ÉDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,

Jusqu’au 19 janvier prochain, le musée Jacquemart-André, propriété de l’Institut de France, propose une exposition exceptionnelle consacrée à Pietro Vanucci, dit Le Pérugin.

À cette occasion, nous avons reçu dans notre studio Nicolas Sainte Fare Garnot, conservateur du musée et commissaire associé de l’exposition. Comme il l’explique dans l’entretien qu’il nous a accordé, cette manifestation constitue aussi une véritable enquête sur l’influence qu’a eue Le Pérugin sur les artistes de son temps et notamment sur Raphaël.

À travers la trajectoire du peintre, c’est toute l’effervescence artistique et culturelle de la Renaissance qui est évoquée. C’est pourquoi, comme à l’accoutumée, nous avons joint à cette émission inédite, d’autres communications et entretiens consacrés à cette période charnière de l’histoire.

Bonne écoute !

Jean-Robert PITTE
Président de Canal Académie

Le Gros plan de la semaine

Le Pérugin, maître de Raphaël ?« Le Pérugin a exercé un rôle majeur dans la peinture italienne au tournant des XVe et XVIe siècles et son œuvre a influencé certains des plus grands artistes de l’époque. La dernière partie de l’exposition est consacrée à l’étude des relations du Pérugin et de Raphaël, entre les œuvres desquels il existe une grande proximité stylistique.

S’il est évident que Raphaël connaissait très bien l’œuvre du Pérugin, la question de savoir s’il a été directement son élève reste débattue par les historiens de l’art. Certains pensent que ce n’est qu’en fréquentant l’atelier du Pérugin que le jeune Raphaël a pu s’approprier les traits caractéristiques de l’art du maître ombrien, qu’on retrouve dans sa prédelle du Retable Oddi (Musées du Vatican) : la finesse des figures, les subtils jeux de lumière et la maîtrise des drapés. La parenté entre cette œuvre de Raphaël et le Polyptyque de San Pietro du Pérugin confirme en tout cas l’adhésion du jeune artiste à l’esthétique de son illustre prédécesseur.

Les panneaux provenant de ce polyptyque (Musées des Beaux-Arts de Nantes et de Rouen) témoignent des sommets atteints par le maître ombrien dans la dernière décennie du quinzième siècle et constituent l’un des exemples emblématiques de sa période classique. Le Pérugin y atteint une plénitude des formes qui préfigure certaines des plus belles réalisations de Raphaël. »



Extrait de la présentation de l’exposition « Le Pérugin, maître de Raphaël », jusqu’au 19 janvier 2015, Musée Jacquemart-André

Retrouvez sur le Club cette semaine

Le Pérugin, un artiste majeur de la Renaissance italienne Entretien avec Nicolas Sainte Fare Garnot à propos de l’exposition « Le Pérugin, maître de Raphaël » au Musée Jacquemart-André à Paris
Les Primitifs italiens - La collection du musée d’Altenbourg Sienne - Florence : du XIIIe au XVe siècles, avec Nicolas Sainte-Fare Garnot
Vivre à Rome au XVIe et XVIIe siècles ? Entre utopie et réalité... Avec Yves-Marie Bercé, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres

Les Notes de Canal Académie

N° 1 - Louis Pasteur, père de l’œnologie moderne !

Si Louis Pasteur est célèbre pour l’invention de la pasteurisation et sa contribution à l’invention de la vaccination, on connaît moins le rôle déterminant qu’il joua dans la naissance de l’œnologie moderne en perçant à jour les secrets de la fermentation. Car le grand biologiste fut aussi un grand amateur de vin et un bienfaiteur de la viticulture française.

N°2 - La culture et l’amour du vin contre l’abrutissement alcoolique

« Au moment où progressent en France les tendances prohibitionnistes, en réponse aux dangers de l’alcoo-lisme, il paraît urgent et utile de réfléchir à la consom-mation du vin sous l’angle de la dilection, du plaisir », écrit Jean-Robert Pitte. La publication de L’Amour du Vin répond parfaitement à cet objectif. Les contribu-tions savantes, plaisantes et inspirées rassemblées dans ce petit ouvrage collectif permettent en effet de découvrir les mille reflets que peut prendre, au gré des personnalités ou des saisons, l’amour du vin. Elles laissent aussi entrevoir que la culture du vin est le meilleur rempart contre l’alcoolisme.

Académiciens et Invités des académies

Pour chaque sujet Canal Académie vous propose un article à lire
et une émission à écouter.

« Liszt et Wagner » Communication de Georges Liébert en séance de l’Académie des beaux-arts, le 1er octobre 2014.
" La Civilisation de la Renaissance en Italie "de Jacob Burckhardt : un saisissant tableau du Quattrocento Préfacé par Robert Kopp, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques
Au cœur de l’Académie royale de peinture et de sculpture L’édition critique des Conférences (1648-1681), un document exceptionnel
Le cerveau : l’inconscient, le conscient et la créativité avec Jean-Pierre Changeux, de l’Académie des sciences et Jean-Claude Picard
Cerveau, émotions et vie sociale (2/3) Colloque "Émotions et santé, émotions et société". Intervention de Pierre Buser de l’Académie des sciences
"Subconscience et cerveau", une conférence d’Yves Agid de l’Académie des sciences Intervention du praticien spécialiste du cerveau sous la Coupole de l’Institut de France
L’élasticité du temps dans notre cerveau et en physique avec Claude Debru et Pierre Buser, auteur du Temps, instant et durée, membres de l’Académie des sciences
La mémoire, nouvelles connaissances, mécanismes et pathologies par Bernard Lechevalier, Stanislas Dehaene et Jean-Pierre Changeux, membres de l’Académie des sciences
La science face à la complexité du cerveau par Yves Frégnac, prix Louis D. 2008
Jean-Marie Lehn, une passion entre science et musique de l’Académie des sciences, Professeur au Collège de France, prix Nobel de chimie
Voyage extraordinaire au centre du cerveau avec Jean-Didier Vincent, membre de l’Académie des sciences et de l’Académie de médecine

Le fil info au jour le jour

Disparition de Jean Favier

Jean Favier, Membre de l’Institut, Grand’ Croix de la Légion d’Honneur, est décédé le 12 août 2014 à son domicile parisien, des suites d’un cancer du pancréas.

Né en 1932, Jean Favier, archiviste-paléographe, agrégé d’histoire, a d’abord mené une carrière universitaire, à la Faculté de Rouen puis à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et à la Sorbonne. En 1975, il devient Directeur Général des Archives de France, fonction qu’il conservera pendant une période exceptionnelle de 19 ans, marquée par la promulgation d’une nouvelle Loi sur les Archives, la construction de très nombreux bâtiments d’archives tant à Paris que dans les Départements, et une activité internationale très importante. Appelé en 1994 à présider la Bibliothèque Nationale de France, puis en 1997 la Commission nationale française pour l’Unesco, il a occupé ses fonctions successives tout en publiant plus de 30 ouvrages, soit d’érudition soit destinés au plus vaste public.

Retrouvez les émissions avec Jean Favier sur Canal académie :

Jean Favier offre sur l’évêque Pierre Cauchon un nouvel éclairage

Au château de Langeais, le mariage de Charles VIII et Anne de Bretagne

Jean Favier

Agenda des Académies

Musée Jacquemart-André :

Jusqu’au 21 juillet

Exposition “ De Watteau à Fragonard, les Fêtes galantes ”. Le Musée Jacquemart-André présente une exposition sur la peinture française du XVIIIe s. et ses maîtres réunissant une soixantaine d’œuvres, essentiellement des peintures provenant d’importantes collections de France, d’Allemagne, d’Angleterre ou des États-Unis.

Pour en savoir plus

Agenda des Académies

Académie des sciences morales et politiques :

Lundi 29 septembre

Communication de M. François Terré, membre de l’Académie : « Sciences juridiques et sciences politiques ».

Agenda des Académies

Académie des inscriptions et belles-lettres :

Lundi 22 et mardi 23 septembre 2014

« Le onzième centenaire d’Aght‘amar. Politique, art et spiritualité au royaume du Vaspourakan. » Colloque organisé par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, l’Institut d’Etudes Avancées de Paris et l’Université John Cabot de Rome. Il se tiendra à l’Institut des Études Avancées et à la Fondation Del Duca. Découvrir le programme

Agenda des Académies

Académie des sciences :

La Lettre de l’Académie des sciences n° 33 (édition printemps-été 2014) est parue. Consacrée aux « mathématiques en mouvement », elle présente notamment des contributions de Jean-Pierre Kahane, Bruno Duchesne, Claire Mathieu, Bernard Chazelle et Frédéric Brechenmacher. Cette publication est consultable librement sur le site internet de l’Académie des sciences.

Disparition de Jean (...)
Agenda des Académies
Agenda des Académies
Agenda des Académies
Agenda des Académies