Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Lu pour vous… à la Documentation française : " Fondation de villes ", Rome, Jérusalem... mythes fondateurs de cités antiques

La chronique de Myriam Lemaire, et le point de vue de Dominique BRIQUEL, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
Retour aux origines, avec des récits qui datent de la genèse du monde. La collection Récits primordiaux propose de les (re)découvrir et de les transmettre. Le recueil Fondation de villes raconte la naissance de cinq cités emblématiques du pourtour méditerranéen. Myriam Lemaire l’a lu pour vous et a recueilli le point de vue de Dominique Briquel, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres.


Télécharger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Myriam Lemaire
Référence : VUE530
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/vue530.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida9456-Lu-pour-vous-a-la-Documentation-francaise-Fondation-de-villes.html
Date de mise en ligne : 26 août 2012

« Dans le monde méditerranéen, la période antique s’avère fertile en création de villes mémorables », souligne Christophe Badel, professeur d’histoire romaine à l’Université de Haute-Bretagne-Rennes II, auteur de cet ouvrage.

Certaines villes occupent une place éminente dans l’histoire, à la fois parce que leur fondation représente un moment de la culture méditerranéenne et parce qu’elles sont devenues des modèles et des références.




Cinq villes fondatrices

Jérusalem, Rome, Marseille, Alexandrie, Constantinople sont parmi les plus emblématiques dans le monde méditerranéen. Leur histoire appartient à notre patrimoine. Telles sont les raisons du choix de l’auteur qui propose six récits de la fondation ou de la refondation de ces cités.

Jerusalem
Jerusalem

Fondée vers 1000 avant J-C, Jérusalem est la référence suprême pour les juifs. Mais elle est aussi fondatrice pour les chrétiens et les musulmans.

Rome, qui aurait été fondée par Romulus en 753 avant J-C, tient une place essentielle dans l’imaginaire occidental et au-delà. Elle est « l’Urbs », la « Ville éternelle » et aussi la capitale du catholicisme. Modèle urbanistique et culturel, elle a inspiré de nombreux artistes. Deux récits lui sont consacrés.

Alexandrie, fondée par Alexandre-le-Grand en 332 avant J-C, a laissé le souvenir d’une grande capitale, symbolisée par son phare, l’une des sept Merveilles du monde, par son Musée et sa Bibliothèque.

Le Colisée de Rome
Le Colisée de Rome

Fondée par l’Empereur Constantin entre 324 et 331 après J-C, sur le site de Byzance à laquelle elle succède, Constantinople, la « nouvelle Rome », a joué un rôle de pont entre l’Orient et l’Occident, que continue à tenir Istanbul.

Enfin, Marseille, fondée vers 600 avant J-C, qui fut la première ville de France, continue à être une porte ouverte sur l’Orient et la Méditerranée.

Entre mythe et histoire

Les récits de fondations urbaines présentées dans ce recueil sont « des mythes tels que l’Antiquité les concevaient, c’est-à-dire des histoires dévoilant la nature ou le sens d’une institution ou d’une pratique ».

l'antique Phare d'Alexandrie
l’antique Phare d’Alexandrie

Ces récits se sont transmis à la fois par la tradition orale et par des écrits, ouvrages historiques ou littéraires. Mais ces sources sont généralement éloignées, parfois de plusieurs siècles, de l’époque de la fondation et proposent souvent des versions contradictoires.

Doit-on pour autant remettre en question la véracité de ces récits légendaires ? Certaines découvertes archéologiques viennent parfois conforter les sources historiques au lieu de les contredire. C’est par exemple le cas pour Rome et Marseille.

Des hommes et des dieux

L’auteur explique que tous ces récits présentent de prime abord une vision unitaire de la fondation de la ville. Celle-ci est caractérisée « par quatre données fondamentales : une date, un fondateur, le choix d’un site et un ensemble de rites ».

Constantinople
Constantinople

Cet événement se situe à une date précise, ce qui permet de fêter l’anniversaire de la ville car, pour les Anciens, les villes sont analogues à des personnes.

« Pourtant le récit lui-même montre que le jour de la fondation n’est qu’un moment dans un processus beaucoup plus long ».

Le rôle du fondateur est bien sûr essentiel. Sa personnalité marque profondément l’identité de la cité qui porte souvent son nom.

Ces récits montrent que, sous différentes formes, les dieux interviennent toujours dans le choix du site d’une nouvelle ville, en guidant le fondateur ou en approuvant sa décision. Ils apportent leur protection à la ville et lui assurent une destinée glorieuse.

Un outil pédagogique

Marseille, cité phocéenne
Marseille, cité phocéenne

Ces récits premiers et fondateurs se sont transmis de génération en génération. Poursuivre cette transmission est l’objectif de la collection « Récits primordiaux ».

Chaque ouvrage propose autour d’un thème ou d’un personnage, six récits réécrits et adaptés par des universitaires pour être racontés aux enfants.

Autour de chacun de ces récits, un préambule et des clés de lecture. En fin d’ouvrage, des pistes pédagogiques sont proposées aux enseignants.

Chaque recueil est richement illustré par des œuvres d’art de toutes les époques, accompagnées de commentaires qui permettent une première initiation à l’histoire des arts.

Fondation de villes
de Christophe Badel
Dans la collection « Récits primordiaux », dirigée par Dominique Borne, _ Président du Conseil de Direction de l’Institut européen en sciences des religions.
102 p. 9,50 €.

Déjà parus :

- Récits de créations
- Ulysse
- Déesses de l’Olympe
- Abraham
- Jésus
- Récits de la mort et de l’au-delà
- Muhammad
- Héraclès

A paraître :
- Orphée

Le point de vue de Dominique Briquel, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres

Dominique Briquel, professeur à l’UFR de latin de l’Université Paris-Sorbonne, directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études est spécialiste du monde étrusque et des débuts de l’histoire de Rome. Dans un entretien avec Myriam Lemaire, il donne son point de vue sur la fondation de Rome.

A propos de la légende de Romulus et Remus, deux jumeaux allaités par une louve, Dominique Briquel rappelle que ce récit « taraude les esprits depuis longtemps ». Déjà, dans l’Antiquité, certains auteurs expliquaient que le mot louve en latin désignait à la fois la femelle du loup et une prostituée et que cette louve serait une femme qui exerçait ce métier.
L’on retrouve dans ce récit des thèmes légendaires classiques. L’histoire des jumeaux se rencontre dans les récits grecs, dans la Bible et en Inde. L’allaitement par un animal signifie que les dieux viennent secourir le héros abandonné. Il est courant et symbolique.
Qu’a-t-il pu se passer ? Quelle est la part de réalité ? Dominique Briquel rappelle que les découvertes archéologiques récentes d’une muraille du VIIIe siècle avant J-C sur la colline du Palatin ont conforté les récits de Tite-Live. Cette légende peut avoir une réalité historique.
Autres mythes évoqués par l’historien, la légende troyenne de Rome, l’épisode de l’enlèvement des Sabines et le mythe effrayant du meurtre de Remus par son frère. Il signifie « le passage entre un monde ancien et un monde nouveau qui se produit inévitablement avec de la violence ».

Dominique Briquel, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
Dominique Briquel, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres

Retrouvez Dominique Briquel sur Canal Académie dans les émissions :

- Les Étrusques (1/2) : Le fameux mystère d’une civilisation restée proche de nous
- Que devons-nous à l’écriture et à la religion des Etrusques ? (2/2)
- Malheur aux vaincus ! La prise de Rome par les Gaulois

Consultez la fiche de Dominique Briquel sur le site de l’Académie des inscriptions et belles-lettres

En savoir plus :


La Direction de l’Information Légale et Administrative (DILA) est une direction d’administration centrale des services du Premier Ministre. Issue de la fusion de la direction de La Documentation française et de la direction des Journaux Officiels, elle est placée sous l’autorité du Secrétariat Général du Gouvernement. Sous la marque « La Documentation française », la DILA est aujourd’hui l’un des grands éditeurs publics français.

Canal Académie est en partenariat avec La Documentation française.




Consultez les autres chroniques de Myriam Lemaire et les émissions de Canal Académie, en partenariat avec la Documentation française :

- Lu pour vous... à La Documentation française : le dossier "Histoires de France" avec les points de vue de Pierre Nora, de l’Académie française, et d’Emmanuel Le Roy Ladurie, de l’Académie des sciences morales et politiques

- Lu pour vous... à la Documentation française : Service public, services publics de Pierre Bauby avec le point de vue de Marcel Boiteux, de l’Académie des sciences morales et politiques

- Lu pour vous ... à la Documentation française : " la justice en réforme : où en sommes-nous ?" avec le point de vue de François Terré, de l’Académie des sciences morales et politiques

- Lu pour vous… à la Documentation française : « Le Président de la République au centre du pouvoir » avec le point de vue de Pierre Mazeaud, de l’Académie des Sciences Morales et Politiques

- Lu pour vous… à La Documentation française : « Allemagne. Les défis de la puissance » avec le point de vue de Georges- Henri Soutou, de l’Académie des sciences morales et politiques

- Lu pour vous... à la Documentation française : trois ouvrages sur la mondialisation avec le point de vue de Michel Pébereau, de l’Académie des sciences morales et politiques

- Lu pour vous… à La Documentation française : L’Euro est-il un échec ? de Michel Dévoluy avec le point de vue de Jacques de Larosière de l’Académie des sciences morales et politiques






© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Commentaires