Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le Cercle des médiévistes 1 : Paris au Moyen Age, avec Philippe Contamine, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres

A propos de "La demeure médiévale", une exposition aux Archives nationales

Pour cette toute première émission du "Cercle des médiévistes", c’est l’académicien Philippe Contamine, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, que vous allez entendre. Il a choisi d’évoquer une belle exposition : « La demeure médiévale à Paris » qui se tient aux Archives nationales à Paris, en cet automne 2012. Combien d’habitants demeuraient en la capitale au XIII e et au XV e siècles et dans quels types d’habitations ? Si les plus récentes recherches affinent les réponses, bien des interrogations restent en suspens...


Bookmark and Share

"Le Cercle des médiévistes"invitera régulièrement les historiens spécialistes du Moyen Age, membres de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, à tour de rôle et en fonction des goûts de chacun, pour qu’il évoque une exposition, un livre, un colloque, bref, tout événement digne d’attention relatif au Moyen Age.

Texte de la chronique de Philippe Contamine :

Malgré quelques tentatives plus anciennes, y compris avant la Révolution, c’est essentiellement à partir du milieu du XIXe siècle que des historiens, des historiens de l’art, des archéologues, des architectes du patrimoine commencèrent à s’intéresser de près au passé médiéval du bâti parisien. On peut ici parler de l’influence, directe ou indirecte, de Victor Hugo (Notre-Dame de Paris) et d’Eugène Viollet-le-Duc. Le point d’aboutissement de cette démarche correspond à l’imposante publication de l’ouvrage en six volumes, paru entre 1879 et 1897, sous le titre Topographie historique du Vieux Paris, dont les deux principaux auteurs sont Alphonse Berty et Henri Legrand. Encore aujourd’hui le livre fait référence. Mais ni les investigations ni les interventions ne s’arrêtèrent là : il n’est que de songer au rôle, depuis plus d’un siècle, de la toujours active Commission du Vieux Paris dont les travaux commencèrent en 1897. Signalons aussi la création en 1978 par notre confrère Jean Favier, alors directeur général des Archives de France, du Centre de topographie parisienne, ou encore les initiatives du regretté André Chastel.

L’exposition présentée aux Archives nationales, dans les salles du premier étage de l’hôtel de Soubise, sous le titre « La demeure médiévale à Paris », se propose d’offrir au public le résultat le plus récent de recherches certes menées de longue date mais qui ne cessent de se poursuivre. Ces dernières années, ces derniers mois n’ont-ils pas été marqués par de véritables découvertes archéologiques, ainsi quant aux caves de l’hôtel dit de Clisson, édifié au XIVe siècle pour le connétable de France Olivier de Clisson - un hôtel dont les vestiges sont depuis le XVIIIe incorporés précisément à l’hôtel de Soubise ?
(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires