Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Vladimir Velickovic, les versants du silence

L’artiste présente sa propre exposition : Un parcours thématique exceptionnel, au Musée des Abattoirs à Toulouse

Vladimir Velickovic présente dans cette émission sa propre exposition Vladimir Velickovic, les versants du silence au musée des Abattoirs de Toulouse. Conçue pour dépasser la simple rétrospective, elle invite à la découverte de la cohérence de l’œuvre à travers un parcours thématique exceptionnel. Une alliance réussie entre les œuvres et le lieu qui témoigne d’un juste dialogue entre l’artiste et les commissaires. Peintre et dessinateur, Vladimir Velikovic, de l’Académie des beaux-arts, est l’invité de Marianne Durand-Lacaze.


Bookmark and Share

Neuf thèmes parmi lesquels "Human in motion", "Gisants", "Bête philosophique", "Origine", "Lieu", "Crucifixions", permettent aux visiteurs de découvrir d'un œil neuf, l'œuvre peinte et dessinée de Vladimir Velickovic depuis ses débuts, dans les années soixante. Ainsi exposée, elle révèle une évolution dans la continuité. Certaines pièces présentées à Toulouse n'ont jamais été montrées en France. Le peintre lui-même raconte combien cette expérience muséale, lui permet de voir les liens entre ses différentes œuvres, conçues indépendamment les unes des autres, au fur et à mesure de son travail sans le percevoir vraiment au moment de la création des toiles, dessins et sculptures.


Vladimir Velickovic est né à Belgrade en Yougoslavie en 1935. Il a été témoin des atrocités de la Seconde Guerre mondiale dès l’enfance, une expérience déterminante dont il est un des rares en peinture à s’être emparé sans parvenir à s’en défaire, rattrapé par les atrocités, sans cesse renouvelées dans l’actualité du monde, sans parler de la guerre civile qui a fait éclater sa Yougoslavie natale dans les années 1990.


La peinture de Velickovic appartient au registre du tragique, nourrie par une tradition picturale qui remonte au Moyen Âge et qui aborde la souffrance, la mort, la guerre, le mal.





Il présente sa première exposition personnelle en 1963 et reçoit 2 ans plus tard, le prix de la Biennale de Paris, à l’époque, considéré comme un des grands prix de peinture. Il décide alors de s’installer à Paris où il vit et travaille aujourd’hui encore.





Il a enseigné 18 ans à l’École des beaux-arts. Il est membre de l’Académie Serbe des sciences et des arts. Il est également membre de l’Académie des Beaux-arts à Paris, au sein de l’Institut de France, où il a été élu en 2005, dans la section peinture.


Les Abattoirs à Toulouse lui consacrent une grande exposition : « Vladimir Velickovic, Les versants du silence », présentée du 17 novembre 2011 au 29 janvier 2012 qui a été et est encore, un indéniable succès.




Les œuvres de Vladimir Velickovic sont présentes dans de nombreux musées et ont intégré des collections publiques et privées un peu partout dans le monde. Les voir réunies en grand nombre : toiles et œuvres sur papier, par thème, par salle, par espaces dans cette cathédrale de briques, autrefois(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires