Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Raymond Boudon : égalité-inégalité, des notions à préciser

Pour le sociologue de l’Académie des sciences morales et politiques, l’inégalité n’est pas seulement fondée sur les revenus...

Quelques réflexions de l’académicien Raymond Boudon, sociologue, membre de l’Académie des Sciences Morales et Politiques, sur le thème « Egalité-Inégalité », le deuxième de notre devise républicaine « Liberté-Egalité-Fraternité ». A quelles conditions les inégalités sont-elles supportables ? Le sociologue fait référence aux enquêtes menées depuis plusieurs années.


Bookmark and Share

Entretien téléphonique avec Raymond Boudon, dont la réflexion sur les valeurs, sur les notions de juste et d'injuste, font autorité.

Q. : « Y a-t-il une raison pour que le terme Egalité vienne après le terme Liberté ?

R.B. : Oui, effectivement, on ne remarque pas toujours que ces trois mots de la devise républicaine ne sont pas rangés dans l’ordre alphabétique. Sans avoir fait de recherches historiques spéciales pour savoir si cet ordre a été discuté ou pas à l’origine, je crois cependant, qu’il n’est pas difficile d’en trouver le sens. Ce sens, à mon avis, est que la liberté est la valeur fondamentale de toute démocratie ; valeur fondamentale en ce sens que la liberté est un terme presque synonyme de l’autonomie du citoyen ; mais cette autonomie suppose des conditions et ces conditions sont réunies dans l’égalité des droits ; et nous constatons donc que le mot : « Egalité » apparait en second dans notre devise républicaine, comme une condition de la liberté.
Cela dit, il faut préciser très attentivement les choses, parce que le mot : « droits» a traditionnellement plusieurs significations ; il s’agit en réalité, de deux significations finalement complètement distinctes : on parle quelquefois de « droit liberté » et de « droit créance » ; dans un autre vocabulaire, on parle de « droit de » et « droit à » ; dans la tradition marxiste, on parle de « droit formel » et de « droit réel » ; dans la devise républicaine, le mot « liberté » renvoie au « droit de » : droit de circuler librement, droit d’exprimer ses opinions, etc. …, par opposition au « droit à », comme par exemple, le droit à avoir un revenu minimum ; vous comprenez donc que cette distinction est tout à fait fondamentale, et je crois que c’est cela qui explique l’ordre d’inscription des trois mots de notre devise.


Q. : L’Egalité est-elle une égalisation des conditions entre les individus ?

R.B. :(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires