Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le Collège des Bernardins à Paris : Renaissance d’un haut lieu de la spiritualité et de la culture

La chronique "Sites et Monuments" de Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts

En juin 2010, récompensant une restauration exemplaire débutée en 2004, le Collège des Bernardins, situé dans le 5e arrondissement de Paris, a reçu le Prix du Patrimoine culturel de l’Union Européenne. Une consécration pour ce chef-d’œuvre de l’architecture médiévale, un des joyaux du patrimoine historique de la Ville de Paris. Robert Werner, correspondant de l’Institut de France, après avoir effectué un bref survol de quelques-uns des plus beaux vestiges du Moyen Age parisien, nous conte l’histoire de ce monument datant du XIIIe siècle, à l’existence tourmentée, haut lieu de spiritualité devenue tour à tour prison, entrepôt et caserne de pompiers, et qui retrouve aujourd’hui son éclat d’antan.


Bookmark and Share

Paris, où affluent chaque année des millions de touristes avides de beauté et d'histoire, conserve relativement peu de vestiges médiévaux.
Les urbanisations successives, la Révolution, le vandalisme en sont les causes principales. Il y a naturellement la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, construite entre 1163 et 1260 sous l'évêque Maurice de Sully, où, avec l'art gothique, les réalisations parisiennes deviennent exemplaires de l'art français ; l'église Saint-Pierre-de-Montmartre aussi, fondée en 1134. Au Haut-Moyen Âge, la tour Clovis aujourd'hui intégrée au lycée Henri IV et l'église Saint-Julien-le-Pauvre même antérieure à l'an 1000, certes très transformée et aujourd'hui dédiée au culte melkite des Grecs catholiques.


Remontons encore un peu le temps à l'époque où Childebert 1er, roi franc du territoire contenant Paris, fils de Clovis et de Clotilde et qui règne dès la mort de son père en 511, veut une abbaye grandiose pour sa ville : elle s'appellera Saint-Germain-des-Prés. Celle-ci sera de nombreuses fois restaurée mais y subsistent, en plus du chœur de l'église et au fond, des vestiges de l'époque romane que les visiteurs connaissent insuffisamment. Quant à la Conciergerie, dans l'Ile de la Cité, le palais des premiers rois Capétiens avec la Sainte-Chapelle voulue par saint Louis, elle possède encore des parties datant du XIVe siècle.

Allais-je oublier la Tour Jean sans Peur dans le quartier des Arts-et-Métiers et la fin du gothique signalé par les églises Saint-Germain-l'Auxerrois, Saint-Gervais, Saint-Séverin, Saint-Etienne du Mont, et, enfin, l'hôtel des abbés de Cluny : ce bref survol est probablement incomplet...


Quand on se promène dans Paris, et qu'on a le temps de se perdre dans l'histoire de la ville, de regarder comme il convient, on ne peut qu'être frappé par l'harmonie des bâtiments, par ses monuments, comme autant de souvenirs vivaces du temps passé. Ainsi, nous voici arrivés devant le couvent des Bernardins, initié à l'époque du règne de saint Louis.

Situé au 18, rue de Poissy, une petite rue qui donne dans le faubourg Saint-Germain en direction de l'Institut du monde arabe, l'ancien collège des Bernardins a pendant longtemps été un haut lieu de l'enseignement(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires