Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Habiter de Michel Serres : de l’apparition du coquillage à l’ère de l’anthropocène

Rencontre avec l’académicien qui signe un ouvrage photographico-philosophique

Habiter : occuper un lieu, un territoire, le faire sien en le marquant, en le polluant, le partager en cohabitant, s’étendre et voir les villes grignoter peu à peu la campagne... Habiter. Tel est le thème du livre de Michel Serres publié aux éditions du Pommier, illustré par de nombreuses photos, aussi variées que la notion même d’habitat. Rencontre avec l’auteur de l’Académie française.


Bookmark and Share

L’histoire de cette aventure sur l’habitat a débuté par un constat de la part de Michel Serres pour qui l’homme est « un arbre comme les autres ». Sa station debout, sa tête qui capte la lumière au lieu d’être vers l’avant dans un mouvement de prédation ou de fuite, son habitat pensé pour être en hauteur... tout nous rapproche du végétal...
« Voici des millions d’années, nous habitâmes troncs et branches, nous en descendîmes dit-on en y laissant gambader nos cousins les chimpanzés.
Mais aujourd’hui, nous bâtissons selon le format des arbres. Nous dessinons nos maisons selon la station debout. Homo sapiens bâtit haut, en étalant les étages, à plat, comme des branches.
A l’intérieur de la maison, on retrouve des pièces, des cellules qui ne sont rien d’autre que des cavités biologiques dans le monde vivant.
Nos habitats vont vers le floral et en viennent »
.

La première maison

Habiter de Michel Serres est ponctué de nombreuses photos, dont la première en couverture mérite quelques explications. Il s’agit d’une coupe transversale d’un nautile, mollusque qui a fait son apparition sur Terre il y a 400 millions d’années.
Comme le rappelle Michel Serres, la vie est apparue il y a 3,8 milliards d’années, une vie monocellulaire qui s’est transformée dans l’ère du cambrien en vie pluricellulaire. « Ces métazoaires à plusieurs cellules ont besoin de quelque chose de nouveau : une maison ! Ils commencent à construire une coquille calcaire autour d’eux. C’est la première maison que nous pouvons observer sur la Terre ».


Le locataire et le propriétaire

Aujourd’hui, les humains sont locataires ou propriétaires de leurs habitations.(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires