Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Profession : grimpeur naturaliste, "il faut aimer le sport nature"

Rencontre avec Eric Guilbert, grimpeur naturaliste au Muséum national d’Histoire naturelle

Si « la nature aime se cacher » comme aimait à le rappeler Salvatore Dali, il n’y a rien d’étonnant alors à voir un naturaliste du Muséum national d’histoire naturelle se transformer en escaladeur pour l’étudier. Ainsi, dans cette émission, Canal Académie vous propose de découvrir le métier de grimpeur naturaliste, avec Éric Guilbert, maître de conférences du Muséum national d’histoire naturelle. Son quotidien : tutoyer la cime des arbres à la recherche d’hétéroptères.


Bookmark and Share

Les hétéroptères désignent un ordre d’insectes équipés d’un rostre, c’est-à-dire d’un appareil buccal piqueur-suceur qui leur sert par exemple à sucer la sève des plantes. Ces hétéroptères, désignés encore sous l’appellation de "punaises vraies" et qui comptent environ 35 000 espèces sur terre, évoluent aussi bien en sous-bois qu’en canopée. Avant de s’intéresser à ces espèces, Éric Guilbert a entamé un cursus d’océanographie biologique, mais finalement, plus que l’étude des poissons, c’est celle des insectes qui l’a attiré. « Les insectes sont un modèle intéressant, leur étude sert à répondre à des questions sur l’évolution. » Éric Guilbert réalise alors une thèse sur les arthropodes terrestres de Nouvelle-Calédonie avant d’obtenir un poste au Muséum national d’histoire naturelle où sa mission s’articule autour de la recherche, de la diffusion, l’enseignement et la gestion de la collection du Muséum. «Je suis entomologiste, mon travail consiste à identifier, décrire et étudier les espèces, leurs comportements, leurs habitudes, leurs environnements etc., pour arriver à une synthèse sur leur évolution» précise-t-il.



« le chercheur dans sa tour d’ivoire, c’est fini ! »

Comment lui est venue cette idée de se mettre à grimper dans les arbres ? « Au moment où j’ai fait ma thèse, il y avait une espèce d’euphorie sur une technique qui s’appelait le « fogging » (fumigation) qui consiste à lancer de l’insecticide à la cime des arbres. A force de collecter de nombreuses bêtes, je me suis rendu compte que je ne savais pas d’où elles venaient si ce n’est qu’elles tombaient du ciel. Pour savoir d’où elles venaient exactement, il fallait monter. » C’est alors qu’Éric Guilbert décide de se rapprocher des moniteurs d'accrobranches, une activité qui commence à émerger. Sa rencontre avec Lionel Picart, moniteur de « Tree Climbing », une technique de grimpe qui permet de monter aux arbres dans un respect total de la nature. Éric Guilbert a alors suivi une formation(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires