Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


"Les Académies provinciales sont les filles de l’Académie française", disait Maurice Druon

Découvrez la Conférence Nationale des Académies des Sciences, Lettres et Arts, et ses 28 Académies en région

Jeanne-Marie Demarolle est la Présidente de la Conférence Nationale des Académies des Sciences, Lettres et Arts, créée en 2000 pour regrouper les académies, parfois fort anciennes, dispersées aux quatre coins de la France. Découvrez comment l’Institut de France se prolonge d’une certaine façon dans la France des Régions et comment les académies-soeurs ont décidé de sortir de leur isolement.


Bookmark and Share

«Ces Académies sont essentiellement Filles du siècle des Lumières, elles représentent la première forme de travail collégial de recherche entre les savants qui travaillaient jusqu’alors de façon plus isolée.
Les Académies de Province jouent un rôle incontestable dans les activités et le rayonnement culturel régional français.
Monsieur Gabriel de Broglie, Chancelier de l’Institut de France, très attaché à la Conférence Nationale, suit, avec une attention chaleureuse et soucieuse, nos développements et implications»
précise notre invitée.

En 2011, «j’ai souhaité que notre colloque annuel mettent à l’honneur les sciences exactes et les nouvelles technologies, en 2012, le colloque se tiendra à Bordeaux, et l’Académie de Bordeaux a retenu le thème des défis du 21ème siècle ; en 2014, nous nous retrouverons à Orléans, en 2016 à Toulon. » déclare Jeanne-Marie Demarolle.


La Conférence Nationale des Académies des Sciences, Lettres et Arts regroupe, sous l'égide de l'Institut de France, vingt-huit académies provinciales créées, pour la plupart, avant la Révolution française.

Il existait en effet, depuis bien longtemps, dans notre douce France, un grand nombre de sociétés savantes dont quelques-unes portaient le titre flatteur d'Académie, conféré par lettres patentes du Roi, comme ce fut le cas, de très bonne heure, en 1695, à Villefranche-sur-Saône, capitale et perle du Beaujolais. Ces académies, celles du moins qui ont survécu au couperet de la Révolution, vivaient ou vivotaient paisiblement sans trop s'occuper de leurs congénères, sinon, dans le meilleur des cas pour les inviter, en voisins et, dans le pire, pour les jalouser plus ou moins bruyamment. Finalement, à la suite d'un certain nombre de circonstances heureuses, elles ont décidé de se réunir au sein d'un groupement respectant leur personnalité, leurs statuts et leurs habitudes.

Ce regroupement a donné lieu à la création de la Conférence Nationale des Académies des Sciences, Lettres et Arts, la CNA en abrégé, créée en(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires