Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Comment les neurosciences voient-elles certains états modifiés de conscience (2/2)

Le regard du neuroscientifique Pierre Buser, de l’Académie des sciences, lors du colloque Les états modifiés de conscience (2/2)

Pierre Buser, neurobiologiste, membre de l’Académie des sciences, nous présente au cours de sa communication l’étude d’états de conscience qu’il est convenu d’appeler « modifiés ». Un certain nombre de faits attestés (états de sommeil, de rêve ou certains états comateux, etc.) suggèrent l’existence d’une modification de la conscience pour lesquels l’approche scientifique ne peut fournir pour l’heure que des éclairages partiels... Canal Académie retransmet ici la deuxième partie du colloque consacré aux états modifiés de conscience qui déroulait en mars 2012 à l’Institut de France.


Bookmark and Share

Comment les neurosciences voient-elles certains états modifiés de conscience ?

Dans sa communication donnée en mars 2012 à l'Institut de France, au cours du colloque Les états modifiés de conscience, Pierre Buser, de l'Académie des sciences, s’intéresse à la conscience au sens psychologique du terme (pas au sens moral). Il insiste sur la différence entre conscience et vigilance.

« Aborder les états modifiés de la “conscience” pose d’emblée le problème de définir cette dernière. Pour beaucoup d’entre nous, le danger de confusion existe dans la mesure où, dans notre langue tout au moins, le terme désigne d’une part le mental que nous vivons en permanence pendant notre état éveillé, et d’autre part une instance qui contient et nous dicte notre conduite morale et sociale. Cette confusion possible en français est parfaitement évitable en allemand comme en anglais. Il est entendu que dans ce qui suit il ne sera strictement question que de notre conscience psychologique.
Cet exposé n’a pas pour objet de se poser et de discuter les problèmes, au demeurant fondamentaux et complexes, de la nature de la conscience mentale. Nous n’avons en vue que d’examiner très superficiellement et à titre d’exemples, certaines altérations psychiques et/ou comportementales habituellement considérées comme liées on peut le penser, au fonctionnement de la conscience.
Cela dit, et pour faciliter notre futur voyage à travers la conscience “altérée”, voici d’abord un schéma “éclaté” qui se propose de situer les diverses fonctions ou instances mentales autour de la conscience. Ce schéma n’a, précisons ce point, aucune valeur explicative fondamentale ni aucune prétention anatomique ; il est pragmatiquement construit pour les besoins de l’exposé. »




Lire la suite en téléchargeant le document :






François Gros, secrétaire perpétuel honoraire de l'Académie des sciences a conclu ce colloque :

« Expliquer comment fonctionne notre propre cerveau ne pourra jamais s’expliquer totalement nous disait dans une tout autre mesure Jacques Monod.
Il(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires