Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Marc Fumaroli : Les métaphores ? de minuscules chefs d’oeuvre de la langue française !

L’écrivain, de l’Académie française, présente son Livre des métaphores

Écoutez ici Marc Fumaroli, de l’Académie française et de l’Académie des inscriptions et belles lettres, au sujet de son ouvrage intitulé Le Livre des métaphores, Essai sur la mémoire de la langue française. Qu’est-ce qu’une métaphore ? Quelle gymnastique d’esprit résume-t-elle au sens propre et au sens figuré ? Qu’est-ce qu’elle n’est pas ? Faut-il réhabiliter les métaphores ? L’académicien plaide pour que ces "trouvailles poétiques" ne s’effacent jamais de notre mémoire !


Bookmark and Share

Marc Fumaroli précise : Le lexique auquel j'ai donné pour sous-titre « Essai sur la mémoire de la langue française » recense les expressions et locutions imagées dont fourmille encore aujourd'hui l'usage oral et écrit de la langue française. Chaque jour, de nouvelles abstractions, l' « écoconformité », la « traçabilité » -et j'en passe -grossissent notre vocabulaire tandis que s'en évaporent les choses sensibles et leurs images, effacées de notre mémoire avec leurs couleurs, leurs émotions, leurs odeurs, leurs saveurs. Il est temps de les rappeler à nous car les choses s'envolent mais les mots demeurent. Mais c'est aussi par pur plaisir que j'ai collationné ces trouvailles poétiques, les pourvoyant chacune, en amateur et non en docte philologue ou linguiste, d'un bref commentaire. J'en cite beaucoup et je me suis rendu compte qu'il y en avait encore beaucoup plus que je ne l'imaginais. J'en ai certainement oublié et je fais appel à tous mes lecteurs pour réparer ces oublis.


L'art de toucher juste, l'art suprême

La métaphore est une figure de l'ornement telle que la définit la rhétorique classique. C'est un mécanisme capital du langage [as seulement du langage français.
Il permet de passer d'un sens propre, circonscrit, concret, premier, primitif même, à un sens second beaucoup plus vaste, plus large, qui oublie, ou qui feint d'oublier, de quelle base il est parti. On passe donc du sens propre au sens figuré.

C'est une des grandes possibilités de la langue qui permet de se promener dans le temps, de se déplacer dans l'espace, de passer du réel à l'imaginaire, du concret à l'abstrait, du particulier au général. Du point de vue de la rhétorique, de la structure du langage, la métaphore est un des instruments de travail les plus importants, les plus centraux.

Toutes ces expressions partent d'un objet, d'une réalité simple, quotidienne, et peuvent orner un discours et lui donner une saveur. Une métaphore, c'est une image jolie, ravissante, parfois un peu surréaliste :
« Les bras m'en tombent », « prendre son courage à deux mains », « mettre sur pied un projet », « faire buisson creux », « avoir vent de quelque chose ».


Ni langage populaire ni argot ni comparaison

Ne pas assigner les images métaphoriques à un(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires