Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

31 octobre 1512 : Jules II inaugure à Rome la chapelle Sixtine

Avec Jean Delumeau et Yves-Marie Bercé, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres

Le 31 octobre 1512, le Pape Jules II de la Rovere inaugure la nouvelle chapelle Sixtine. Le lendemain, il célèbre sa première messe sous la voûte de Michel-ange, décorée de fresques figurant la Création et la chute de l’homme. Écoutez Jean Delumeau et Yves-Marie Bercé, membres de l’académie des inscriptions et belles lettres, évoquer l’histoire de la chapelle Sixtine, puis le « terrible » Jules II, pape mécène et guerrier.


Bookmark and Share

Jean Delumeau présente « Rome capitale culturelle de la Renaissance italienne » dont les papes ont su rassembler les artistes les plus talentueux au cours d'une période qui s'étend de l'avènement de Sixte IV en 1471 au sac de la Ville en 1527.

La « Sixtine » de Sixte IV


La chapelle Sixtine porte le nom de son commanditaire Sixte IV della Rovere, pape de 1471 à 1484. Le souverain pontife souhaita bâtir une nouvelle grande pièce à l'endroit où se trouvait la Capella Magna, une grand salle médiévale, fortifiée, destinée aux réunions de la cour pontificale. Pour la décoration de sa chapelle, Sixte IV convoqua, en 1481-1482, les meilleurs peintres toscans et ombriens, organisant une sorte de « concours » entre les équipes. Travaillèrent, alors, sur le chantier les florentins Botticelli, Ghirlandaio et Rosselli et les ombriens Pérugin, Pinturicchio et Signorelli -ces noms n'épuisent évidemment pas la liste des artistes présents à Rome à l'époque de ce pape ou peu après sa mort.






Jules II et Léon X : Michel-Ange et Raphaël

La Renaissance romaine s'épanouit véritablement dans la premier quart du XVI° siècle, sous Jules II (1503-1513) et Léon X (1513-1521), le second fils de Laurent le Magnifique.
Ces deux papes purent et surent, dans l'espace de seulement dix-huit ans (1503-1521), à défaut de retenir Léonard de Vinci, faire travailler à Rome deux des artistes les plus géniaux de la Renaissance : Michel-Ange et Raphaël. Leurs noms devinrent inséparables de celui de la nouvelle Rome, même s'ils produisirent des chefs-d'œuvre ailleurs.
Jean Delumeau précise que Raphaël avait vingt-cinq ans quand Jules II, sur recommandation de Bramante, lui demanda de peindre ses appartements du Vatican (les Stanze) et Michel-Ange en avait trente lorsque le même pape l'appela à Rome, en 1505, le chargeant de faire son tombeau et de décorer la voûte de la Sixtine. Le second avait, dès avant cette date, travaillé à Rome (en 1496) et réalisé à Florence le David et des fresques pour le Palais Vieux. Quant à Raphaël, élève du Pérugin à Urbino, il eut très tôt la réputation d'un surdoué.
D'autre part, à l'époque, la gloire venait tôt aux artistes.
Il reste que Jules II, puis Léon X, firent des choix que la(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires