Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

"La Conversation" la toute première pièce de théâtre de Jean d’Ormesson, de l’ACADEMIE FRANCAISE

Entretien exclusif avec l’académicien auteur du dialogue imaginaire entre Bonaparte et Cambacérès

Jean d’Ormesson a imaginé un dialogue, basé sur des propos authentiques de l’Empereur, pour expliquer un fait d’histoire difficilement compréhensible : comment l’idée de devenir empereur germe-t-elle dans l’esprit de Bonaparte, général corse républicain opposé à la royauté ? Jean d’Ormesson choisit comme interlocuteur de Bonaparte, son fidèle et très attaché Cambacérès, lui aussi républicain, deuxième personnage du Consulat. Cette conversation est devenue un livre, puis une pièce de théâtre créée en 2012 au Théâtre Hébertot : "La Conversation". Ecoutez ici Jean d’Ormesson bien sûr, ainsi que le directeur de ce théâtre parisien Pierre Franck, amoureux et défenseur des grands textes, les comédiens Maxime d’Aboville (Bonaparte) et Alain Pochet (Cambacérès) et le metteur en scène : Jean-Laurent Silvi. Un reportage de Virginia Crespeau, suivi d’une interview de Jean d’Ormesson sur Cambacérès, par Anne Jouffroy.


Bookmark and Share

« Un soir de l’hiver 1803-1804, aux Tuileries. Une conversation imaginaire entre Bonaparte et son deuxième consul, Jean-Jacques
Régis de Cambacérès, celui à qui il ne cache rien et demande tout.
Au comble de la tension entre l’esprit
révolutionnaire et l’avidité de puissance, Le vainqueur d'Arcole tente de rallier son complice à ses convictions. Une seule volonté anime le héros
républicain : bâtir sa légende de son vivant. L’Empire, va-t-il
démontrer avec éloquence, c’est la république qui monte sur le trône.
Jean d’Ormesson saisit l’ambition au moment où elle se change
en histoire, le rêve sur le point de devenir réalité ».
(Texte figurant sur la quatrième de couverture du livre « La Conversation » parue aux Editions Héloïse d’Ormesson)

Jean d’Ormesson : « Oui, j’ai essayé de saisir l’instant où Bonaparte, adulé par les Français qu’il a tirés de l’abîme, décide de devenir empereur. L’Histoire offre des moments où elle semble hésiter avant de prendre son élan : Hannibal quand il décide de passer les Alpes avec ses éléphants pour frapper Rome au cœur ; César sur les bords du Rubicon ; le Général de Gaulle à l’aube du 17 juin 1940, quand il monte dans l’avion qui va l’emmener vers Londres. C’est un éclair de cet ordre que j’ai tenté de saisir dans « La Conversation».

La Conversation, ce dialogue imaginé par Jean d’Ormesson entre Bonaparte, avant qu’il ne devienne Napoléon, et son fidèle Cambacérès, paru aux Editions Héloïse d’Ormesson, est devenue une pièce de théâtre créée au Théâtre Hébertot en octobre 2012.

Pierre Franck, directeur du Théâtre Hébertot :(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires