Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les générations déshéritées. Dette, logement, chômage des jeunes...

L’auteur, Mickaël Mangot, dénonce mais propose aussi des solutions. Entretien avec Jean-Louis Chambon

Etat des lieux des générations "X" et "Y", le livre de Mickaël Mangot Les générations déshéritées déclare coupable les "papyboomers" quant aux richesses qu’ils ont contribuées à créer mais qu’ils ont toutes avalées. Comment redynamiser notre pays ? En faisant une croix sur une partie de nos rentes et en revalorisant le travail : telle est l’affirmation de l’auteur qui s’entretient avec Jean-Louis Chambon.


Bookmark and Share

Plus près de la génération "Y" que de celle des "papyboomers", on aurait pu penser que l'auteur eu égard à son remarquable parcours, la réussite brillante dans ses études, puis une entrée dans la vie professionnelle par la grande porte, se sentirait naturellement en phase avec les « nantis des trente glorieuses, qui ont hérité d’un progrès au plan matériel et social assez exceptionnel.
Il n'en est rien. Pour Mickaël Mangot, les générations qui ont précédé la sienne se sont non seulement approprié les richesses qu'elles avaient contribué à créer, mais ont consommé une large part de celles des générations suivantes, en s’endettant au-delà du raisonnable, en s’octroyant des rentes : «les retraites démesurées et une protection sociale à crédit». La génération des déshérités est donc la sienne.

L'auteur détaille dans une analyse percutante, les éléments de sa thèse, et propose des éléments de réponse pour retrouver un meilleur équilibre entre les générations : en termes de transmission du patrimoine et notamment par la fiscalité.

S'il est logique que chaque génération se distingue des autres, soit par les comportements ou la hiérarchie des valeurs qui expriment l'évolution sociologique, il serait sans doute insupportable et désastreux pour le lien social dans la société civile que la génération "Y" soit la première à supporter à la fois les risques de la compétitivité à outrance et les charges démesurées des générations précédentes, exagérément égoïstes.

Une parution précieuse pour accélérer une prise de conscience par la classe dirigeante actuellement aux affaires et sans doute par trop concentrée sur une vision très intellectuelle de la solidarité intergénérationnelle qui est en phase de se fracasser sur le mur des réalités économiques et sociales. Une parution, pétillante d’intelligence et « décapante ». A ne manquer sous aucun prétexte.

Docteur en économie, chercheur à l’Essec à Singapour, membre du think tank qu'est le Cercle Turgot, Mickaël Mangot est enseignant et consultant indépendant.
Auteur et chroniqueur confirmé, plus jeune lauréat du prix TURGOT, du meilleur livre économie financière en 2006 pour son ouvrage Psychologie de l’investisseur et des marchés financiers paru chez Dunod. Ses travaux portent principalement sur la(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires