Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Trois urgences pour le Mali

avec Jean Cluzel, de l’Académie des sciences morales et politiques

S’il est un académicien qui se montre particulièrement sensible aux souffrances du Mali, c’est bien Jean Cluzel, de l’Académie des sciences morales et politiques, qui fut sénateur de l’Allier, un département où de nombreuses communes françaises sont jumelées avec des villages maliens. Nous l’avons joint par téléphone pour qu’il nous donne son point de vue personnel sur la situation.


Bookmark and Share

Cette émission a été enregistrée le 24 juillet 2012.

Au Mali, on le sait, la situation est plus qu’alarmante, dans le Nord, à Tombouctou faisant partie de la région de Niafunké. Non seulement les rebelles islamistes ont entrepris une éradication des symboles historiques d’un islam africain tolérant, -détruisant des mausolées, des tombeaux sacrés, considérés comme des trésors de la culture malienne- mais les populations terrorisées, manquent de tout, la crise alimentaire s’aggrave, le pillage s’intensifie et la démocratie, bafouée, risque de basculer.

Jean Cluzel rappelle tout d’abord que les liens de l’Allier et du Mali remontent à 1988 : Alors qu’à Vichy, la célèbre ville thermale de l’Allier, venaient en cure de nombreux fonctionnaires travaillant outre-mer, le conseiller d’ambassade à Bamako, M. BRISEUL, voulut faire connaître le Mali et s’adressa au Conseil général. Un partenariat s’établit alors entre ce Conseil général et la région de Niafunké. C’est ainsi que se nouèrent des liens solides, toujours actuels, entre des écoles, des entreprises, des communes, de part et d’autre.

L’ancien sénateur de l’Allier est resté en relations avec des personnalités maliennes, dont il taira les noms ici pour des raisons de sécurité. De même que Jean-Jacques Rozier, qui préside l’association Allier-Niafunké, ils reçoivent tous deux des informations terribles sur l’état de la population. Jean-Jacques Rozier a d’ailleurs fait paraître dans le journal "La Montagne" un appel d’urgence pour aider la population à survivre.

Le 22 mars 2012, il y eut un coup d’Etat. Depuis, le gouvernement de transition n’arrive pas à s’imposer. La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) exige un nouveau premier ministre et un gouvernement d’union nationale au plus tard pour le 31 juillet. Mais comme le rappelle Jean Cluzel, pour qu’une démocratie fonctionne, il faut qu’existent des démocrates. Il raconte une anecdote, un dialogue entendu entre l’académicien Jean-Robert Pitte, qui s’était rendu en Allier en 2011 pour une conférence, et un jeune Malien présent dans la salle qui l’apostropha ainsi : "Vous auriez dû nous apprendre la démocratie, ses règles, et comment on devient démocrate"... Il rappelle également les conditions(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires