ÉDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,

« Mon fils a été renversé, il a péri misérablement loin de moi, mes autres enfants sont proscrits. Bien que délaissée, sans éclats, sans honneur, je ne changerais pas mon existence contre celle de la première reine du monde. » Ainsi s’exprimait la mère de Napoléon Ier, alors qu’elle était contrainte, au soir de sa vie, à un exil forcé et humiliant à Rome.

Cette citation est extraite du roman historique que Patrick de Carolis, membre de l’Académie des beaux-arts, a récemment consacré à l’incroyable destinée de Letizia Ramolino Bonaparte. Comme l’explique l’auteur, dans l’entretien inédit qu’il nous a accordé, la mère de l’Empereur a tout vécu : l’enfance corse du chef bien sûr, mais encore « l’envol de l’Aigle, la campagne d’Italie et le 18 Brumaire, le Consulat puis l’Empire, mais aussi les adieux de Fontainebleau, l’Ile d’Elbe et les Cent-Jours, puis la chute finale, l’exil à Sainte-Hélène ».

À travers les yeux de Letizia Bonaparte, c’est donc tout un pan, à la fois passionnant, terrifiant et glorieux, de l’histoire de France que Patrick de Carolis nous donne à voir. C’est pourquoi, afin de prolonger cette plongée dans l’Empire et ses tumultes, nous vous proposons également d’autres émissions consacrées à cette période avec notamment des interventions de Jean-Marie Rouart, Jean d’Ormesson et bien sûr Jean Tulard.

Enfin, cette semaine, vous retrouverez également la « chronique économique et financière » de Jacques de Larosière, ancien gouverneur de la Banque de France et membre de l’Académie des sciences morales et politiques, consacrée, cette fois à l’économie mondiale.

Bonne écoute !

Jean-Robert PITTE
Président de Canal Académie

(1) Letizia R. Bonaparte, la mère de toutes les douleurs, par Patrick de Carolis, Éditions Plon, novembre 2014, 328 p., 21,90 euros

Le Gros plan de la semaine

L’incroyable destinée d’une jeune corse
« Depuis ma chute en avril dernier, dans les jardins de la villa Borghèse, je ne sors plus. Je médite sur mon existence et celle d’un demi-dieu qui fit trembler l’Europe. Quinze ans d’une ascension vertigineuse, et cette chute si brutale, cette mort silencieuse, loin des siens, loin de moi, sa mère. Depuis, je m’arrime à mes souvenirs, aux portraits accrochés à mes murs, aux objets qu’ils ont bien voulu me rendre.
Ma mémoire est mon refuge. Grâce à elle, je fuis vers des cieux plus joyeux. J’étais si jeune. Le soleil corse qui joue sur les persiennes, mes enfants si gais et si nombreux. Huit au total pour treize accouchements ! Mon mari, Carlo de Buonaparte, bel homme un peu volage, mort trop jeune. Corte et Paoli, Marbeuf et Bastia. Une certaine douceur de vivre avant l’horreur : la fuite sur le continent ; la Révolution et ses massacres ; la peur, la misère et la faim. Puis cette incroyable destinée à laquelle je n’étais pas préparée, petite fille aux pieds nus qui courait cheveux au vent dans les ruelles d’Ajaccio… »
Extrait de Letizia R. Bonaparte, la mère de toutes les douleurs, par Patrick de Carolis, Éditions Plon, novembre 2014, 328 p., 21,90 euros

Mises en ligne cette semaine

Ecoutez actuellement

Dimanche 26 avril

Depuis 03:13:27
La noblesse d'Empire 5/7
avec Jean Tulard, de l'Académie des sciences morales et politiques

Prochainement :

Commence à 03:30:55
L’économie mondiale


Retrouvez sur le Club cette semaine

Le dictionnaire amoureux de Napoléon de Jean Tulard Balade dans la vie et l’univers de Napoléon avec l’académicien des sciences morales et politiques
Napoléon, correspondance de l’Année 1812, un ouvrage de Thierry Lentz Une émission de Françoise Thibaut, correspondante de l’Académie des sciences morales et politiques

Les Notes de Canal Académie

N° 1 - Louis Pasteur, père de l’œnologie moderne !

Si Louis Pasteur est célèbre pour l’invention de la pasteurisation et sa contribution à l’invention de la vaccination, on connaît moins le rôle déterminant qu’il joua dans la naissance de l’œnologie moderne en perçant à jour les secrets de la fermentation. Car le grand biologiste fut aussi un grand amateur de vin et un bienfaiteur de la viticulture française.

N°2 - La culture et l’amour du vin contre l’abrutissement alcoolique

« Au moment où progressent en France les tendances prohibitionnistes, en réponse aux dangers de l’alcoo-lisme, il paraît urgent et utile de réfléchir à la consom-mation du vin sous l’angle de la dilection, du plaisir », écrit Jean-Robert Pitte. La publication de L’Amour du Vin répond parfaitement à cet objectif. Les contribu-tions savantes, plaisantes et inspirées rassemblées dans ce petit ouvrage collectif permettent en effet de découvrir les mille reflets que peut prendre, au gré des personnalités ou des saisons, l’amour du vin. Elles laissent aussi entrevoir que la culture du vin est le meilleur rempart contre l’alcoolisme.

Académiciens et Invités des académies

Pour chaque sujet Canal Académie vous propose un article à lire
et une émission à écouter.

L’incroyable destinée de Letizia Bonaparte, mère de l’Empereur et de toutes les douleurs Entretien avec Patrick de Carolis, membre de l’Académie des beaux-arts
Le "Napoléon" de Kubrick, par Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques Un livre événement pour les inconditionnels de Kubrick et de Napoléon
Napoléon Diplomate, de Thierry Lentz une chronique de Françoise Thibaut, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques
"Napoléon ou la destinée" par Jean-Marie Rouart, de l’Académie française Un livre, un auteur, une oeuvre : Jacques Paugam invite l’écrivain à réfléchir sur le fond et la place de ce livre dans son oeuvre
La noblesse d’Empire 5/7 avec Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques
Napoléon Bonaparte, le jour où il fut empereur avec Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques
Patrick de Carolis reçu sous la Coupole du quai Conti à l’Académie des beaux-arts Retransmission de son installation, le 12 octobre 2011 à l’Institut de France
L’histoire de l’Institut de France : Bonaparte à l’Institut, par André Damien Auteur du "Que sais-je" consacré à l’Institut de France.
Frédéric Masson, de l’Académie française : le bibliophile féru de Napoléon Avec Sylvie Biet, responsable de la bibliothèque Dosne-Thiers à Paris
Sacha Guitry et Napoléon Bonaparte La figure de Napoléon Bonaparte dans l’oeuvre de Sacha Guitry par Jean Tulard
Jean d’Ormesson : "J’ai de grandes réserves sur Napoléon empereur, mais j’admire beaucoup Bonaparte consul". L’académicien présente son livre "La conversation", invité par Jacques Paugam
Check-Point : l’Europe au défi de la violence Entretien avec Jean-Christophe Rufin, membre de l’Académie française, à l’occasion de la publication de son dernier roman.
Le courage, thème de la séance de rentrée 2005 en hommage à Pierre Messmer Séance solennelle des cinq académies sous la Coupole du 25 Octobre 2005
Réception de Jean-Christophe Rufin de l’Académie française Retransmission de la cérémonie du 12 novembre 2009, sous la Coupole
Jean-Christophe Rufin : ses prédécesseurs sur le 28e fauteuil de l’Académie française avec Mireille Pastoureau, directeur conservateur de la bibliothèque de l’Institut
Jean-Christophe Rufin : Le Grand Coeur, aventure et nostalgie Un hommage intime à Jacques Coeur, le favori disgrâcié
Jean-Christophe Rufin, de l’Académie française : katiba Quand l’écrivain s’empare du terrorisme comme sujet romanesque...

Le fil info au jour le jour

Académie des sciences

5 mai 2015

Chimie et énergie solaire À partir de 14h30 dans la Grande salle des séances de l’Institut de France - Entrée libre sous réserve des places disponibles. Voir le programme complet.

Académie des inscriptions et (...)

10 avril

Communication M. Mohammad Ali Amir-Moezzi : « Les « cinq membres intellectifs » de l’homme de Dieu ».

Académie des sciences morales (...)

4 mai

Père Pascal GOLLNISCH : Persécutions contre les Chrétiens au Moyen-Orient.

Académie des beaux-arts

Exposition de Christiane Baumgartner, lauréate du Prix de Gravure Mario Avati - Académie des beaux-arts 2014. Palais de l’Institut de France - 27 quai de Conti - 75006 Paris. Exposition ouverte du 12 mars au 12 avril 2015, du mardi au dimanche de 11 h à 18 h. Entrée libre.

Académie des sciences

14 avril 2015 Conférence sur la RMN - Prolongements récents de l’oeuvre d’Anatole Abragam / NMR and its applications beyond Anatole Abragam’s achievements. À partir de 14h30 dans la Grande salle des séances de l’Institut de France - Entrée libre sous réserve des places disponibles. Voir le programme complet.
Académie des sciences
Académie des inscriptions
Académie des sciences
Académie des beaux-arts
Académie des sciences