Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Nicolas Bouzou et Christian Saint-Etienne : Le modèle français peut-il inspirer l’Europe ?

Le rendez-vous économique de Jean-Louis Chambon

En cette période d’élection présidentielle, notre chroniqueur Jean-Louis Chambon reçoit Nicolas Bouzou et Christian Saint-Etienne, économistes du Cercle Turgot, pour un examen détaillé d’un modèle économique français à la dérive, thème bien souvent oublié dans le discours des candidats. L’occasion de revenir sur les caractéristiques d’une récession annoncée et sur sa propagation probable à l’ensemble des pays européens. Avec aussi quelques bonnes nouvelles...


Bookmark and Share

Question paradoxale ?
En effet, tandis que la presse internationale (dont The Economist), exprime un sentiment largement répandu dans les milieux économiques et financiers étrangers, d’une France « en déni et frivole » dans une campagne qui ne serait pas à la hauteur des enjeux, deux indicateurs viennent s’inscrire à contre courant :
- Un assainissement des comptes publics, plus rapide que prévu : sans doute trop lent en réalité, mais néanmoins ce redressement permet de réduire de 10 milliards d’euros le déficit anticipé et de le ramener de 5,7 à 5,2 du PIB.
- Une progression en 2011 de l’activité de 1,7 points et du pouvoir d’achat (mesuré par l’INSEE) par unité de consommation de 0,4% en 2011 et de 0,10 en 2010.
Ce qui au total permet au revenu net Français, en dépit d’un ressenti très négatif de l’opinion, de progresser de 3 points en cinq ans contre 2 en Allemagne et un recul de 1,5 en Espagne et de 3,5 en Italie, sur la même période.



Ainsi entre rigueur et relance, et malgré un faible consensus, la France paraît avoir évité le piège de la récession :
- Est-ce durable ?
Cette «performance » ne tient-elle pas trop du crédit et de la dette comme peuvent en témoigner les points noirs des «grands oubliés de la campagne» :
- La dette publique, qui enfle encore à près de 86% du PIB soit 7 ans de recettes fiscales.
- Les dépenses publiques hypertrophiées à près de 56% du PIB bien qu’en légère régression (56,6 en 2010).
- Notre compétitivité avec un déclin de 10 ans de notre industrie et des pertes de marchés considérables.
Cette amélioration faciale permet-elle de conclure que le modèle français s’adapte au mieux par comparaison aux autres modèles européens à cette situation de crise qui perdure ?
Que faut-il retenir de ces différents points dans les scenarii à court et moyen terme de la France ?

Des éléments de réponse apportés par les deux économistes experts du Cercle Turgot qui par ailleurs, mettent en perspective un risque de contagion sur les tensions nouvelles des marchés, des dettes souveraines qui frappent l’Italie, l’Espagne et le Portugal et qui pourraient se focaliser à l’issue de la période électorale sur le pays.(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires