Accueil 

Mots-clés

Académie des sciences morales et politiques

Autres groupes de mots-clés

François d’ORCIVAL


Articles

Les Grecs préfèrent l'euro

Les Grecs préfèrent l’euro

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques
Les Allemands avaient prévenu les Grecs : le scrutin du 17 juin 2012 serait un référendum sur l’euro. Et d’ailleurs, pour les chancelleries, les journaux ou les marchés du monde entier, c’était les seules élections qui comptaient en Europe (selon eux, le résultat français était joué depuis la présidentielle). Les Grecs ont certes beaucoup défilé dans les rues mais ils ne sont pas fous : ils ont voté pour l’euro.

dimanche 24 juin 2012

Ras le bol aux PME

Ras le bol aux PME

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques
Si le « redressement productif » passe par les petites entreprises, créatrices d’emplois, François Hollande va devoir sérieusement remanier sa copie. Elles devaient être sa priorité ; pour le moment, elles sont catastrophées. D’abord parce que le calendrier électoral ajouté à une conjoncture déprimée a tout arrêté depuis trois mois : carnets de commandes en attente et chiffre d’affaires en chute libre. Or le gouvernement leur annonce à la fois des charges supplémentaires et la perspective d’une hausse massive des impôts dès le vote de la loi de finances rectificative en juillet.

mardi 19 juin 2012

Arrêté d'expulsion fiscale

Arrêté d’expulsion fiscale

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques
Pierre Moscovici va devenir un champion de la sémantique. Voici, par exemple, comment le ministre des Finances maquille les mots « lutte des classes » qu’il doit juger un peu trop rudes : au Grand jury RTL-Le Figaro-LCI du 3 juin, il en appelle à la « décence » - le salaire des patrons est « une question de décence » -, à la justice – l’écart des rémunérations « dépasse les bornes » - ou même au « patriotisme » - « je n’ose pas croire, dit-il, que des groupes multinationaux préparent la délocalisation de leurs sièges sociaux ». Il expliquera ensuite qu’il n’y aura pas de nouvelle législation sur le sujet mais qu’il prépare un projet de loi...

vendredi 8 juin 2012

<i> Le Nouveau Roman de l'Elysée</i> de François d'Orcival de l'Académie des sciences morales et politiques

Le Nouveau Roman de l’Elysée de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques

Récit de trois siècles d’histoires, de madame de Pompadour à Nicolas Sarkozy
Dans cette émission, François d’Orcival, familier de l’Elysée depuis plus de trente ans, nous invite à un voyage dans la grande et la petite histoire de ce palais où se mêlent drames et histoires d’alcôve... L’académicien des sciences morales et politiques excelle à nous conter les heurs et malheurs d’une résidence exceptionnelle.

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Laëtitia de Witt

Mélenchon en grec

Mélenchon en grec

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
On va peut-être avoir une expérience Mélenchon grandeur nature : en Grèce ! Le chaos politique né des élections du 6 mai dernier débouche sur un nouveau scrutin, le 17 juin (même jour qu’en France). Les sondages donnent largement en tête la coalition de la gauche radicale Syriza, autrement dit le Front de gauche. Son leader, Alexis Tsipras, 37 ans, ingénieur de formation et ancien militant communiste, était lundi à Paris pour y rencontrer son homologue Jean-Luc Mélenchon ; il avait rendez-vous le lendemain à Berlin avec les dirigeants de la gauche radicale allemande, Die Linke.

jeudi 31 mai 2012

Corbeille de mariage

Corbeille de mariage

Toujours d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Le signal était attendu. Depuis que le camp républicain s’était mis en ordre en marche avec son candidat, Mitt Romney, les démocrates ne pouvaient plus perdre de temps. Barack Obama devait dire qu’à « titre personnel », il était favorable au mariage homosexuel. Il l’a dit dans un entretien télévisé la semaine dernière. Cela figurera dans son projet de second mandat. Il avait déjà fait savoir qu’il avait « évolué » depuis le refus qu’il avait exprimé lors de son élection en 2008. D’où vient cette « évolution » ? De plusieurs facteurs pour lui stratégiques.

jeudi 24 mai 2012

Dégrisement à Berlin

Dégrisement à Berlin

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Angela Merkel l’attendait bras ouverts. La chancelière allemande a été la première à appeler François Hollande pour le féliciter dès son élection. Belle victoire, Monsieur le Président, on va bien travailler ensemble, l’amitié franco-allemande, l’avenir de l’Europe…

jeudi 17 mai 2012

Le modèle « 1981 »

Le modèle « 1981 »

Toujours d’actualité... la chronique de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques
Le rappel de la réalité est pathétique. François Hollande veut nous refaire du « 1981 », modèle victoire de François Mitterrand et de toute la gauche. On dirait son programme calqué sur ce qu’il fut à l’époque, quand Mauroy était à Matignon, Delors aux Finances et Fabius au Budget. Retour en arrière : les 3 et 10 juin 1981, à la veille des législatives, le gouvernement adopte un « collectif budgétaire » : hausse du Smic (10%), des allocations familiales (25%) et de logement (50% en deux étapes), création de 54 290 emplois publics ; puis : majoration exceptionnelle de l’impôt sur les hauts revenus, relèvement des taxes sur les produits de luxe, sur le train de vie des sociétés, et sur le carburant. Le budget préparé sous Valéry Giscard d’Estaing prévoyait un déficit de 29 milliards (de francs), il est porté à 56 milliards. On annonce aussi l’abandon du chantier de la centrale nucléaire de Plogoff. Réaction des monnaies : le franc part à la dérive.

dimanche 6 mai 2012

L'honneur du lieutenant de harkis

L’honneur du lieutenant de harkis

Toujours d’actualité... la chronique de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques
Les signes de l’Histoire sont souvent inattendus. Cinquante ans après son retour à Alger, mourait l’un des chefs de l’insurrection, le premier président de l’Algérie indépendante, Ahmed Ben Bella, qui allait être lâché et renversé par les siens. Or trois jours après son décès, Nicolas Sarkozy accomplissait, le 14 avril 2012 à Perpignan, le geste ultime de la réparation et de la réhabilitation des harkis, ces soldats musulmans fidèles à la France, abandonnés par elle et assassinés par les « frères » de Ben Bella au moment de l’indépendance. Un drame français de plus au cœur de la blessure algérienne.

jeudi 26 avril 2012

« Trente douloureuses » ?

« Trente douloureuses » ?

Toujours d’actualité ... la chronique de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques
Il y a vingt ans, l’industrie représentait encore 24% de la valeur ajoutée produite en France. Aujourd’hui : 14%. « A ce rythme, dit Augustin de Romanet, ancien directeur général de la Caisse des Dépôts, il n’y aurait plus d’industrie en France dans vingt ans. » L’industrie, c’est l’obsession de Sarkozy ; Hollande n’y consacre quasiment pas une ligne dans son programme de la «  première année du changement ».

mercredi 18 avril 2012

Autocréateurs de richesses

Autocréateurs de richesses

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival, de l’Académie des sciences morales et politiques
C’est la réforme du quinquennat Sarkozy plébiscitée par les Français : 73% d’entre eux (enquête TNS Sofrès) considèrent comme très positive la création du statut d’auto-entrepreneur. A juste titre. Ils sont près d’un million à s’être lancés dans l’aventure et la moitié d’entre eux ont réalisé 4,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier. Une hausse de 40% sur l’année précédente – et en pleine crise ! Selon l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale, chaque auto-entrepreneur a généré un chiffre d’affaires moyen de 9 300 euros par an. Bien modeste ? Au contraire : ces 4,3 milliards d’euros de création de richesses, ces 9 300 euros, constituent un supplément de pouvoir d’achat ; c’est exactement l’équivalent de ce que l’État distribue en exonérations de charges fiscales et sociales sur les heures supplémentaires. Ici comme là, du travail en plus pour gagner plus.

mardi 10 avril 2012

Une frontière pas si lointaine

Une frontière pas si lointaine

Toujours d’actualité, la chronique de François d’Orcival, de l’Académie des sciences morales et politiques
Mohamed Mehra l’a dit aux policiers du Raid : « Tuer un soldat français en France aura plus de retentissement que tuer dix soldats français en Afghanistan. » Tuer des parachutistes, tuer des enfants juifs et un jeune rabbin : le tueur n’a pas agi au hasard d’une bombe dans la foule. Il a visé chacun avec détermination. Le front intérieur n’est pas différent du lointain front extérieur. Entre la vallée de la Kapisa où sont les Français et Montauban ou Toulouse, pour le terroriste de 23 ans, c’est la même guerre qui continuait.

mercredi 4 avril 2012

Sarko l'artiste

Sarko l’artiste

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques
Sarko-l’Américain ? De l’histoire ancienne. La presse de New York l’envoie au piquet. Le Wall Street Journal, le quotidien des « super riches », l’a méchamment baptisé « Nicolas Le Pen ». Le New York Times, qui lui faisait crédit de sa réforme des retraites et de son offensive en Libye, l’accuse désormais de « défigurer » la société française avec ses diatribes contre la burqa et la viande halal, et de pécher en eaux troubles.

mercredi 28 mars 2012

La crise n'est pas finie

La crise n’est pas finie

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques
Les Grecs respirent ; les Américains recréent de l’emploi ; les marchés boursiers reprennent des forces. Alors, la crise est finie ? On peut recommencer comme avant ? Les Français auraient bien tort de voter le mois prochain comme si tout était réglé...

mercredi 21 mars 2012

Le régime Poutine

Le régime Poutine

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques
Les Russes lui ont donné six années de plus. Vladimir Poutine gouvernait déjà depuis douze ans (huit ans comme président, quatre comme premier ministre) ; il sera aux commandes jusqu’en 2018. Et il n’exclut pas de se représenter – ce que la Constitution autorise. Sera-t-il au pouvoir pendant vingt-quatre ans ? A la fin de ce nouveau mandat, il aura déjà égalé le record de Léonide Brejnev qui gouverna la Russie soviétique de 1964 jusqu’à son décès en 1982. A l’Ouest, la comparaison amuse. En Russie, elle rassure : Poutine a été « réélu » - pas exactement puisqu’il n’était que le chef du gouvernement – parce qu’il incarne la stabilité sans le communisme, et la sécurité, sans les comités de quartier et la police secrète. En apparence du moins.

vendredi 16 mars 2012

Le régime Poutine

Le régime Poutine

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques
Les Russes lui ont donné six années de plus. Vladimir Poutine gouvernait déjà depuis douze ans (huit ans comme président, quatre comme premier ministre) ; il sera aux commandes jusqu’en 2018. Et il n’exclut pas de se représenter – ce que la Constitution autorise. Sera-t-il au pouvoir pendant vingt-quatre ans ? A la fin de ce nouveau mandat, il aura déjà égalé le record de Léonide Brejnev qui gouverna la Russie soviétique de 1964 jusqu’à son décès en 1982. A l’Ouest, la comparaison amuse. En Russie, elle rassure : Poutine a été « réélu » - pas exactement puisqu’il n’était que le chef du gouvernement – parce qu’il incarne la stabilité sans le communisme, et la sécurité, sans les comités de quartier et la police secrète. En apparence du moins.

dimanche 11 mars 2012

Un artiste de l'industrie

Un artiste de l’industrie

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques
Les Allemands nous font la leçon ? Leurs constructeurs automobiles, Volkswagen, Daimler, BMW, dégagent des profits qui font envie ? Mais derrière ces profits et la « qualité allemande », qu’y a-t-il ? De la qualité française, de la recherche française, des ingénieurs français. Pourquoi ne pas le dire plutôt que se lamenter sur notre déclin industriel ? Nous avons des artistes dans notre industrie.

lundi 5 mars 2012

De Détroit à Tanger

De Détroit à Tanger

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques
Barack Obama en fait un argument pour sa réélection : General Motors, en faillite il y a trois ans, devait annoncer cette semaine un résultat supérieur à 8 milliards de dollars. Objectif 2012 : 10 milliards. En 2008, le constructeur automobile en perdait 30. Recette de ce redressement ? Quand le Trésor américain a décidé d’injecter 50 milliards dans cette affaire, il l’a fait à une condition : que soient restaurées la compétitivité et la productivité de l’entreprise au détriment de tout le reste.

dimanche 26 février 2012

Vive la dévaluation !

Vive la dévaluation !

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
« Le Talon d’Achille de l’Europe, c’est sa compétitivité », dit l’Anglais David Cameron. Il en veut pour preuve que pour un euro investi en Europe, on en investit cinq fois plus aux Etats-Unis. Ce n’est pas pour autant qu’il approuve les politiques choisies par les Européens pour redresser leur compétitivité. « Folie ! », dit-il notamment du projet de taxation des transactions financières voulu par Nicolas Sarkozy. « Nous avons beaucoup de Français à Londres, a-t-il ironisé devant Valérie Pécresse, notre ministre du Budget, nous en aurons encore plus ! » Mais derrière ces propos grinçants, il y a autre chose et ce n’est pas de transactions financières qu’il s’agit mais de commerce tout court.

mercredi 15 février 2012

Le coût de l'égalité

Le coût de l’égalité

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival, de l’Académie des sciences morales et politiques
« L’égalité seule est leur idole », disait Chateaubriand des Français. François Hollande s’est emparé de l’idole. « C’est pour l’égalité que nous devons agir », répète-t-il. « Depuis dix ans, l’égalité recule partout ! » Cela plaît peut-être, mais c’est faux. C’est même l’inverse qui est vrai : l’inégalité des revenus n’a cessé de reculer par rapport à la croissance de l’économie depuis vingt ans. Alors que la croissance moyenne était de 1,7% par an, l’inégalité mesurée en écart des revenus disponibles entre les riches et les pauvres est restée stable. Des données iconoclastes présentées devant l’académie des sciences morales et politiques par un normalien, agrégé d’histoire et d’économie, Christian Morrisson, ancien professeur d’économie à Paris 1, ancien directeur du laboratoire d’économie politique à l’Ecole normale et expert en traitement des statistiques de l’OCDE dont il a été chef de division.

mardi 7 février 2012

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6