occupation, le Palais de l’Elysée s’inscrit malgré tout dans une toile de jeux de pouvoir faits de rumeurs, de possibilités ou d’espérance. Dans son dernier livre intitulé "L’Elysée fantôme" édité chez Robert Laffont, François d’Orcival décrit les années noires de l’occupation à travers un symbole de notre patrimoine national.

dimanche 4 décembre 2011

Les Cinq minutes de Clio avec François d'Orcival

Les Cinq minutes de Clio avec François d’Orcival

L’académicien des sciences morales et politiques confie ses lectures, ses personnages, ses événements historiques préférés...
Membre de l’Académie des sciences morales et politiques, François d’Orcival répond au questionnaire des "Cinq minutes de Clio", une manière ludique de faire partager ses goûts en matière d’histoire. Une série animée par Christophe Dickès.

dimanche 4 décembre 2011

Le bleu contre le blues !

Le bleu contre le blues !

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
« Tsunami bleu », titraient les commentaires de la presse espagnole. La crise de la dette et les « indignés » qui tenaient la rue à Madrid auront eu le même effet sur l’opinion en Espagne : pour chasser la peur du chaos, les électeurs se sont massivement portés sur la droite, le parti populaire aux drapeaux bleus. Une vague électorale inédite depuis la restauration de la démocratie en 1977.

mercredi 30 novembre 2011

Du vert dans le gaz

Du vert dans le gaz

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Pour qui travaillent les Verts ? Question évidemment déplacée…Mais pourquoi veulent-ils tant nous faire adopter le modèle allemand en matière énergétique, modèle qu’ils condamnent pour tout le reste ? Parce que l’Allemagne a décidé de sortir du nucléaire et qu’elle se prétend le meilleur élève d’Europe contre le réchauffement climatique ? Certes, elle investit lourdement dans l’éolien et le solaire. Mais pour autant, quel bilan !

mardi 22 novembre 2011

L'apologue du Pirée

L’apologue du Pirée

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
On aurait tort de penser le contraire : les Grecs travaillent très bien. Le seul problème est que ce soit avec un encadrement chinois. Exemple : le Pirée, l’un des tout premiers ports européens, admirablement situé sur la Méditerranée, ouvert sur le Bosphore avec ses accès vers l’Asie centrale et la Russie. Exaspéré par une gestion incohérente et des grèves à répétition, le gouvernement grec de droite avait cédé aux offres de service des Chinois et accordé, en 2008, à la China Ocean Shipping Co (Cosco) la concession des terminaux 2 et 3 du Pirée.

mercredi 16 novembre 2011

Le grand jeu de Cannes

Le grand jeu de Cannes

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Les premiers à trembler devant la Chine éveillée sont les Européens. Le lendemain du conseil marathon de Bruxelles sur la Grèce et l’euro, le premier coup de téléphone (prévu) de Nicolas Sarkozy était pour son homologue chinois, Hu Jintao. « Nous sommes parvenus à un accord historique ! » lui disait le président français qui ajoutait : « Maintenant, nous comptons sur vous… » Car Nicolas Sarkozy, président du G20 qui se réunissait à Cannes ce jeudi, avait bien besoin du soutien chinois pour son plan pour la croissance.

mardi 8 novembre 2011

Les radars de type AAA

Les radars de type AAA

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Quand on dit que la France est placée sous surveillance, on devrait lire : les agences de notation ont alerté le gouvernement sur les risques qu’il encourait. Les agences interviennent comme des radars sur la route : excès de vitesse ? Amende et perte de points. Excès d’endettement ? Idem : vous perdez votre triple A et cela va vous coûter cher.

mardi 1er novembre 2011

Le tango franco-allemand

Le tango franco-allemand

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Les crises se traitent le dimanche. Ce jour-là, ni rendez-vous ni réaction des marchés. Les Européens se sont donc retrouvés ce dimanche à Bruxelles en conseil. Depuis des mois, la question était : que font les Européens ?

mercredi 26 octobre 2011

L'Essentiel avec… : François d'Orcival, de l'Académie des sciences morales et politiques

L’Essentiel avec… : François d’Orcival, de l’Académie des sciences morales et politiques

L’académicien journaliste et historien répond aux sept questions essentielles de Jacques Paugam
François d’Orcival, élu à l’Académie des Sciences morales et politiques en 2008, est l’invité de Jacques Paugam pour cette émission de la série L’Essentiel avec.... Journaliste de formation, intervenant tant dans la presse écrite qu’à la télévision, François d’Orcival est aussi passionné d’histoire. Il passe ici de l’autre côté du micro pour s’exprimer sur la société d’aujourd’hui et se confier sur son métier et sur les moments forts de sa vie, notamment son engagement en Algérie.

dimanche 23 octobre 2011 - Emission proposée par : Jacques Paugam

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6