ÉDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,

Et si les différentes crises que traverse l’Europe ramenaient à une interrogation plus fondamentale portant sur son identité et sa vocation ? C’est l’une des questions que nous avons posées à Chantal Delsol, vice-présidente de l’Académie des sciences morales et politiques, dans une nouvelle émission diffusée, cette semaine, par Canal Académie.

Dans un ouvrage collectif paru voici quelques années sous sa direction, en coopération avec le professeur Jean-François Mattéi, décédé en mars dernier, elle estimait en effet qu’il était désormais nécessaire de se livrer à un « recentrage philosophique de l’idée d’Europe » (1).

L’exercice n’est pas simple car, loin d’être figée, l’identité européenne se caractérise par son caractère dynamique et évolutif, sa tension entre le particulier et l’universel, la fidélité à l’héritage et la volonté d’émancipation… Mais il n’en est que plus passionnant !

Bonne écoute !

Jean-Robert PITTE
Président de Canal Académie

(1) L’identité de l’Europe, sous la direction de Chantal Delsol et Jean-François Mattéi, Presses universitaires de France (PUF), mai 2010, 175 p.

Le Gros plan de la semaine

La grande question européenne : être ou ne pas être ?« Les auteurs de cet ouvrage commun, tous spécialistes des questions historiques, politiques, culturelles issues de la construction européenne, ont voulu contribuer à un recentrage philosophique de l’idée de l’Europe. Il s’agit bien de philosophie, car il en va de concepts fondamentaux qui, s’ils ne sont pas assumés à la racine, entraînent l’objet dont il est question dans le non-être. Autrement dit, il en va de l’existence même de l’Europe qui, si elle n’ose pas s’identifier ni nommer ses caractères, finit par se diluer dans le rien, comme il advient si l’on enlève à une personne son origine, ses déterminations propres, ses appartenances particulières, sans voir qu’ainsi on le prive tout simplement de sa présence au monde. Il s’agit de montrer que nul être, objet, institution, ne peut exister sans être caractérisé et défini.
Pourquoi cette question surgit-elle aujourd’hui avec une telle acuité ?
Toutes les guerres et les fanatismes qui en découlent par excès, ont lieu au nom d’identités luttant les unes contre les autres. La planète européenne ne fait pas exception à cette règle. Nous nous sommes livré des combats entre tribus, puis entre nations, entre religions, entre empires, entre idéologies. [.] Aussi une idée généreuse et fausse traîne-t-elle dans les cerveaux européens : gommons les identités, oublions-les, et, toutes les raisons de combat abolies, la paix s’établira par voie de conséquence.
[.] Ainsi renie-t-on l’identité, au motif qu’elle a été le moteur de tant de crimes. Et l’on pourrait renier aussi la liberté, au nom de laquelle les excès de la licence se trouvent justifiés. Et l’amour, à cause de ses perversions, et finalement l’homme lui-même, parce que, s’il était comme les animaux qui n’ont pas de racines identitaires, il ne se battrait que pour manger, qui est, pense l’opinion, plus honorable. »



Extrait de « L’affirmation de l’identité européenne », par Chantal Delsol, in L’identité de l’Europe, sous la direction de Chantal Delsol et Jean-François Mattéi, Presses universitaires de France (PUF), mai 2010, 175 p.

Mises en ligne cette semaine

Ecoutez actuellement

Dimanche 21 septembre

Depuis 23:36:21
Chantal Delsol : La tentation du consensus
Retransmission de la séance de l'Académie des sciences morales et politiques du 21 mars 2011

Prochainement :

Commence à 00:11:05
Marc Fumaroli : ma conférence à Shanghai Patrimoine et identité nationale
Ce que l'académicien, de l'Académie française, souhaite dire aux Chinois... et à nous aussi !

Commence à 00:45:05
L'Essentiel avec... Chantal Delsol, de l'Académie des sciences morales et politiques
Jacques Paugam pose sept questions essentielles à la philosophe académicienne

Commence à 01:23:28
L'identité : la part de l'autre
avec Edgardo Carosella, correspondant de l'Académie des sciences, et Thomas Pradeu, philosophe

Retrouvez sur le Club cette semaine

L’identité de l’Europe Entretien avec Chantal Delsol, professeur de philosophie, membre de l’Académie des sciences morales et politiques.
René Girard, de l’Académie française : sa vision de l’Europe Colloque international de clôture de son année à la Chaire des Bernardins sur la relation franco-allemande
L’élargissement de l’Europe : risques ou opportunités ? par Michel Albert et Jean-Dominique Giuliani
Chantal Delsol : La philosophie politique de Vaclav Havel (1936-2011) Elle présente les "Essais politiques" de son confrère, membre associé étranger de l’Académie des sciences morales et politiques
Jean-François Mattéi défait « Le procès de l’Europe » Les héritiers de l’Europe deviendraient-ils ses fossoyeurs ? Entretien avec Damien Le Guay

Les Notes de Canal Académie

N° 1 - Louis Pasteur, père de l’œnologie moderne !

Si Louis Pasteur est célèbre pour l’invention de la pasteurisation et sa contribution à l’invention de la vaccination, on connaît moins le rôle déterminant qu’il joua dans la naissance de l’œnologie moderne en perçant à jour les secrets de la fermentation. Car le grand biologiste fut aussi un grand amateur de vin et un bienfaiteur de la viticulture française.

N°2 - La culture et l’amour du vin contre l’abrutissement alcoolique

« Au moment où progressent en France les tendances prohibitionnistes, en réponse aux dangers de l’alcoo-lisme, il paraît urgent et utile de réfléchir à la consom-mation du vin sous l’angle de la dilection, du plaisir », écrit Jean-Robert Pitte. La publication de L’Amour du Vin répond parfaitement à cet objectif. Les contribu-tions savantes, plaisantes et inspirées rassemblées dans ce petit ouvrage collectif permettent en effet de découvrir les mille reflets que peut prendre, au gré des personnalités ou des saisons, l’amour du vin. Elles laissent aussi entrevoir que la culture du vin est le meilleur rempart contre l’alcoolisme.

Académiciens et Invités des académies

Pour chaque sujet Canal Académie vous propose un article à lire
et une émission à écouter.

Marc Fumaroli : ma conférence à Shanghai Patrimoine et identité nationale Ce que l’académicien, de l’Académie française, souhaite dire aux Chinois... et à nous aussi !
Les frontières de l’Europe, de la préhistoire à nos jours par le préhistorien Henry de Lumley et l’historien Christophe Reveillard
L’Essentiel avec... Chantal Delsol, de l’Académie des sciences morales et politiques Jacques Paugam pose sept questions essentielles à la philosophe académicienne
L’identité : la part de l’autre avec Edgardo Carosella, correspondant de l’Académie des sciences, et Thomas Pradeu, philosophe
Histoire de la mondialisation en Europe avec Jacques Barrot et Jacques de Larosière
Chantal Delsol : La tentation du consensus Retransmission de la séance de l’Académie des sciences morales et politiques du 21 mars 2011
Chantal Delsol : L’âge du renoncement, dilemme entre christianisme et libéralisme Que nous dit la sagesse d’aujourd’hui ? Chantal Delsol, de l’Académie des sciences morales et politiques, est l’invitée de Damien Le Guay
“Sur les pas de Philippe Beaussant : la naissance sur la route d’une vocation d’écrivain” Entretien avec Philippe Beaussant de l’Académie française, écrivain et musicologue
Christine de Suède, une Européenne de la musique, par Philippe Beaussant, de l’Académie française Tout ce que la musique du Grand Siècle doit à la Reine au destin étonnant...
Réception de Philippe Beaussant à l’Académie française Sous la Coupole, le 23 octobre 2008, il fait l’éloge de Jean-François Deniau
Voyage au pays du baroque avec Gilles Cantagrel Un dossier spécial de la revue de l’Académie des beaux-arts
Où en étais-je ?, de Philippe Beaussant de l’Académie française L’agenda littéraire, la chronique de Jean Roulet
Titien, le chant du cygne par Philippe Beaussant, de l’Académie française Entretien avec l’auteur sur les ultimes tableaux de Titien
Paris en toutes lettres : Six académiciens de l’Académie française lisent pour vous... Avec Florence Delay, Angelo Rinaldi, Frédéric Vitoux, Philippe Beaussant, Pierre Nora et Gabriel de Broglie, de l’Académie française

Le fil info au jour le jour

Disparition de Jean Favier

Jean Favier, Membre de l’Institut, Grand’ Croix de la Légion d’Honneur, est décédé le 12 août 2014 à son domicile parisien, des suites d’un cancer du pancréas.

Né en 1932, Jean Favier, archiviste-paléographe, agrégé d’histoire, a d’abord mené une carrière universitaire, à la Faculté de Rouen puis à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et à la Sorbonne. En 1975, il devient Directeur Général des Archives de France, fonction qu’il conservera pendant une période exceptionnelle de 19 ans, marquée par la promulgation d’une nouvelle Loi sur les Archives, la construction de très nombreux bâtiments d’archives tant à Paris que dans les Départements, et une activité internationale très importante. Appelé en 1994 à présider la Bibliothèque Nationale de France, puis en 1997 la Commission nationale française pour l’Unesco, il a occupé ses fonctions successives tout en publiant plus de 30 ouvrages, soit d’érudition soit destinés au plus vaste public.

Retrouvez les émissions avec Jean Favier sur Canal académie :

Jean Favier offre sur l’évêque Pierre Cauchon un nouvel éclairage

Au château de Langeais, le mariage de Charles VIII et Anne de Bretagne

Jean Favier

Agenda des Académies

Musée Jacquemart-André :

Jusqu’au 21 juillet

Exposition “ De Watteau à Fragonard, les Fêtes galantes ”. Le Musée Jacquemart-André présente une exposition sur la peinture française du XVIIIe s. et ses maîtres réunissant une soixantaine d’œuvres, essentiellement des peintures provenant d’importantes collections de France, d’Allemagne, d’Angleterre ou des États-Unis.

Pour en savoir plus

Agenda des Académies

Académie des sciences morales et politiques :

Lundi 29 septembre

Communication de M. François Terré, membre de l’Académie : « Sciences juridiques et sciences politiques ».

Agenda des Académies

Académie des inscriptions et belles-lettres :

Lundi 22 et mardi 23 septembre 2014

« Le onzième centenaire d’Aght‘amar. Politique, art et spiritualité au royaume du Vaspourakan. » Colloque organisé par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, l’Institut d’Etudes Avancées de Paris et l’Université John Cabot de Rome. Il se tiendra à l’Institut des Études Avancées et à la Fondation Del Duca. Découvrir le programme

Agenda des Académies

Académie des sciences :

La Lettre de l’Académie des sciences n° 33 (édition printemps-été 2014) est parue. Consacrée aux « mathématiques en mouvement », elle présente notamment des contributions de Jean-Pierre Kahane, Bruno Duchesne, Claire Mathieu, Bernard Chazelle et Frédéric Brechenmacher. Cette publication est consultable librement sur le site internet de l’Académie des sciences.

Disparition de Jean (...)
Agenda des Académies
Agenda des Académies
Agenda des Académies
Agenda des Académies