Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

La Faune sauvage, victime ou réservoir des maladies ?

avec le Dr vétérinaire Jean Hars et l’ONCFS, Office National de la Chasse et de la Faune sauvage
La croissance démographique de certaines espèces animales et l’émergence de maladies contagieuses ont fait qu’en quelques années la faune sauvage est devenu un véritable enjeu de santé publique. En France, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), établissement public qui fête cette année ses quarante ans, a mis au point une épidémio-surveillance des maladies de la faune sauvage (sangliers, cerfs, blaireaux notamment), au travers d’un réseau baptisé SAGIR (Surveiller pour agir).


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : David Gaillardon
Référence : ecl754
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/ecl754.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida8731-Aspects-de-la-venerie-aujourd-hui.html
Date de mise en ligne : 29 avril 2012

Le docteur Jean Hars, inspecteur en chef de la Santé publique vétérinaire aborde ici la problématique de la gestion des maladies transmissibles de la faune sauvage, qu’il s’agisse d’espèces chassables ou non. Avec un recul de plus de 25 ans, il explique comment, s’il est difficile de proposer une photographie de l’état de la faune sauvage française, il est en revanche plus facile d’avoir une bonne connaissance des maladies présentes dans la faune sauvage (tuberculose bovine, peste porcine classique du sanglier, brucellose porcine, influenza aviaire, etc.)

Jean Hars, Inspecteur en chef de la santé publique vétérinaire
Jean Hars, Inspecteur en chef de la santé publique vétérinaire

S’entretenant avec le journaliste David Gaillardon, il présente le détail des programmes d’études et de recherches de l’ONCFS et le contenu de véritables "multi-partenariats" qui associent la Direction des études et de la Recherche de l’ONCFS, les fédérations départementales des chasseurs, l’Agence française de sécurité sanitaire (ANSES) et les laboratoires départementaux d’analyses vétérinaires.



- Cette émission est coproduite par Canal Académie et l’ONCFS à l’occasion du quarantième anniversaire de l’Etablissement public.

- Visitez le site de l’ONCFS

- Écoutez le premier CD enregistré par les sonneurs de l’ONCFS :

Particularité culturelle française indiscutable, la trompe de chasse bénéficie d’une image prestigieuse qui dépasse les seules frontières cynégétiques et rayonne à travers l’ensemble du patrimoine national. En 1985, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) créait sa propre formation de sonneurs, rejoignant ainsi la Garde Républicaine et l’Office National des Forêts, seules institutions à posséder une formation de sonneurs.

Constitué d’agents de l’établissement en poste dans les services déconcentrés, le groupe des Sonneurs de l’ONCFS est régulièrement associé aux cérémonies du monde cynégétique comme aux événements qui rythment la vie de l’établissement public. A l’occasion du quarantième anniversaire de l’ONCFS, Jean-Pierre Poly, Directeur général, a proposé aux sonneurs de réaliser leur premier enregistrement. Le résultat, un répertoire musical riche et varié, composé de quarante-quatre fanfares, intitulé : Les échos de la chasse et de la faune sauvage.

Pièces traditionnelles et inédites se succèdent tout au long de ce disque, qu’il s’agisse d’airs de chasse ou de fantaisie. Un bel hommage rendu à la trompe de vénerie par des sonneurs passionnés, destiné aux connaisseurs comme aux amateurs.

« Les échos de la chasse et de la faune sauvage »
CD de 44 fanfares (15 € + 2,50 € de port).
Commandez en ligne sur www.oncfs.gouv.fr


- Découvrez d’autres émissions sur le thème de la chasse :

- Chasseurs, promeneurs, cueilleurs : on peut se partager la nature en bonne intelligence !

-  "La chasse aujourd’hui, contre quelques idées reçues..."






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires