Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Comment lutter contre le décrochage scolaire ?

La Fondation HSBC pour l’Education soutient "Le Fil Continu", un projet innovant en démonstration dans 3 collèges de La-Seine Saint-Denis (93)
La Fondation HSBC pour l’Education soutient "le Fil Continu", un programme mis en oeuvre par l’AFPAD, une association que Canal Académie a le plaisir de vous présenter. Que faire pour un élève exclu ou "décrocheur"de son établissement ? Virginia Crespeau reçoit le fondateur de l’Association AFPAD : Hibat Tabib ainsi que les responsables de trois collèges de la ville de Pierrefitte sur Seine qui ont décidé d’appliquer le programme "Le Fil Continu" aux élèves en difficultés et sanctionnés d’exclusion de leurs établissements respectifs. Découvrez ici une "pédagogie de l’espoir" tout à fait innovante.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Virginia Crespeau
Référence : pdm599
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/pdm599.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida9679-Comment-lutter-contre-le-decrochage-scolaire.html
Date de mise en ligne : 18 novembre 2012

Rappelons que la Fondation HSBC pour l’Education a pour objet de faciliter l’accès à l’éducation d’enfants en milieux défavorisés, par la culture. Convaincu de la nécessité de faciliter l’accès à l’éducation pour tous, HSBC France a créé fin 2005 la Fondation HSBC pour l’Education, sous l’égide de la Fondation de France. Sa vocation est de soutenir de 1 à 3 ans, financièrement et humainement, les initiatives d’associations ou d’institutions qui facilitent l’accès à l’éducation de jeunes en milieux défavorisés, par la culture. Fort de plus de 6 ans d’existence, HSBC est témoin du fait que l’accès à la culture dès le plus jeune âge est un formidable moyen de stimuler la créativité, l’estime de soi, l’échange. C’est dans cet état d’esprit que la Fondation HSBC pour l’Education soutient le programme "Le Fil Continu". Découvrez-le en écoutant cette émission animée par Virginia Crespeau.

Notre journaliste a accueilli ses trois invités dans le studio de Canal Académie puis s’est rendue également sur le terrain pour recueillir les explications et les témoignages des utilisateurs du Fil Continu : d’une part, les adultes habilités (médiateurs, enseignants) qui reçoivent et travaillent avec les collégiens exclus, et d’autre part, ces élèves mineurs momentanément exclus de leur collège habituel, et qui grâce au Fil Continu ont dorénavant un lieu de rencontre, de parole échangée, d’écoute, de compréhension, d’activités diverses, de remise en route, avant leur réintégration.

"L’AFPAD (Association pour la Formation, la Prévention et l’Accès au Droit) est un projet collectif, communal comportant des dimensions nationale et européenne. Fruit d’une histoire originale mais pas spontanée, l’AFPAD rassemble, pour la première fois et dans une dynamique commune, des acteurs sociaux, des habitants, des élus, des représentants d’institutions et des chercheurs universitaires.

Voici en quelques mots la charte et les objectifs généraux de cette association :

L’AFPAD a été créée :
- Pour que les habitants de Pierrefitte-Sur-Seine soient aidés et soutenus dans leurs droits
- Pour qu’ils retrouvent un "niveau" de sécurité auquel ils ont droit et un "sentiment" de sécurité auquel ils aspirent
- Pour que les parents soient écoutés, aidés et soutenus dans leur fonction et leur autorité parentales,
- Pour que les acteurs des quartiers et de la vie sociale (salariés, bénévoles) soient mieux aidés et plus efficaces dans leurs missions,
- Pour que les valeurs républicaines de droit, de solidarité et d’échange soient mieux rétablies
- Pour que la ville de Pierrefitte-sur-Seine soit reconnue par ses habitants et à l’extérieur comme une ville de droit, de solidarité et de médiation.

Dans cette dynamique et ce respect des valeurs de droit, de solidarité, d’échanges et d’accompagnements, L’AFPAD a proposé Le Fil Continu.

Ce programme en direction des "enfants décrocheurs" est un projet éducatif global et pluri-partenarial pour les collégiens exclus et/ou décrocheurs des trois collèges de la ville de Pierrefitte-sur-Seine : Gustave Courbet, Pablo Neruda et Lucie Aubrac. Le principe fondateur du projet Fil continu a été la volonté de plusieurs acteurs de cette ville, de se réunir pour lutter contre le décrochage scolaire, en apportant plus particulièrement une réponse au problème qui concernait les collégiens exclus.

Porté par la volonté politique du maire, soutenu par le Conseil général, il a réuni les trois collèges, l’association l’AFPAD, le service jeunesse de la mairie et des intervenants du Programme de réussite éducative...

L’AFPAD et le Collège Gustave Courbet ont plus particulièrement été investis dans l’organisation, le développement, le suivi et le pilotage du projet, en l’initiant et en portant la dynamique du projet.

Le Fil Continu propose une solution innovante pour que les élèves exclus momentanément de leurs collèges ne soient plus livrés à eux-mêmes et préparent leur réintégration
Le Fil Continu propose une solution innovante pour que les élèves exclus momentanément de leurs collèges ne soient plus livrés à eux-mêmes et préparent leur réintégration

Ce dispositif innovant, complémentaire aux dispositifs de droit commun engagés sur la question du décrochage scolaire, s’est donné plusieurs objectifs :
- éviter que les élèves exclus soient laissés à eux-mêmes et encore plus fragilisés dans leur parcours
- maintenir la continuité de leur travail scolaire pendant cette période
- mener un travail leur permettant d’intégrer puis de s’approprier les règles et d’adopter des normes comportementales indispensables à la vie du collège
- les aider ainsi à se construire pour pouvoir être des citoyens actifs en créant des espaces de socialisation.
- Cette démarche devait permettre aussi de conforter les familles dans leur rôle, en respectant les règles de déontologie.

Par ailleurs, les mercredis après-midi et pendant les vacances scolaires, l’AFPAD leur propose des activités créatives.

Un Espace convivial pour les élèves exclus

L’espace Fil continu : Le collège Gustave Courbet a mis à disposition du projet Fil continu un local dévolu auparavant à des ateliers technologiques, à côté d’un terrain de sport. Ce local est équipé avec des ouvrages scolaires, des fournitures, des jeux éducatifs.

Canal Académie reçoit : Hibat Tabib créateur de l'AFPAD, à l'avant-droite, entouré par les proviseurs des collèges Gustave Courbet, Pablo Neruda et Lucie Aubrac qui soutiennent Le Fil Continu
Canal Académie reçoit : Hibat Tabib créateur de l’AFPAD, à l’avant-droite, entouré par les proviseurs des collèges Gustave Courbet, Pablo Neruda et Lucie Aubrac qui soutiennent Le Fil Continu

Les repas sont pris sur place, et fournis par le restaurant scolaire du collège. L’accueil des élèves : L’espace Fil continu accueille les élèves des trois collèges soit exclus temporairement plus de deux jours, soit définitivement. L’accueil se fait pendant le temps scolaire, du lundi au vendredi. Bien que situé à l’intérieur du collège Gustave Courbet, le dispositif d’accueil des élèves exclus prévoit qu’ils ne rencontrent pas les élèves qui suivent les cours normalement.

Fil continu est donc un nouveau dispositif alternatif prévu systématiquement pour les élèves exclus au-delà de deux jours. En cas de refus des parents, ceux-ci doivent signer une décharge. Le dispositif est inscrit au règlement intérieur des établissements. Ces élèves participent à des ateliers avec le matin une partie travail scolaire et l’après-midi des ateliers sur la citoyenneté (médiation, groupe de parole, orientation professionnelle, médiathèque...).

Invitation au déjeuner une fois par semaine d’adultes, qui rencontrent au cours d’échanges informels les jeunes. Notamment des enseignants et des membres du personnel des collèges, des professionnels de différents métiers, des représentants d’institutions de la justice, police, ville, etc.

Les Principaux ou les Conseillers principaux d’éducation informent les familles et les élèves sur le dispositif Fil continu, et orientent les élèves vers l’Espace Fil continu sous condition de leur accord.

Le CPE référent du Collège Gustave Courbet, et centralisateur des informations liées au dispositif Fil continu, est en lien avec les deux CPE référents des collèges Lucie Aubrac et Pablo Neruda.

Un espace pour les parents

L’accord des parents est nécessaire pour que leur enfant soit accueilli à l’espace Fil continu. Il n’y a pas de convention à faire signer entre la famille et le collège. Mais en fonction de la réponse des parents, le courrier informant les parents de la sanction fait référence, ou non, au fait que leur enfant sera accueilli à Fil continu.

Le collège Pablo Neruda, l’AFPAD (Association pour la Formation, la Prévention et l’Accès au Droit) et l’Association des Parents d’Elèves mènent depuis cinq ans en direction des enfants des projets d’« Education à la Citoyenneté », de formation des délégués de classe et de médiation (permanence de deux médiateurs au collège le mardi après-midi) afin de les sensibiliser aux lois, aux règles et aux valeurs du vivre ensemble.

Depuis novembre 2006, un Point d’Accueil des Parents existe au collège. Il a pour objectifs :
- de parler du droit, du devoir et de l’éducation,
- de travailler ensemble sur la cohérence du discours des adultes concernant les valeurs transmises aux enfants,
- de vous permettre aux parents, de mieux connaître la vie et le fonctionnement du collège et de favoriser leur implication dans la vie de l’établissement,
- de leur permettre de développer des relations de confiance avec le personnel du collège. Il est géré conjointement par le collège, l’AFPAD et l’association des parents d’élèves. Il est un lieu d’échanges, de rencontres, de débats.

Point d’accueil des parents Tous les jeudis De 14h à 16h Salle du foyer du collège Pablo Neruda Contacts : Collège : Fatoumata FOFANA : 01 49 40 14 94 AFPAD : Vanessa COHEN : 01 49 71 56 90

L’AFPAD s’est construit à partir de l’évaluation de l’expérience et la politique sociale innovante menée pendant neuf années au quartier des Poètes1 de Pierrefitte-sur-Seine, le diagnostic de la politique de la ville de Pierrefitte-sur-Seine et le constat objectif des besoins locaux, les échanges avec des professionnels, des institutions et des chercheurs universitaires

L’AFPAD, c’est aussi un point d’accès au droit qui est un lieu

- d’’accueil gratuit et permanent qui permet d’apporter une information de proximité sur les droits et les devoirs des citoyens, accessible aux personnes fragilisées, en état de précarité et qui met, gratuitement, des professionnels à leur disposition,

- d’écoute, d’orientation et d’accompagnement des personnes démunies dans leurs démarches auprès des institutions judiciaires ou administratives ; un lieu pour aider ces personnes à connaître, à faire connaître et à retrouver leurs droits en leur apportant conseil, assistance et accompagnement,

- d’aide à la prise de conscience des personnes de la teneur de leurs difficultés et de leur capacité à gérer cette situation. Après décodage et analyse de leurs demandes et besoins, un ensemble de solutions leur sera proposé afin qu’ils choisissent, en connaissance de cause, les modalités de résolution de leurs problèmes,

-d’aide aux victimes de toutes violences (violence conjugale, ...) et d’infractions pénales qui pourront bénéficier, non seulement, d’un suivi pendant toute la procédure mais aussi d’un soutien psychologique qui leur permettra d’apaiser les souffrances dues au traumatisme ou au choc émotionnel

- de dialogue, d’échange, de concertation et de collaboration entre toutes les professions du droit et du social sur les problèmes de l’exclusion et de l’accès au droit

- de sensibilisation et d’élaboration des propositions sur les problèmes concernant l’accès au droit

- d’accueil, d’orientation et d’accompagnement et de soutien des parents à leur fonction parentale

Un accueil est assuré tous les jours en direction des familles. Cet accueil est effectué en lien avec l’ensemble des permanences de l’AFPAD et des partenaires municipaux, départementaux et associatifs.

Cet accueil a pour objectif d’apporter un soutien aux familles dans la résolution des difficultés qu’elles rencontrent avec leurs enfants. Il s’agit d’encourager les parents à être acteurs dans la vie de leurs enfants et à les conforter dans leur capacité à être parents. Le travail de mise en lien entre les professionnels des différentes permanences de l’AFPAD et les services municipaux permet une approche globale et cohérente et une réponse adaptée à chaque situation. Il s’agit d’aider les parents à développer leur capacité et leurs ressources pour répondre aux problèmes auxquels ils sont confrontés. C’est un travail sur la responsabilisation et l’autonomie des personnes.

Cette démarche peut s’effectuer de manière individuelle ou collective.

Un accueil individuel

Il s’effectue avec ou sans rendez-vous sous forme d’entretiens. Les personnes prennent le temps d’exprimer leurs difficultés et leurs inquiétudes. Ces entretiens permettent de faire le point sur l’accompagnement et le suivi déjà effectués par d’autres professionnels afin de reprendre contact avec eux et de garantir la cohérence des réponses apportées. Ainsi, un important travail de collaboration se développe avec différents services tels que le service social départemental, les services de protection maternel et infantile, les crèches, les services administratifs de la mairie, le service logement, le commissariat, les centres sociaux, la maison de l’emploi et de l’économie... Les professionnels qui tiennent des permanences à l’AFPAD peuvent être sollicités selon leurs compétences et apporter des réponses en matière de droit. Un maillage s’établit dans l’accompagnement de ces familles qui bénéficient ainsi d’une meilleure articulation des réponses de chaque professionnel. Ces parents dépassés par les problèmes de leur enfant ne savent pas toujours que la violence est le signe d’un échec du dialogue et de la communication, que l’être violent est un « handicapé » du langage qui n’arrive pas à s’exprimer, que c’est un être en souffrance et à l’identité blessée. Cette approche est en parfaite cohérence avec le travail de médiation développé par l’AFPAD.

Une démarche collective

Il s’agit de permettre aux parents d’échanger avec d’autres parents confrontés à la même problématique et aux mêmes interrogations qu’eux. Des moments d’échanges et de rencontres sont organisés avec des partenaires tels que l’association des parents d’élèves, la maison des parents... afin de débattre de thèmes tels que les discriminations, les droits et les devoirs des parents mais aussi des enfants, la citoyenneté..." L’AFPAD

A lire pour aller plus loin...

Le 10 novembre 2010 est paru le livre d’HIBAT TABIB ET NATHALIE DOLLE "Fil continu, une pédagogie de l’espoir pour les collégiens décrocheurs". Il est disponible à l’AFPAD au prix de 16€ AFPAD 7, place de la Libération 93380 PIERREFITTE-SUR-SEINE Tél. : 01 49 71 56 90 Fax : 01 49 71 56 99 Courriel : secretariat@afpad.pierrefitte93.fr Accueil du public du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

Deux permanences mensuelles (le 2ème et le 4ème mercredi de chaque mois) avec des médiateurs de l’AFPAD ont lieu au siège de l’Agence Nord de Plaine Commune Habitat à Pierrefitte (1, allée Jean Renoir).






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires