Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Jacques Chaban-Delmas vu par le sculpteur Jean Cardot de l’Académie des beaux-arts

L’académicien présente son œuvre la plus récente

À quelques jours de l’installation définitive de sa dernière sculpture en bronze le 12 novembre 2012 à Bordeaux, le sculpteur Jean Cardot livre ses impressions au micro de Marianne Durand-Lacaze sur la dernière de ses créations. Après De Gaulle, Churchill, Jefferson, le sculpteur s’est attaqué à une autre grande figure politique, Jacques Chaban-Delmas à la demande de la ville de Bordeaux.


Bookmark and Share

En 2006, la mairie de Bordeaux décide de rendre hommage à l’ancien maire Jacques Chaban-Delmas (1915-2000) en faisant ériger une sculpture à son effigie. L’homme a activement participé à la Résistance, en particulier dans le renseignement sur l’industrie. Reçu au concours de l'inspection des Finances en mars 1943, en octobre de la même année, il devient "Chaban" et entre à la Délégation militaire du Comité français de la Libération nationale (CFLN). Compagnon de la Libération, figure gaulliste, il est élu député de la Gironde en 1946 et maire de Bordeaux en 1947. Plusieurs fois ministre sous la IV e République, il est élu à la présidence de l’Assemblée nationale en 1958, réélu en 1962, 1967 et 1968. Premier ministre (1969-1972) sous le mandat de Georges Pompidou, il est contraint à la démission par le Président de la République, jugé trop progressiste pour son projet de « Nouvelle société ». Il échoue à la présidentielle de 1974 et retrouve « le perchoir » de 1978 à 1981 et de 1986 à 1988.




A la tête de la mairie de Bordeaux, l’homme politique est constamment réélu de 1947à 1995 sous l'étiquette de l'Union pour la nouvelle République (UNR), puis de l'Union démocratique pour la Ve République (UDR) et enfin du Rassemblement pour la République (RPR).



En 1995, à l'âge de 80 ans, Jacques Chaban-Delmas décide de ne pas se représenter à la mairie de Bordeaux et soutient alors le candidat RPR, Alain Juppé, qui lui succède. À partir de là, il se retire progressivement de la vie politique et décède en 2000.


Outre ses mandats électifs et ses fonctions exécutives, l’homme était également un sportif de haut niveau : international de rugby au lendemain de la guerre et finaliste double messieurs aux championnats de France de tennis en 1965, puis champion du double messieurs aux Internationaux de France (catégorie vétérans) en 1970.



En 2007 la mairie lança le concours pour une sculpture de Jacques Chaban-Delmas. Parmi les propositions présentées, le jury désigna Jean Cardot de l’Académie des beaux-arts dont une partie de l'œuvre est consacrée à la sculpture de grandes figures de l'histoire, De Gaulle, Churchill, Jefferson, pour mener à bien ce projet. Le contrat de l'artiste est signé en mars 2008. Jean Cardot se met immédiatement au travail et réalise plusieurs études. Dix maquettes sont nécessaires pour aboutir à la figure d'un Chaban en action, en mouvement, habillé d'un(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires