Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Chantal Delsol : La philosophie politique de Vaclav Havel (1936-2011)

Elle présente les "Essais politiques" de son confrère, membre associé étranger de l’Académie des sciences morales et politiques

Décédé le 18 décembre 2011 à 75 ans, Vaclav Havel a été une figure majeure de l’Europe centrale qui refusait d’être désignée comme l’« Europe de l’Est ». Personnage central de la "Révolution de velours", il fut président de la République tchèque de 1993 à 2003. Elu membre associé étranger le 13 janvier 1992 à l’Académie des sciences morales et politiques, il était aussi un homme de plume. En 1989, il publia Essais politiques. Chantal Delsol, membre de cette même académie, revient sur ces écrits au micro de Damien Le Guay. En hommage à la pensée d’un homme de courage.


Bookmark and Share

Pour commencer à évoquer Vaclav Havel, parlons de l'auteur dramatique, qui, en 1971, compte tenu de ses engagements dans la « dissidence », ses pièces furent interdites. Il lui fallut alors travailler dans une brasserie.

En 1975, il écrivit une décapante « lettre ouverte à Husak » (Husak était alors, depuis 1969, premier Secrétaire du parti communiste) où il osa dire que le « roi est nu ». En 1977, il fut l’un des trois fondateurs (avec Jan Patocka et Jiri Hajek – ancien ministre des affaires étrangères) de « la charte 77 ». Ces « agitations » intellectuelles le menèrent trois fois de suite en prison (en 1977, 1979, 1989). En tout il y passera cinq ans.


Après la fin du « mur de Berlin », il fut un acteur majeur de la « Révolution de velours » (qui permit au pays de passer, en douceur, du régime communiste à la démocratie). En 1989, pour rendre service et non par ambition, il devint président de la République tchèque et slovaque. Il accepte le poste à titre intérimaire, jusqu’aux élections. « Cet intérim a duré 13 ans » dira-t-il. 3 ans comme président de l’ancienne Tchécoslovaquie devenue démocratique. Puis, après la partition en deux de cet Etat (à laquelle il été opposé au point de se retirer des affaires politiques pendant deux mois), il fut pendant 10 ans président de la République tchèque, de 1993 à 2003.


Mais n’oublions pas que Vaclav Havel surnommé « le président[hilosophe », a écrit non seulement de nombreuses pièces de théâtre mais aussi des textes de philosophie politique sur la dissidence, l’état des « sociétés post-totalitaires », le pouvoir, l’hypocrisie des apparences en régimes communistes.

C’est pourquoi nous avons demandé à Chantal Delsol, philosophe, spécialiste de philosophie politique et sensible à la pensée de Jan Patocka, de bien vouloir nous éclairer sur la pensée de Vaclav Havel.
Ajoutons que Vaclav Havel avait été reçu, en 1992, à l’Académie des sciences morales et politiques comme « membre associé étranger » et que Chantal Delsol est, elle aussi, membre de la(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires