Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Art abstrait : L’envolée lyrique Paris 1945 - 1956

L’exposition du palais du Luxembourg à Paris présentée par Patrick-Gilles Persin

Patrick-Gilles Persin relate l’aventure de cet important mouvement de la peinture du XXè siècle dans le Paris après la Libération, connue sous le nom de "l’abstraction lyrique". Pour découvrir les artistes devenus histoire comme Atlan, Wols, Michaux, Mathieu, Schneider, Soulages, Hartung, et Zao Wou Ki, de l’Académie des beaux-arts.


Bookmark and Share

Le Musée du Luxembourg à Paris salue ainsi une des périodes les plus marquantes de la création artistique dont Paris fut le cadre.
Onze ans de peinture "évolutive, festive, intellectuelle, spontanée", une peinture de la liberté et de l'indépendance dans l'immédiat après-guerre.

Comme le formule CHRISTIAN PONCELET, président du Sénat : « le Sénat a voulu célébrer une extraordinaire aventure, une féconde période de puissante invention picturale de l'immédiat après-guerre. Et rendre hommage à des peintres immenses comme Atlan, Bazaine, Bissière, Fautrier, Hartung, Soulages, Manessier, Mathieu, Poliakoff, Wols, et beaucoup d'autres... »

C'est la première fois que le grand public aura pu découvrir tous ces peintres dans une présentation d'ensemble réunissant ce que l'on nomme parfois la Seconde Ecole de Paris et qui bénéficie déjà d'un immense prestige.

CARREFOUR des ARTS reçoit le commissaire de cette importante exposition, Patrick-Gilles PERSIN,
critique d'art, écrivain (ayant signé une trentaine d'ouvrages). Expert pour les tableaux et les sculptures d'art moderne et contemporain. Il a assuré le commissariat de plus de trois cents expositions dans le monde.

Un mouvement d'avant-garde

La première moitié du XX ème siècle a vu surgir une succession impressionnante de mouvements avant-gardistes : les Fauves, les Futuristes, les Cubistes, les Surréalistes...
En quoi ce mouvement de l'Abstraction lyrique est-il si particulier ?
Patrick-Gilles Persin nous explique tout l'historique depuis la première oeuvre abstraite de Kandinsky en 1910.

L'Envolée lyrique, fabuleux carrefour international, s'articule autour d'une esthétique totalement nouvelle. Elle prend vite la direction de ce que ses participants eux-mêmes et les milieux initiés d'alors appellent bientôt l'abstraction chaude (lyrique) - par opposition à l'abstraction froide (géométrique). Dès l'immédiate fin de la guerre, une nouvelle fois, cet élan relance Paris qui demeure ainsi la capitale incontestée de l'avant-garde.

Le choix des dates des œuvres exposées est déterminé par la Libération en 1945 comme légitime date de départ, et de date butoir 1956 comme année où de publications fondamentales sanctionnaient très positivement ce mouvement, l'officialisaient en quelque sorte : Marcel BRION, de(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires