Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le Festival Karama, le 1er au Moyen Orient sur les Droits de l’Homme

avec Shiam et Ali, deux étudiants jordaniens en stage au Cavilam pour Culture Lab !
Il existe en Jordanie un festival cinématographique consacré aux Droits de l’Homme, intitulé "Karama", mot qui signifie "dignité" en arabe. Deux étudiants jordaniens nous le présentent dans cette courte interview. Avec une vingtaine d’autres de tous pays, ces deux jeunes étudiants ont passé, en juillet 2012, une semaine au Cavilam de Vichy dans le cadre de "CultureLab", programme initié par l’Institut français. Ils ont travaillé le thème des Droits de l’Homme, produit un livre numérique, trois émissions pour Canal Académie et... perfectionné ainsi leur français en nous offrant leur regard particulier sur ce thème !


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Hélène Renard
Référence : FOC715
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/foc715.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 3 août 2012

Découvrez un festival qui se déroule en Jordanie, le Festival Karama des Droits de l’Homme, tout à fait original et qui en est à sa troisième édition en cette année 2012. Pour vous le présenter, Canal Académie a reçu en son studio deux étudiants jordaniens, une jeune fille qui se prénomme Shiam et un jeune homme, Ali. Nos deux jeunes invités sont des stagiaires du Festival Karama qui apportent leur aide à l’organisation générale.

Shiam précise d’emblée que le mot "Karama" signifie "la dignité" en arabe. Si plusieurs pays ou continents ont déjà lancé un festival de films consacrés aux Droits de l’Homme, celui-ci est le 1er qui existe au Moyen Orient. Le directeur en est Madame Sawsan Darwaza et le directeur artistique Ehab Al-Khatib.

Shiam et Hélène Renard
Shiam et Hélène Renard
© Canal Académie

Quels films sont projetés dans ce festival ? De tous genres, des films courts, des documentaires, des reportages, des fictions, et même quelques dessins animés. Ces oeuvres sont produites dans le monde entier, mais, comme le précise Ali, il est évident que les critères du choix sont clairs : chaque film doit défendre une cause pour les Droits de l’homme. Sans limitation de pays. Chaque festival a, jusqu’à présenté, permis d’inscrire au programme une vingtaine de films. Et même un peu plus, si l’on y ajoute des films déjà projetés lors d’autres festivals comme celui de Barcelone par exemple. Ajoutons à cela que le festival propose aussi un concert et une exposition artistique.

Par rapport à d’autres festivals cinématographiques, celui-ci offre une originalité : il ne décerne pas de prix. L’important est que ces films défendant des causes relatives aux Droits de l’Homme soient diffusés, vus à la fois par des professionnels, des journalistes mais surtout par le grand public. Après la Jordanie, espérons qu’ils seront également diffusés dans le reste du Moyen Orient...

- Ecoutez aussi deux autres émissions réalisées avec les étudiants de ce programme international :
- Droits de l’Homme et Démocratie : autour d’un texte de Mireille Delmas-Marty
- 20 étudiants, 10 pays : regards sur les Droits de l’Homme

- D’autres émissions sur le même thème :
- Les droits de l’homme en ce début du XXIe siècle
- La Déclaration universelle des droits de l’homme, 1948-2008
- Le Dictionnaire des droits de l’homme, une affaire moderne !
- Médecins emprisonnés en Arabie Saoudite : les droits de l’homme bafoués
- Dessine-moi les droits de l’enfant ! Une exposition sous le parrainage de Jean Nouvel et Claude Parent












© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires