Accueil 

Mots-clés

Académie des sciences morales et politiques

Autres groupes de mots-clés

Jean TULARD

Jean TULARD


Articles

"Histoire et politique"

"Histoire et politique"

"Histoire et politique" Communication de M. Jean Tulard, membre de l’Académie des sciences morales et politiques lors de la séance du 2 juin 2014
"L’historien ne se trompe jamais ou du moins rarement ; l’homme politique se trompe souvent, en tout cas parfois. C’est la différence entre l’histoire, une science exacte, et la politique, un art incertain, […] L’historien ne se trompe pas car il est le prophète du passé. Il décrit les événements d’hier. […] Le politique, lui, fait l’histoire, se trouve confronté au présent et doit prévoir l’avenir. Quelle voie choisir ? S’il se trompe, outre les conséquences d’une mauvaise décision, l’erreur sera relevée par l’historien et transmise par ses soins à la postérité. Le politique peut-il l’accepter ?" a expliqué l’historien. Et de poursuive, comme en réponse à cette interrogation, en estimant que "le fait nouveau de la fin du XXe siècle, c’est la loi par laquelle le politique impose sa vérité à l’historien." Un constat que ce spécialiste de Napoléon a, outre les "lois mémorielles", étayé par "le bicentenaire de la naissance de Napoléon en 1969 [qui] se passe dans un relatif consensus, le parti communiste citant Marx qui voyait en Napoléon le destructeur de la féodalité", alors qu’il n’en est plus de même aujourd’hui, avec "le refus officiel en 2005 de célébrer Austerlitz, la disparition des programmes d’histoire… La raison ? Bonaparte a rétabli l’esclavage en 1802."

mercredi 11 juin 2014

“Histoire et politique”

“Histoire et politique”

Communication de M. Jean Tulard, membre de l’Académie des sciences morales et politiques lors de la séance du 2 juin 2014
« L’historien ne se trompe jamais ou du moins rarement ; l’homme politique se trompe souvent, en tout cas parfois. C’est la différence entre l’histoire, une science exacte, et la politique, un art incertain, […] L’historien ne se trompe pas car il est le prophète du passé. Il décrit les événements d’hier. […] Le politique, lui, fait l’histoire, se trouve confronté au présent et doit prévoir l’avenir. Quelle voie choisir ? S’il se trompe, outre les conséquences d’une mauvaise décision, l’erreur sera relevée par l’historien et transmise par ses soins à la postérité. Le politique peut-il l’accepter ? » a expliqué l’historien. Et de poursuive, comme en réponse à cette interrogation, en estimant que « le fait nouveau de la fin du XXe siècle, c’est la loi par laquelle le politique impose sa vérité à l’historien. » Un constat que ce spécialiste de Napoléon a, outre les « lois mémorielles », étayé par « le bicentenaire de la naissance de Napoléon en 1969 [qui] se passe dans un relatif consensus, le parti communiste citant Marx qui voyait en Napoléon le destructeur de la féodalité », alors qu’il n’en est plus de même aujourd’hui, avec « le refus officiel en 2005 de célébrer Austerlitz, la disparition des programmes d’histoire… La raison ? Bonaparte a rétabli l’esclavage en 1802. »

mercredi 11 juin 2014

1830-1848 : la police parisienne entre deux révolutions

1830-1848 : la police parisienne entre deux révolutions

Entretien avec Jean Tulard, historien, membre de l’Académie des sciences morales et politiques.
Simple rouage du ministère de la Police générale, sous la Restauration, la Préfecture de Police de Paris devient, à partir de 1830, une grande administration, dont le chef dispose d’un pouvoir presque aussi étendu que celui du ministre de l’Intérieur. Dans une capitale en mutation, où le vol, le proxénétisme ou le meurtre tiennent haut leur place, la Police est toujours sur le qui-vive. Une bureaucratie se constitue, un corps de police en uniforme est établi. Des inspecteurs “en bourgeois” sillonnent les quartiers mal famés et y laissent une réputation parfois pire que celle des malfaiteurs qu’ils poursuivent ! Dans “La police parisienne entre deux révolutions (1830-1848)”, Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques, fait revivre l’histoire de cette police qui, dans le Paris d’avant la révolution aussmannienne, inspira Balzac, Hugo et Eugène Sue.

jeudi 20 mars 2014

L'Institut de France et les cinéastes

L’Institut de France et les cinéastes

Entretien avec Laurent Dandrieu, auteur d’un Dictionnaire passionné du cinéma
Canal Académie évoque les rapports entretenus entre l’Institut et le septième art à l’occasion de la parution du Dictionnaire passionné du cinéma (Éditions de l’Homme nouveau) de Laurent Dandrieu – un ouvrage chaudement salué par Jean Tulard, lui-même auteur d’un monumental Guide des films en 4 tomes (Éditions Robert Laffont, coll. Bouquins) et d’un Dictionnaire amoureux du cinéma (Éditions Plon).

jeudi 6 mars 2014

« Les Pieds-Nickelés s'en vont en guerre », par Jean Tulard

« Les Pieds-Nickelés s’en vont en guerre », par Jean Tulard

L’historien et académicien Jean Tulard évoque l’engagement improbable des célèbres héros de bande dessinée lors de la Grande Guerre.
Preuve de l’élan patriotique qui s’empare de la France en 1914, même les personnages de bande dessinée vont revêtir l’uniforme bleu horizon y compris les moins recommandables. Ainsi de Croquignol, Ribouldingue et Filochard, les déjà célèbres « Pieds-Nickelés », pourtant davantage connus pour leur esprit frondeur voire anarchisant qui, de 1915 à 1918 vont mettre leur art consommé de l’escroquerie au service de la nation. A l’occasion de la réédition sous forme d’album de ces planches parues en feuilleton (Editions Vuibert, septembre 2013), l’historien Jean Tulard, membre de l’Académie des sciences morales et politiques et fin connaisseur des Pieds-Nickelés, décrypte les raisons de cet engagement aussi sincère qu’improbable.

lundi 2 décembre 2013

L'Europe et Napoléon, le regard de Jean Tulard en 2013 sur cette figure emblématique des Européens

L’Europe et Napoléon, le regard de Jean Tulard en 2013 sur cette figure emblématique des Européens

L’Europe et Napoléon, un regard, des livres, une exposition
Comment les Européens voient Napoléon aujourd’hui ? Quel héritage a-t-il laissé ? Quelle était sa vision de l’Europe ? Jean Tulard raconte au micro de Marianne Durand-Lacaze l’histoire de celui qui a dominé prêt de la moitié du territoire européen et reste une des figures les plus emblématiques de l’Europe : "On a cru que l’Europe était faîte avec Charlemagne, avec Napoléon, avec le congrès de Vienne (les vainqueurs de Napoléon) ...Bref, l’Europe c’est la tapisserie de Pénélope, toujours à refaire."

dimanche 5 mai 2013 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

La campagne de Russie : Jean Tulard explique Borodino, la Moskowa et la Bérézina (1/4)

La campagne de Russie : Jean Tulard explique Borodino, la Moskowa et la Bérézina (1/4)

La campagne de Russie de 1812 : Quelques mises au point par l’historien, de l’Académie des Sciences Morales et Politiques
A l’heure du bicentenaire de la campagne de Russie, Canal Académie vous propose une série d’émissions sur l’épisode le plus tragique mais aussi le plus fascinant de l’histoire de l’Empire. Dans cette première émission, Jean Tulard, relève six points de controverse entre historiens français et historiens russes parmi lesquels se trouve la « Bérézina ». Catastrophe ou victoire ? Laissons à Jean Tulard le soin de trancher.

dimanche 28 octobre 2012 - Emission proposée par : Laëtitia de Witt

<i>Le dictionnaire amoureux de Napoléon</i> de Jean Tulard

Le dictionnaire amoureux de Napoléon de Jean Tulard

Balade dans la vie et l’univers de Napoléon avec l’académicien des sciences morales et politiques
Au-delà du titre, ce dictionnaire présente un regard distancié sur Napoléon auquel Jean Tulard a consacré une partie conséquente de son œuvre. Au fil des pages, on comprend pourquoi Jean Tulard est non pas amoureux mais attiré par Napoléon. N’a-t-il pas trouvé en lui un personnage universel qui lui permet avant tout d’aborder ses propres passions ? Ecoutons Jean Tulard nous raconter ce qu’il aime...

dimanche 25 mars 2012 - Emission proposée par : Laëtitia de Witt

Jean Tulard, historien positiviste, passionné de BD, de cinéma, de gastronomie... et de romans policiers !

Jean Tulard, historien positiviste, passionné de BD, de cinéma, de gastronomie... et de romans policiers !

Jean Tulard de l’Académie des sciences morales et politiques s’est entretenu avec Yves Bruley pour leur livre Détective de l’histoire
Dans Détective de l’histoire, Jean Tulard au fil de ses entretiens avec Yves Bruley évoque son parcours et les passions qui l’animent. Il revient aussi sur le métier d’historien et ses méthodes, finalement proches de celles du détective.

dimanche 19 février 2012 - Emission proposée par : Laëtitia de Witt

Les premiers intellectuels de l'Institut vus par Jean Tulard

Les premiers intellectuels de l’Institut vus par Jean Tulard

Retransmission de la séance de l’Académie des sciences morales et politiques, 17 octobre 2011
La communication de Jean Tulard, intitulée « Quand les premiers intellectuels appartenaient à l’Institut ! » commence par la simple énumération de quelques noms de membres de l’Institut national des Sciences et des Arts de 1799, David, Monge, Volney, Sieyès, Talleyrand, pour mieux montrer à quel niveau se situait, dès la fin de la Révolution, le "Parlement des savants". Parmi eux, des "idéologues" que Napoléon décida d’éliminer rapidement de l’Institut. La difficile ascension des sciences sociales...

dimanche 27 novembre 2011 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

 Don Juan au cinéma, dialogue entre Jean Tulard et Françoise Thibaut, de l'Académie des sciences morales et politiques (4/5)

Don Juan au cinéma, dialogue entre Jean Tulard et Françoise Thibaut, de l’Académie des sciences morales et politiques (4/5)

Louis Jouvet, Erol Flynn, Fernandel... pour incarner Don Juan, nul besoin d’être beau !
Le 7ème art ne pouvait exclure Don Juan de son panthéon ! En effet il n’est aucune muse qui n’ait été séduite par ce personnage charmeur et friand d’aventures en tous genres. Le cinéma ne pouvait donc pas lui résister. Françoise Thibaut, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques, reçoit l’académicien cinéphile Jean Tulard pour nous parler de ce conquérant des dames et des arts. Au programme : l’éternel séducteur face à la caméra.

dimanche 15 mai 2011 - Emission proposée par : Françoise Thibaut

Le "Napoléon" de Kubrick, par Jean Tulard, de l'Académie des sciences morales et politiques

Le "Napoléon" de Kubrick, par Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques

Un livre événement pour les inconditionnels de Kubrick et de Napoléon
Le personnage de Napoléon fait plutôt recette au cinéma ! Clin d’œil de l’un des plus grands historiens sur Napoléon, l’académicien Jean Tulard, sur Le "Napoléon" de Stanley Kubrick, le plus grand film jamais réalisé, Stanley Kubrick ’s Napoleon, The greatest movie never made, un livre des Editions Tashen.

dimanche 8 mai 2011 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

Colloque "Droit et Cinéma" : L'enfance et les enfants

Colloque "Droit et Cinéma" : L’enfance et les enfants

Regards croisés à l’Université de La Rochelle, avec Jean Tulard et Françoise Thibaut, de l’Académie des sciences morales et politiques
A l’occasion des "regards croisés droit et cinéma" de la Rochelle, Jean Tulard et Françoise Thibaut, en cinéphiles avertis, nous livrent leurs réflexions sur "le cinéma et l’enfance". Savez-vous qui, au cinéma, détestent les enfants ? Comment naissent les enfants-stars ? Et quels films mettent en scène des enfants assassins ? Quant aux enfants chez Louis Malle, ils font souvent le procès des parents !

dimanche 16 janvier 2011

Le Guide des films de Jean Tulard, vol.4 : les quinze dernières années de la production cinématographique

Le Guide des films de Jean Tulard, vol.4 : les quinze dernières années de la production cinématographique

Pas de générique de fin à cette aventure éditoriale initiée par l’historien !
Le nouveau guide des films est présenté par notre invité Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques. Recenser la production cinématographique mondiale relève de l’impossible. Pourtant tel est l’objectif de certains cinéphiles convaincus, parmi lesquels l’historien Jean Tulard et son équipe de bénévoles qui arpentent les salles pour nous offrir leur dernier guide des films projetés ou sortis en DVD, en France : une légèreté de ton et de style qui habille l’austère traditionnelle notice de film. Passion Cinéma oblige !

dimanche 31 octobre 2010 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

Colloque Droit et Cinéma : Le contrat d'un tueur, un contrat comme les autres... au cinéma !

Colloque Droit et Cinéma : Le contrat d’un tueur, un contrat comme les autres... au cinéma !

par Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques
Peut-on imaginer que le métier de tueur puisse être un contrat de travail comme les autres ? Lors de la deuxième rencontre «  Droit et cinéma », organisée à la Rochelle les 28 et 29 juin 2009, Jean Tulard, dont on sait la passion pour le cinéma, revient sur ce contrat qui, bien qu’inhabituel, répond à tous les critères d’un contrat de travail !

dimanche 27 septembre 2009 - Emission proposée par : Julie DEVAUX

La noblesse d'Empire 5/7

La noblesse d’Empire 5/7

avec Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques
"Napoléon et l’Empire, les années charnière 1808 et 1809" : une série proposée par Françoise Thibaut en partenariat avec la Fondation Napoléon, Thierry Lentz, Emmanuel de Waresquiel, Jacques-Olivier Boudon et Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques. Dans cette émission, Jean Tulard évoque la noblesse d’Empire.

dimanche 15 février 2009 - Emission proposée par : Françoise Thibaut

Le huis-clos au cinéma, lors du festival du film 2008 de La Rochelle

Le huis-clos au cinéma, lors du festival du film 2008 de La Rochelle

Par Jean Tulard, Françoise Thibaut et Jean-Paul Pancracio
La faculté de droit de La Rochelle a proposé un colloque sur le thème du huit-clos : écoutez trois intervenants dont Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques et Françoise Thibaut, correspondant de l’Institut. Créé en 1973, le festival international du film de La Rochelle a fêté ses 35 ans en 2007. En 2008, près de 263 films ont été présentés !

dimanche 11 janvier 2009 - Emission proposée par : Françoise Thibaut

Napoléon : Que se passe-t-il en 1808 et 1809 ? 1/7

Napoléon : Que se passe-t-il en 1808 et 1809 ? 1/7

avec Thierry Lentz, de la Fondation Napoléon et Emmanuel de Waresquiel
Voici la première émission d’une série de sept, consacrée à "Napoléon et l’Empire, les années charnière 1808 et 1809". Elle est proposée par Françoise Thibaut, correspondant de l’Institut, en partenariat avec la Fondation Napoléon, son directeur Thierry Lentz, plusieurs historiens, Emmanuel de Waresquiel, Jacques-Olivier Boudon et Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques.

dimanche 4 janvier 2009

Figaro Hors-Série : Bonaparte en Egypte

Figaro Hors-Série : Bonaparte en Egypte

Heurs et malheurs d’une expédition militaire et scientifique
Quelle bonne idée a eu le Directoire d’envoyer Bonaparte en Egypte ! L’intérêt historique et scientifique de cette expédition n’est plus à démontrer. Il nous vaut, en cet automne 2008, un numéro Hors-Série du Figaro, publié en même temps que l’exposition à Paris, à l’Institut du Monde arabe. Présentation par Isabelle Schmitz, membre de la rédaction des Hors-Série du Figaro, partenaire de Canal Académie.

dimanche 23 novembre 2008 - Emission proposée par : Hélène Renard

BD : <i>Les Pieds Nickelés de Forton</i> racontés par Jean Tulard

BD : Les Pieds Nickelés de Forton racontés par Jean Tulard

Entretien avec Jean Tulard, de l’Académie des sciences morales et politiques
En 2008, L’historien Jean Tulard surprend ses lecteurs en publiant une histoire des Pieds Nickelés, Ribouldingue, Croquignol et Filochard, les trois escrocs de légende, créés par le dessinateur Louis Forton en 1908. Les Pieds Nickelés de Forton raconte l’histoire de ces trois personnages dont les aventures ont ravi des générations : trois figures pionnières de cet art devenu universel, la bande dessinée.

dimanche 29 juin 2008 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

1 | 2 | 3