Accueil 

Mots-clés

Académie française

Autres groupes de mots-clés

Michel DÉON

Michel DÉON


Articles

Michel Déon, de l'Académie française : "Les poneys sauvages ? j'ai corrigé quelques défauts" !

Michel Déon, de l’Académie française : "Les poneys sauvages ? j’ai corrigé quelques défauts" !

Entretien avec l’académicien à propos de la réécriture de son livre... et de quelques souvenirs
Michel Déon nous explique ici les motivations qui l’ont amené à se pencher à nouveau sur son ouvrage "Les poneys sauvages" qui a enchanté trois générations depuis sa première édition en 1970. A l’occasion de sa réécriture et de la nouvelle réédition dans la prestigieuse collection blanche de Gallimard, l’auteur confie, pour notre grand plaisir, bien d’autres souvenirs...

dimanche 13 mars 2011 - Emission proposée par : Virginia Crespeau

Les passions de Michel Déon, de l'Académie française : lecture, écriture, peinture... et quelques autres aussi !

Les passions de Michel Déon, de l’Académie française : lecture, écriture, peinture... et quelques autres aussi !

entretien avec Jacques Paugam
Trois publications en même temps ! Quelle actualité pour Michel Déon, de l’Académie française, en cet automne 2009. Une bonne occasion de l’écouter parler de ce qui le passionne, l’écriture et la lecture bien sûr mais aussi la peinture, les voyages, les amis... Michel Déon, ou comment travailler pour embellir la vie !

dimanche 22 novembre 2009 - Emission proposée par : Jacques Paugam

Michel Déon de l'Académie française : trois peintres de son coeur

Michel Déon de l’Académie française : trois peintres de son coeur

Edouard Manet, Georges Braque et Salvador Dali
Michel Déon, de l’Académie française, évoque lors d’une communication donnée en mai 2009 à l’Académie nationale de médecine, les deux peintres de son cœur... qui s’avèrent en réalité être trois ! Il se prête au jeu de la romance à travers Le déjeuner sur l’herbe d’Edouard Manet, à une Nature morte de Georges Braque. Enfin, il évoque quelques anecdotes sur son ancien ami Salvador Dali.

dimanche 2 août 2009

Michel Déon nous conte Dali : écrits et fous rires !

Michel Déon nous conte Dali : écrits et fous rires !

Au plaisir d’insolence, l’émission littéraire proposée par Elizabeth Antébi
Une rencontre Salvador Dali - Michel Déon ? L’eau et le feu, la dérision et le sérieux, les Poneys sauvages et les Montres molles ? Ou bien plus que ça ? La rencontre a lieu en 1951 à l’hôtel San Regis, à New York. Et en 1979, à l’Académie des beaux-arts. Michel Déon fait partager ces souvenirs aux auditeurs de Canal Académie.

dimanche 14 décembre 2008 - Emission proposée par : Elizabeth Antébi

Michel Déon raconte Valery Larbaud

Michel Déon raconte Valery Larbaud

Michel Déon, de l’Académie française, président de l’Association internationale des Amis de Valery Larbaud
L’écrivain Valery Larbaud s’est éteint le 2 février 1957. Pour la commémoration du cinquantième anniversaire de sa mort, Michel Déon, de l’Académie française, évoque les qualités littéraires de cet écrivain sensible à la beauté et au plaisir, grand traducteur d’auteurs anglais, américains, espagnols et italiens.

dimanche 1er juillet 2007 - Emission proposée par : Hélène Renard

Nicolas Poussin et Orphée, par Michel Déon, de l'Académie française

Nicolas Poussin et Orphée, par Michel Déon, de l’Académie française

Une communication à l’Académie des beaux-arts
Michel Déon, de l’Académie française, donnait, le 25 octobre 2006, une communication à l’Académie des beaux-arts, sur Nicolas Poussin et son tableau Orphée et Eurydice. Le romancier imagine la trame de l’histoire dépeinte dans cette oeuvre.

dimanche 22 avril 2007

Michel Déon, de l'humour et de l'anti-conformisme !

Michel Déon, de l’humour et de l’anti-conformisme !

« Un jeune homme toujours vert à la montée du soir »
De Anouilh à Sagan, de Sagan à Houellebecq, Michel Déon témoigne encore aujourd’hui de son anti-conformisme qui frise l’insolence, de son amour pour la Grèce et d’un humour très...irlandais ! Rencontre avec Elizabeth Antébi.

dimanche 22 avril 2007 - Emission proposée par : Elizabeth Antébi