Accueil 

Anne Jouffroy


Articles

 Mon père, ce diplomate engagé... par Georges-Henri Soutou, de l'Académie des sciences morales et politiques

Mon père, ce diplomate engagé... par Georges-Henri Soutou, de l’Académie des sciences morales et politiques

Un destin singulier, un livre d’Histoire : Jean-Marie Soutou, un diplomate engagé, Mémoires, 1939-1979
Georges-Henri Soutou publie les" Mémoires" de son père Jean-Marie Soutou (1912-2003), diplomate, témoin irremplaçable de son époque -la Résistance, Tito, Mendès-France, l’URSS, De Gaulle, l’Algérie, et jusqu’à la construction européenne- et haut fonctionnaire atypique dont « la vision politique ne se séparait jamais de ses engagements intellectuels, moraux et même religieux". Voici un livre de Mémoires qui est en vérité, un livre d’histoire et un travail de réflexion sur quarante ans de politique extérieure française.

dimanche 6 novembre 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Quand Goethe lisait Montesquieu, Schiller les écrits de Rousseau, Lessing le théâtre de Diderot...

Quand Goethe lisait Montesquieu, Schiller les écrits de Rousseau, Lessing le théâtre de Diderot...

Influence des lettres françaises sur les écrits des Romantiques allemands, avec Michael Paraire
La lecture comparée de Lessing (1729-1781), Goethe (1749-1832) et Schiller (1759-1805) montre à quel point, dans cette période, aucune réflexion ne pouvait plus s’élaborer en Europe hors de la connexion avec d’autres pensées. Goethe fut un lecteur enthousiaste de Montesquieu, Lessing de Voltaire et Diderot, Schiller un fervent partisan de Rousseau et de la Révolution française. Les lettres allemandes se sont nourries de leur dialogue avec les lettres françaises. Michael Paraire, directeur des Éditions de l’Épervier, Collection "Les écrivains engagés", présente son ouvrage Goethe, Schiller, Lessing, Écrits sur les Lumières et la philosophie de l’histoire. Il est l’invité d’Anne Jouffroy.

dimanche 23 octobre 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Littérature comparée (3/11) : Ovide et ses Métamorphoses

Littérature comparée (3/11) : Ovide et ses Métamorphoses

Dialogue entre Pierre Brunel et Xavier Darcos autour de la postérité d’Ovide
Les textes et la figure d’Ovide (vers 43 av. J.C.- 18 ap. J.C.) constituent une référence en Occident en littérature et dans tous les arts. Les Métamorphoses sont considérées comme un des textes fondateurs de l’Antiquité. Xavier Darcos, Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences morales et politiques, présente son livre "Ovide et la mort", un éclairage sur l’orientation tragique de l’œuvre entière d’Ovide. Et avec le comparatiste Pierre Brunel, ils évoquent la continuité stupéfiante des sujets ovidéens au Moyen -âge et dans les romans modernes. Pourquoi cette postérité littéraire d’Ovide et ses Métamorphoses ? Nos invités furent tous deux professeurs de littérature comparée à l’Université de Paris IV- Sorbonne.

dimanche 23 octobre 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

 L'histoire après Hérodote : Thucydide et la guerre du Péloponnèse (2/3)

L’histoire après Hérodote : Thucydide et la guerre du Péloponnèse (2/3)

Olivier Picard, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, présente les successeurs du "Père de l’Histoire"
Olivier Picard, helléniste et membre de l’Académie des Inscriptions et belles lettres, présente les historiens grecs successeurs d’Hérodote. Après les récits organisés du "Père de l’Histoire", on passa à l’explication des causes du récit, la synthèse, la critique, la philosophie de l’histoire et à la prospective. Comment le genre historique évolua-t-il, en général, et avec Thucydide ? Olivier Picard répond dans cette émission, et évoquera, dans un troisième volet, Xénophon, Ephore, Diodore de Sicile, Polybe et Plutarque.

dimanche 16 octobre 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Littérature comparée(2/11) : Ulysse grande figure mythique

Littérature comparée(2/11) : Ulysse grande figure mythique

La postérité d’Ulysse, de Dante à Jacqueline de Romilly, expliquée par le comparatiste Pierre Brunel
Le comparatiste Pierre Brunel présente les différents aspects du mythe d’Ulysse et sa place dans la littérature : « Ce n’est pas sans raison qu’Athéna protège Ulysse et que l’imagination des écrivains s’attache à sa destinée ! Il est à la fois un héros de l’Antiquité, présent dans toutes les mémoires, et une image de l’Homme. » Ulysse est-il rusé, endurant, avisé ou un vil menteur ? Ces questions, pour nous aujourd’hui ne sont pas aussi dépassées qu’il y paraît. Quelles sont les relectures des aventures fantastiques et du voyage intérieur d’Ulysse ?

dimanche 9 octobre 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Olivier Picard : Hérodote, l'enquêteur curieux de tout, donne naissance à l'Histoire (1/3)

Olivier Picard : Hérodote, l’enquêteur curieux de tout, donne naissance à l’Histoire (1/3)

L’académicien des inscriptions et belles-lettres évoque la transmission du savoir historique en Grèce classique
« Avant l’Enquête d’Hérodote, en fait d’Histoire, il n’y avait rien. » Olivier Picard, de l’Académie des inscriptions et belles lettres, évoque, Hérodote (484-420), considéré comme le père de l’Histoire. Ses Histoires relatent les relations gréco-perses en général, les guerres médiques en particulier. Mais l’œuvre va bien au-delà : Hérodote s’est fait géographe, ethnologue, botaniste, zoologue... Il était curieux de tout. Comment est-on passé de l’épopée à l’enquête historique ? Quels intérêts, quelles découvertes, quels sursauts ont pu amener un changement aussi radical ? Quelle fut la transmission du texte d’Hérodote ? Autant de questions auxquelles l’éminent helléniste Olivier Picard, invité d’Anne Jouffroy, répond dans cette émission.

dimanche 9 octobre 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

La chasse au Moyen Âge : l'accomplissement d'un rituel, avec (déjà) un code de bonne conduite !

La chasse au Moyen Âge : l’accomplissement d’un rituel, avec (déjà) un code de bonne conduite !

Le cerf, l’ours, l’oiseau, le lapin ? Suivez la piste avec l’historien Michel Pastoureau
De tous temps, la chasse a représenté pour les hommes un moyen de se nourrir et de se vêtir. Mais, à côté de cette fonction utilitaire, au Moyen-âge, elle était riche de significations politiques, morales et religieuses, reflétant les structures et les modes de pensée de la société. L’historien Michel Pastoureau, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, est l’invité d’Anne Jouffroy pour évoquer ce sport, cet art de vivre et ce divertissement, très codifié. Qui chassait ? Comment chassait-on ? Pourquoi et comment l’Église instaura-t-elle un nouvel art de chasser ?

dimanche 25 septembre 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Que devons-nous à l'écriture et à la religion des Etrusques ? (2/2)

Que devons-nous à l’écriture et à la religion des Etrusques ? (2/2)

Pour Dominique Briquel, ce fut l’une civilisation des plus avancées d’Occident
L’Étrurie, maillon capital entre les civilisations grecque et romaine, nous laissa un héritage culturel dont nous n’avons pas suffisamment conscience. Que devons-nous à l’alphabet étrusque ? Qu’est-ce que la discipline étrusque ? Pourquoi parle-t-on de la littérature sacrée étrusque ? Dans cette seconde émission sur les Etrusques, animée par Anne Jouffroy, Dominique Briquel, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles lettres, professeur à l’Université de Paris IV- la Sorbonne et directeur du centre de Recherches Archéologiques d’Orient et d’Occident, évoque les savoirs étrusques, leur survivance -et parfois leur déclin- dans le monde romain et occidental.

dimanche 25 septembre 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

<i>Dictionnaire amoureux de la Rome antique</i> de Xavier Darcos : "... ce qui me touche, m'étonne ou m'enchante dans la Rome antique. »

Dictionnaire amoureux de la Rome antique de Xavier Darcos : "... ce qui me touche, m’étonne ou m’enchante dans la Rome antique. »

Le Secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences morales et politiques explique sa fascination pour l’antiquité romaine
Xavier Darcos latiniste éminent, présente son dernier ouvrage paru le Dictionnaire amoureux de la Rome antique  : « J’ai essayé, à partir de réalités pittoresques et de personnages hauts en couleur, de rendre intelligibles une culture, des splendeurs, des valeurs, des croyances, des comportements, une littérature... sans nostalgie ou idéalisation rétrospective ». Pourquoi un « dictionnaire amoureux » ? Pourquoi « parler de Rome » ? Réponses en compagnie de l’auteur.

dimanche 25 septembre 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Les Étrusques (1/2) : Le fameux mystère d'une civilisation restée proche de nous

Les Étrusques (1/2) : Le fameux mystère d’une civilisation restée proche de nous

L’originalité et la prospérité de l’Etrurie antique expliquées par Dominique Briquel, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
Au début du premier millénaire avant notre ère, les Étrusques ont développé la première grande civilisation d’Italie. L’expansion de Rome y mit fin en un siècle et demi, des années 396 à 264 avant J.C. Elle ne nous est plus perceptible que par les vestiges que le sol de la Toscane et des alentours livre aux archéologues. C’est assez pour nous fasciner mais cette civilisation continue de baigner dans une atmosphère de mystère. Quelle est leur origine ? Comment s’explique la puissance de l’Étrurie antique ? Pourquoi ce peuple nous intéresse-t-il toujours autant ? Dominique Briquel, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, spécialiste de cette civilisation, est l’invité d’Anne Jouffroy.

dimanche 18 septembre 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

La littérature comparée : Qu'est-ce-que la Littérature générale et comparée ? (1/11)

La littérature comparée : Qu’est-ce-que la Littérature générale et comparée ? (1/11)

Le comparatiste Pierre Brunel invite Sylvain Menant : première émission d’une série animée par Anne Jouffroy
Le comparatiste Pierre Brunel ouvre sa série sur la Littérature comparée avec Sylvain Menant, son invité pour cette première émission. Les « parallèles littéraires » ne sont pas nouveaux, certes. Mais la « littérature générale et comparée », qui étudie les échanges littéraires internationaux, leurs sources, leurs motifs, leurs influences réciproques, ne devint une discipline universitaire qu’au XIXe siècle. Quel est l’historique de la Littérature comparée ? Pourquoi cette dénomination ? Quels en furent les initiateurs, les théoriciens ?

dimanche 11 septembre 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Journées du patrimoine : Le collège Mazarin édifié par Le Vau

Journées du patrimoine : Le collège Mazarin édifié par Le Vau

L’architecte visionnaire présenté par Jean-Pierre Babelon, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres

En 1661, dans son testament, le cardinal Mazarin destina l’emploi de son immense fortune à la fondation du Collège des Quatre-Nations, à Paris. Grâce à Louis Le Vau, le premier architecte du jeune Louis XIV, le collège s’éleva en conjuguant deux manières architecturales : le classicisme et le baroque. Jean Pierre Babelon, de l’Académie des inscriptions et belles lettres, présente cette construction originale et atypique : « L’ancien collège des Quatre-Nations, devenu le palais de l’Institut de France par la grâce de Napoléon, est certainement l’un des plus beaux sites urbains connus. Il faut bien saisir la profonde originalité de l’œuvre de Louis Le Vau, cet architecte visionnaire. »

dimanche 11 septembre 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Jean-Robert Pitte : <i>Une famille d'Europe</i>, une saga à travers le Vieux Continent

Jean-Robert Pitte : Une famille d’Europe, une saga à travers le Vieux Continent

Le géographe, de l’Académie des sciences morales et politiques, raconte les périples de ses ancêtres
Jean-Robert Pitte présente son livre Une Famille d’Europe, un récit historique sur les pérégrinations des différentes branches de sa famille depuis le XVIIIe siècle. Il est membre de l’Académie des sciences morales et politiques et spécialiste de géographie culturelle et de gastronomie. Il rappelle cette phrase de Byron : «  C’est étrange, mais vrai ; car la vérité est toujours étrange ; plus étrange que la fiction

dimanche 4 septembre 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Le maréchal Henri de Turenne : « <i> Je me suis appliqué à apprendre sous lui le métier de la guerre </i> » (Louis XIV)

Le maréchal Henri de Turenne : «  Je me suis appliqué à apprendre sous lui le métier de la guerre  » (Louis XIV)

Yves-Marie Bercé, de l’Académie des inscriptions et belles lettres, est l’invité d’Anne Jouffroy
Turenne, né le 11 septembre 1611, mort au champ d’honneur en 1675, connaît un statut particulier parmi les plus prestigieux chefs militaires qui ont servi la France. Frédéric II, Voltaire, Napoléon, Clausewitz lui rendirent hommage. Le général Weygand, de l’Académie française, écrivit en 1926 sa biographie : « Un courage moral et une fermeté de caractère exceptionnelle. Or, l’équilibre entre les talents et le caractère est justement […] ce qui fait les grands généraux.  » Pourquoi, aussitôt disparu, Turenne est-il entré dans la légende ? Yves-Marie Bercé, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, évoque son génie militaire, son rôle dans l’organisation des armées du royaume, ses vertus intimes et sa postérité.

dimanche 4 septembre 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Théophile Gautier, un maître en tous les genres : avec Stéphane Guégan et Marc Fumaroli, de l'Académie française

Théophile Gautier, un maître en tous les genres : avec Stéphane Guégan et Marc Fumaroli, de l’Académie française

Le biographe et l’académicien évoquent l’écrivain au micro d’Anne Jouffroy
À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier (30 août 1811-1872), Stéphane Guégan rend justice, dans son dernier livre, à ce prince de la République des Lettres, trop méconnu de nos jours. L’ouvrage intitulé Théophile Gautier est une fresque dont Marc Fumaroli, de l’Académie française et de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, salue l’ampleur à la mesure de la vie et de l’œuvre de ce géant du XIXe siècle, poète, romancier, auteur de livrets d’opéra et de ballets, journaliste et critique d’art de génie, grand voyageur et grand reporter : un maître en tous les genres.

dimanche 28 août 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

A Lorette, en Italie, la plus extraordinaire relique de la chrétienté

A Lorette, en Italie, la plus extraordinaire relique de la chrétienté

L’académicien Yves-Marie Bercé présente l’histoire du pèlerinage à la Sainte Maison de la Madone
Yves-Marie Bercé, de l’Académie des inscriptions et belles lettres, présente son dernier ouvrage Lorette, aux XVIe et XVIIe siècles, Histoire du plus grand pèlerinage des temps modernes au micro d’Anne Jouffroy. Lorette fut pendant les trois siècles de l’Âge moderne le plus fameux et le plus fréquenté des lieux de pèlerinage du monde occidental. Pourquoi cette petite ville sur l’Adriatique possède-t-elle la plus extraordinaire relique de la chrétienté ? Pourquoi Lorette est-elle devenue un lieu témoin de la gloire de nos Rois Très Chrétiens ? Et enfin quels nouveaux éléments - inédits jusqu’à nos jours - Yves-Marie Bercé révèle-t-il dans son ouvrage ?

dimanche 21 août 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Nicolas Fouquet, le « coup de majesté » de Louis XIV et la fête de Vaux-le-Vicomte 17 août 1661

Nicolas Fouquet, le « coup de majesté » de Louis XIV et la fête de Vaux-le-Vicomte 17 août 1661

avec l’historien Yves-Marie Bercé, de l’Académie des inscriptions et belles lettres
Après des semaines de préparation fébrile, arriva le grand jour : le 17 août 1661, Fouquet vit s’arrêter le carrosse du roi devant la grille de son château de Vaux-le Vicomte. Ce fut la fameuse fête qui resta associée à la chute spectaculaire du surintendant des finances, comme la roche Tarpéienne au Capitole. Trois semaines plus tard, en effet, Fouquet fut arrêté à la sortie du conseil, à Nantes où se trouvaient le roi et la Cour. Yves-Marie Bercé, de l’Académie des inscriptions et belles lettres, évoque « l’affaire Fouquet », le procès le plus retentissant de l’Histoire de France. Pourquoi une telle postérité historiographique et romanesque ? Fouquet fut-il réellement coupable ou victime de la jalousie de ses nombreux ennemis ?

dimanche 14 août 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Berlioz et Liszt, Faust et le Diable, de « Fascinantes Étrangetés » au festival de la Côte Saint-André

Berlioz et Liszt, Faust et le Diable, de « Fascinantes Étrangetés » au festival de la Côte Saint-André

Présentation de la XVIIIe édition du Festival Berlioz par Danièle Pistone, correspondant de l’Institut, François Thévenet et Luc Charles-Dominique
La dix-huitième édition du Festival Berlioz de la Côte Saint-André se tiendra du 18 au 28 août 2011. Un programme endiablé en l’honneur de Berlioz et de son ami Liszt ! Un colloque international sur « Les Fascinantes étrangetés". La découverte de l’altérité musicale en Europe au XIXe siècle » accompagnera du 24 au 27 août les rendez-vous musicaux de cette année fantasmagorique à La Côte Sainte-André. François Thévenet, secrétaire général du Festival Berlioz, Danièle Pistone - correspondante de l’Académie des beaux arts- et Luc Charles-Dominique, co-organisateurs du colloque nous expliquent pourquoi « caresse des flammes », sabbats de sorcières et chevauchées fantastiques ont toute leur place, cet été, dans la cité dauphinoise.

dimanche 7 août 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

<i>La Dame du Palatin</i>, un roman de Patrick de Carolis : La belle Arlésienne épargnée par Néron

La Dame du Palatin, un roman de Patrick de Carolis : La belle Arlésienne épargnée par Néron

L’académicien des beaux-arts confie son coup de coeur pour l’épouse de Sénèque !
Tacite, Boccace, Montaigne ont encensé, en leur temps, Paulina Pompeius cette « jeune et très noble dame romaine qui avait épousé Sénèque ». Patrick de Carolis, journaliste et écrivain, membre de l’Académie des beaux-arts, a salué, à son tour, cette héroïne dans son dernier roman historique La Dame du Palatin. Il évoque au micro d’Anne Jouffroy son coup de cœur pour cette jeune fille de Provence, entraînée malgré elle dans les intrigues sanglantes de la Rome impériale de Claude, d’Agrippine et de Néron.

dimanche 24 juillet 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Henri IV, « homme de lettres » : épistolier et écrivain

Henri IV, « homme de lettres » : épistolier et écrivain

avec Jean-Pierre Babelon, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
Jean-Pierre Babelon, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, présente Henri IV, Lettres d’Amour et Écrits Politiques, avec quelques lettres reçues par le Roi et son recueil qui réunit les plus belles missives du Bon Roi Henri. Par tempérament autant que par nécessité Henri IV s’est exprimé par l’écrit avec une stupéfiante abondance et un réel talent.
Le Roi Bourbon, homme de communication et homme d’esprit, serait-il, aussi, un écrivain français ?

dimanche 10 juillet 2011 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7