Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


La remise solennelle des Grands Prix 2006 des fondations de l’Institut de France

Le mercredi 14 juin 2006
Le mercredi 14 juin 2006, s’est déroulée sous la Coupole, la remise solennelle des Grands Prix des fondations de l’Institut de France, présidée par André Damien, président de l’Institut. Cette cérémonie rend hommage aux mécènes, aux lauréats et au travail des académiciens, membres des différents jurys.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : cou015
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/cou015.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 22 juin 2006

Depuis 1810, un millier de legs et donations provenant de particuliers ont permis de récompenser des travaux dans de nombreux domaines de recherches scientifiques et des créations culturelles. L’Institut de France en tant que personne morale de droit publique, abrite aujourd’hui un peu plus d’un millier de Fondations.

Le chancelier de l’Institut de France, Gabriel de Broglie a ouvert la séance solennelle de remise des Grands Prix des fondations poursuivant l’initiative du chancelier honoraire Pierre Messmer qui, en 2005, a introduit la nouveauté de cette séance, la qualifiant de « révolution » en raison de l’importante générosité des mécènes ces dernières années, dont les actions se veulent résolument tournées vers l’avenir.

Les mécènes des fondations sont nombreux parce qu’ils voient en l’Institut et ses Académies la garantie de l’indépendance de jugement.

Entre 1999 et 2005 : huit fondations nouvelles se sont tournées vers l’Institut pour « pour entreprendre et réaliser leurs volontés généreuses » selon les propos du Chancelier Gabriel de Broglie :
  la Fondation Louis D., créée en 2000 ;
  la Fondation Simone et Cino del Duca, sous l’égide de l’Institut de France depuis 2005 ;
  la Fondation Lefoulon-Delalande, créée en 2000 ;
  la Fondation NRJ, créée en 1999 ;
  la Fondation Blancmesnil, créée en 1998 ;
  la Fondation Yves Cotrel, créée en 1999 ;
  la Fondation Janelly et Jean-René Fourtou, créée en 2002 ;
  la Fondation Rodolphe Mérieux, créée en 2001.

L’ensemble des fondations récompense des hommes et des femmes remarquables pour leurs travaux de recherche ou leurs œuvres par un montant de 12 millions d’Euros, trente fois supérieur aux subventions distribuées en 1998.

Vous entendrez, au cours de la retransmission de cette cérémonie solennelle du 14 juin ouverte par les roulements de tambours de la garde républicaine, dans ce lieu prestigieux qu’est la Coupole, le discours du président de l’Institut, André Damien, suivi du discours d’ouverture du Chancelier Gabriel de Broglie.

Edouard Brezin, président de l’Académie des sciences, a salué l’œuvre et la générosité des fondations pour le mécénat scientifique. Il constate que les fondations françaises, comparées à leurs soeurs étrangères, sont pionnières quant à leur intérêt pour la recherche scientifique. L’importance des subventions accordées, plusieurs centaines de milliers d’euros pour les Grands Prix, a conduit les jurys à une déontologie rigoureuse.

Selon les mots du président : « ... large appel à candidatures, constitution d’un jury de l’Institut auquel contribuent plusieurs de nos cinq Académies, présélection par le jury des cinq meilleurs dossiers, envoi de ces dossiers à six experts internationaux réputés qui émettent un avis comparatif argumenté sur les cinq propositions (la tâche est importante, elle est donc rémunérée par les fondations), réunion finale du jury pour examiner les rapports et proposer un classement à la Fondation concernée qui établit le choix définitif. Bien entendu nous nous interdisons d’attribuer le moindre prix, la moindre subvention, à nos membres. »

Alain Carpentier, de l’Académie des sciences, a proclamé ensuite les lauréats du Prix scientifique de la fondation Lefoulon-Delalande 2006, doté de 500 000 euros, au bénéfice de la recherche cardio-vasculaire. Il s’est fait pédagogue pour expliquer le trajet du sang bleu : le concept de la circulation Fontan et la miniaturisation des instruments chirurgicaux qui permet aujourd’hui d’opérer sans ouvrir. Les lauréats sont les professeurs Philippe Bonhoeffer et Francis Fontan.

Jean Dercourt, Secrétaire perpétuel de l’ Académie des sciences a présenté le Grand Prix scientifique décerné par la Fondation Louis D., doté de 750 000 euros. Il a expliqué l’extraordinaire fonctionnement des lasers d’aujourd’hui, capables d’intervenir à l’intérieur d’un globule rouge . Ce prix est remis pour l’année 2006 aux Professeurs Manuel Joffre et Jean-Louis Martin pour leur travaux de recherche sur le thème « Sciences et applications aux temps ultracourts ».

Nicole Le Douarin, Secrétaire perpétuel honoraire de l’Académie des sciences, a remis le Grand Prix international de la Fondation Del Duca, doté de 300 000 euros, au docteur Geneviève Almouzni, pour ses recherches en biologie moléculaire s’appliquant à l’épigénèse.

Puis, Yves Pouliquen, de l’Académie française, au nom de la fondation NRJ a récompensé le domaine des neurosciences pour des travaux d’ophtalmologie concernant l’altération de la rétine en remettant le Prix scientifique de 100 000 euros au Professeur José-Alain Sahel.

Hélène Carrère d’Encausse, Secrétaire perpétuel de l’Académie française a proclamé le Prix mondial de la Fondation Simone et Cino Del Duca, doté de 300 000 euros, décerné pour l’année 2006, à Jean Clair historien de l’art et essayiste pour l’ensemble de son œuvre.

Florence Delay de l’Académie française, enfin, a remis le Prix culturel de la Fondation Louis D. doté de 750 000 euros aux Alliances françaises de Pologne représentées par Jerzy Gajzler.

Retrouvez des informations complémentaires sur les fondations de l’Institut de France et sur cette remise des Grands Prix.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires