Accueil 

Mots-clés

Intervenants et invités

Autres groupes de mots-clés

André AURENGO


Articles

Les antennes de téléphonie mobile : pourquoi elles ne sont pas dangereuses pour la santé

Les antennes de téléphonie mobile : pourquoi elles ne sont pas dangereuses pour la santé

André Aurengo est ancien élève de l’Ecole Polytechnique, ancien Interne des Hôpitaux de Paris, Docteur en médecine, Docteur es sciences physiques. Chef du service de médecine nucléaire du Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière (Paris). Professeur de Biophysique (Faculté de Médecine Pierre & Marie Curie). Membre de l’Académie nationale de Médecine. Ancien président du Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France, ancien Membre du Haut Conseil de la Santé Publique. Ancien membre bénévole du conseil scientifique de Bouygues Télécom. Ancien administrateur d’EDF ; président du Conseil médical d’EDF.

Anne Perrin est Docteur en biologie moléculaire et cellulaire, diplômée en philosophie (master culture et santé) et habilitée à diriger les recherches. Chef de projet à l’Institut de Recherches Biomédicales des Armées-antenne CRSSA, à Grenoble, depuis 1994. Présidente de la section Rayonnements non ionisants de la Société Française de Radioprotection (SFRP) et présidente de la commission K, « Electromagnétisme en biologie et en médecine », de l’Union Radio-Scientifique Internationale URSI-France. Expert auprès de l’AFSSET pour la réalisation du rapport sur les radiofréquences paru en 2009 et auprès de l’ANSES dans le vivier d’experts sur le sujet.

lundi 27 février 2012

Etudes épidémiologiques : comment démêler le vrai du faux ?

Etudes épidémiologiques : comment démêler le vrai du faux ?

avec le professeur André Aurengo, de l’Académie nationale de médecine
Étudier la répartition des maladies dans les populations, établir les facteurs qui peuvent influencer cette répartition, c’est le rôle des études épidémiologiques. Elles ont prouvé par exemple que les interactions étaient fortes entre la consommation de tabac et le cancer du poumon. Mais aujourd’hui, les études épidémiologiques sont souvent utilisées pour « rassurer » les populations, sans réelle visée scientifique, discréditant ainsi la nature même de ces études. Comment discerner le vrai du faux ? Réponses en compagnie d’André Aurengo de l’Académie nationale de médecine.

dimanche 1er mai 2011

Champs électromagnétiques : faut-il avoir peur des antennes relais et des appareils ménagers ?

Champs électromagnétiques : faut-il avoir peur des antennes relais et des appareils ménagers ?

Avec André Aurengo, membre de l’Académie nationale de médecine, et Martine Souques, présidente de la section Rayonnements non-ionisants de la SFRP
Antenne de téléphonie mobile, four à micro-ondes, radioréveil et LED... : le point commun de ces technologies est l’électromagnétisme dont le public suspecte la nocivité. Pour démêler le vrai du faux, Martine Souques et André Aurengo, deux médecins spécialisés sur ces questions, vous apportent des réponses, conclusions scientifiques à l’appui.

dimanche 26 décembre 2010

Comment fabrique-t-on une crise sanitaire... virtuelle ?

Comment fabrique-t-on une crise sanitaire... virtuelle ?

Avec André Aurengo, membre de l’Académie nationale de médecine
"Comment fabrique-t-on une crise sanitaire virtuelle ?" Derrière cette provocation se cache l’inquiétude du professeur André Aurengo. Peur du téléphone portable, de l’eau du robinet, du vaccin contre l’hépatite B..., ces questions souvent infondées finissent, sous la pression de l’opinion publique, par enclencher un principe de précaution, et parfois des mesures gouvernementales qui au lieu de rassurer la population, l’inquiète : on lui cachait bien quelque chose. Faites le point sur les vraies et les fausses psychoses avec un médecin dont le discours est à contrecourant de bien des opinions à la mode.

vendredi 8 janvier 2010

Joë Bousquet, une vie à corps perdu

Joë Bousquet, une vie à corps perdu

Par Edith de la Heronnière
Découvrez la vie tourmentée de l’écrivain Joë Bousquet. En compagnie de son interlocuteur André Aurengo, l’auteur Edith de Herronière revient sur les détails d’un génie qui resta enfermé dans sa chambre pendant plus de trente ans !

vendredi 12 janvier 2007