Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Que faudrait-il pour que la flamme européenne renaisse ?

Henri Malosse, du Comité Économique et Social Européen, est l’invité de Jean-Louis Chambon

Redonner sa place à la société civile pour relancer le projet politique de l’Union européenne, tel est le projet que compte mener à bien Henri Malosse, président du Club des employeurs du Comité économique et social européen (CESE), co-auteur avec Laure Limousin du livre La construction européenne. Histoire et avenir d’une Europe des peuples récemment paru chez L’Harmattan. Notre chroniqueur Jean-Louis Chambon l’a invité à s’exprimer sur Canal Académie.


Bookmark and Share

L’avenir de l’Europe s’inscrit déjà dans son Histoire. Une histoire courte certes, mais ce qui a été accompli en un peu plus de 50 ans reste aussi impressionnant qu’incompris : la protection du consommateur, les droits de l’homme, l’environnement, le droit des femmes etc.

Hélas, l’Union Européenne apparaît encore aujourd’hui comme un vaste «projet inachevé». Toutes les belles stratégies se heurtent au mur de la réalité : l’Union n’est pas vraiment un marché unique, la liberté de circuler est morcelée et le potentiel humain, social et économique de l’Europe n’est toujours pas au service d’une ambition commune.

C’est avec le double regard d’historien et de praticien qu’Henri Malosse, président du Groupe des employeurs du Comité Économique et Social Européen (3e institution européenne) propose avec Laure Limousin d’ouvrir des pistes pour que «la braise encore chaude de la flamme européenne renaisse…».


Pour les auteurs, l’avenir de l’Union semble se jouer entre deux visions inconciliables, entre lesquelles les membres n’ont pas osé trancher officiellement :
- première option : une zone de libre échange sans limite géographique intégrée dans l’OTAN qui a la faveur du Royaume Uni.
- l’autre ambition pour l’Europe, celle d’une idée d’une union fédérale d’États-Nations ; une Union Européenne dotée des pouvoirs ouvrant une politique stratégique autonome et partenaire à part entière des États-Unis, de la Chine et des pays émergents.

Choisir c’est aussi renoncer… C’est une douleur que les dirigeants européens n’ont pas encore osé supporter. Mais c’est aussi le défi des hommes d’État qui, devant l’histoire, permettrait à l’Europe de sortir «de cette masse d’incertitudes» et «de cette Europe magma», démunie de véritables politiques de structuration et d’accélération de son développement.
Henri Malosse est convaincu que «l’Europe du XXIe siècle sera l’Europe des peuples ou ne sera pas».
Un espoir que les auteurs partagent avec nombre de nos voisins, dissidents du Belarus, peuples des pays arabes qui regardent l’Europe comme un modèle.

Cet ouvrage propose une réflexion approfondie sur une problématique aux multiples facettes d’actualité en ajoutant le «regard(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires