Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


Hommage au cardinal Henri de Lubac, par Jacques de Larosière, de l’Académie des sciences morales et politiques

Un théologien controversé très influent.

La pensée et l’oeuvre du cardinal Henri Sonier de Lubac, une des grandes figures ecclésiastiques du XX ème siècle, sont évoquées par Jacques de Larosière, président de l’Association internationale Cardinal Henri de Lubac, et le père Georges Chantraine de la Compagnie de Jésus, codirecteur des oeuvres complètes d’Henri de Lubac.


Bookmark and Share

Jacques de Larosière, membre de l'Académie des sciences morales et politiques, a découvert le cardinal de Lubac lorsqu'il lui a succédé à l'Académie en 1993.
Georges Chantraine, jésuite, entré dans la Compagnie de Jésus en 1951, est docteur en philosophie, en théologie, professeur de théologie et fondateur de la faculté de théologie de Lugano. Il a entretenu des liens d'amitié avec le père de Lubac qui lui a légué tous ses papiers. Il a en charge la monumentale édition des œuvres complètes du cardinal de Lubac.

Qui est Henri Sonier de Lubac ? Né à Cambrai en 1896, il entre dans la Compagnie de Jésus à la veille de la Grande Guerre, en 1913 ; il est blessé à l'oreille en 1917. Après avoir achevé ses études en Angleterre, il est ordonné prêtre en 1927. Il commence alors à enseigner, principalement aux facultés catholiques de Lyon, avant la seconde guerre mondiale, durant l'occupation et jusqu'en 1950, date à laquelle il est interdit d'enseignement.

L'émission se déroule en 4 parties, suivant un plan chronologique en rapport avec la vie d'Henri de Lubac :

- Dans la première partie, le père Georges Chantraine revient sur les années d'occupation, les années 1940, durant lesquelles le père de Lubac a manifesté une résistance spirituelle en s'occupant de la publication Les Cahiers du Témoignage chrétien. Il considérait le nazisme comme fondamentalement anti-chrétien « La plus formidable entreprise pour chasser le Christ de notre humanité » écrit-il. Le premier numéro sort en novembre 1941. Parallèlement, il commence à publier les textes majeurs des Pères de l'Église, aidé en cela par le père Daniélou, futur cardinal, futur membre de l'Académie française, en participant à la naissance de la collection Sources chrétiennes (éditions du Cerf).

Le cardinal Ratzinger, membre étranger associé de l'Académie des sciences morales et politiques, a d'ailleurs rendu hommage à son confrère en ces termes : «
le père de Lubac était un inspirateur courageux de la résistance en France pendant la guerre. Il avait lutté contre l'idéologie du mensonge et de la violence, la vérité est aussi un glaive contre le mensonge et le père de Lubac n'a pas eu peur de diriger ce glaive contre le mensonge dans l'Église et hors de l'Église, avant et(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires