Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Joséphine Baker, Raymond Poincaré, la comtesse Greffhule ...

les rencontres d’Edouard Bonnefous
Edouard Bonnefous, chancelier honoraire de l’Institut, a croisé, au cours de sa carrière, des personnes dont les noms sont inscrits sur le grand rouleau de l’histoire de France.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher


Edouard Bonnefous, chancelier honoraire de l’Institut, fut élu membre de l’Académie des sciences morales et politiques en 1958.
Edouard Bonnefous, chancelier honoraire de l’Institut, fut élu membre de l’Académie des sciences morales et politiques en 1958.

Édouard Bonnefous fut très lié avec celle qui inspira Marcel proust pour le personnage de Mme de Guermantes : la comtesse Greffuhle qui tenait un salon à Paris durant les Années folles. Femme charismatique, tant par sa beauté que par son caractère, elle suscitait l’admiration et imposait le respect dans son hôtel particulier de la rue d’Astorgues.

Édouard Bonnefous a rencontré un autre grand aristocrate, le comte Étienne de Beaumont. Connu pour son exhubérance et son originalité, celui-ci organisait des bals masqués fréquentés par le Tout-Paris.

Quand Édouard Bonnefous, avant de se lancer dans la politique, exerça le métier de critique de théâtre, il eut l’occasion de rencontrer, à l’époque des folles nuits parisiennes, Mistinguett, Joséphine Baker ou encore Maurice Chevalier. Mais en travaillant dans le cabinet de son père, Georges Bonnefous, il se lia à Raymond Poincaré et à Aristide Briand, personnages sans doute plus austères mais non moins passionnants.Puis sous le gouvenement Edgar Faure, Edouard Bonnefous devint ministre.

Une vie pleine de rebondissements, couronnée par une nomination au poste de chancelier de l’Institut de France, racontée par son protagoniste même, Édouard Bonnefous.

En savoir plus sur :

. vous voulez écouter notre émission sur le prix Bonnefous ? Cliquez !

. É. Bonnefous, Avant l’oubli, t.I, t.II, t.III, éd. Nathan, 1987.

. Edouard Bonnefous






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires